Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Alain Juppé sur la situation économique et politique en france (Sept. 2013)
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17500
Sam 12 Oct 2013 18:31
Message Alain Juppé sur la situation économique et politique en france (Sept. 2013)
C’est dans la suite de la série « ne parlons pas de malheurs, ne parlons pas que de Le Pen, il y a d’autres options ». C’est Bayrou qui était précédemment présenté, voici maintenant Alain Juppé.

Une bonne surprise, est qu’il se démarque de l’UMP et de ses mauvaises inspirations. Il le fait d’une manière qui peut sembler manquer de mordant, mais en même temps, il est assez clair. Disons qu’il est diplomate, et qu’il dénonce clairement une mauvaise tendance dans l’UMP, sans vouloir tirer sur l’ambulance. Pas revanchard pour deux sous Tire la langue .

Deuxième bonne surprise, dans le sens de la première, il soutient la candidature de Bayrou à Pau, et montre donc une forme de respect envers le centre, qui tranche avec les beuglements et railleries gratuites envers Bayrou, de la part d’une partie de l’UMP.

Troisième bonne surprise, il ne tape pas comme un fou et gratuitement sur le PS, ce qui montre qu’il est crédible comme possible président d’un parti d’unité nationale et républicain.

Mais la troisième bonne surprise, cache en fait une divergence, qui plaira à certaines personnes et déplaira à d’autres : il critique certes la politique économique de Hollande, mais rejoins Hollande sur la question de la Syrie, en disant qu’il aurait fallut une intervention militaire.

C’est à la fois la preuve qu’il n’est pas politiquement sectaire et qu’il laisse parler la raison (au moins sa raison) sans se laisser guider comme un robot par une étiquette politique (un Bayrou dans son genre), mais c’est aussi un point tellement sensible qu’il pourra beaucoup plaire ou beaucoup déplaire.

Sinon à part ça, en gros, il est pour la réforme visant à fusionner les départements dans les régions, il trouve que la réforme des retraites a été trop timide (*), il déplore que « le choc de simplifications administratives » promis n’ait pas eu lieu et que le projet de loi sur le non‑cumul des mandats ait été abandonné.

(*) J’espère qu’il prévoit quand‑même quelque chose pour les +65 ans qui n’ont pas toutes leurs annuités. Peut‑être que oui, peut‑être que non, il n’en a rien dit, et cette question là est pourtant importante, sauf s’il veut des retraités/chomeurs SDF partout dans les rues en france.

Ça se discute sur certains points, mais en voilà au moins un à l’UMP qui n’a pas attrapé la fièvre de la folie lepeniste, et se montre possiblement rassembleur, car semblant capable de respecter tout le monde.

Ci‑dessous, l’interview d’Alain Juppé, sur LCP (La Chaine Parlementaire), le 19 Septembre 2013.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron