Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

« Bac : les Algériens inventent la mention “a triché” »
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15514
Jeu 4 Juil 2013 23:23
Message « Bac : les Algériens inventent la mention “a triché” »
C’est du lol, mais ça a l’air vrai, on est pas le 1 Avril, alors je ne crois pas que ce soit une blague.

Bac : les Algériens inventent la mention « a triché » (lefigaro.fr). 3 Juillet 2013.

L’article a écrit : 
Après des débordements et des cas de fraudes en Algérie durant l’épreuve de philosophie du baccalauréat, les autorités ont créé la mention « a triché » qui apparaît lors des résultats.


C’est l’innovation 2013 des perles du BAC ? Hahaha!

La suite est moins drôle :
L’article a écrit : 
En Algérie, début juin, l’épreuve de philosophie avait été marquée par des débordements, parfois violents. Après avoir pris connaissance des sujets d’examen, certains élèves de la filière lettre et philosophie, s’étaient insurgés car ces les thèmes «n’étaient pas au programme». L’indignation était telle que parmi ces révoltés, certains ont menacé les surveillants à l’arme blanche, cassé des chaises... Un chaos au cours duquel beaucoup ont triché. Les autorités algériennes évoquent 3000 cas de tricheries. Le ministère de l’éducation a décidé de sanctionner ces actes en inscrivant la mention «a triché» sur les résultats. Et en supprimant la note.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet