Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Bahaïsme : à la suite du Judaïsme, Christianisme et Islam
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16952
Mar 16 Déc 2014 02:49
Message Bahaïsme : à la suite du Judaïsme, Christianisme et Islam
En cherchant à vérifier des choses sur le regard que chacune des trois religions monothéistes les plus connues porte sur les deux autres, j’ai appris par hasard l’existence d’un successeur du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam, nommé le Bahaïsme, du nom de son prophète Iranien, Baha‑Allah, à la fin du 19‑ième siècle (fin 1800).

Pour rappel, le Christianisme se présente lui‑même un successeur du Judaïsme, et l’Islam, comme un successeur du Christianisme. Mais ces reconnaissances ne fonctionnent pas dans l’autre sens, et il en va de même avec le Bahaïsme, qui reconnait les trois l’ayant précédé, cependant que celles‑ci ne le reconnaissent pas.

Bahaïsme (larousse.fr)

Extrait :
Encyclopédie Larousse a écrit : 
Répandu surtout aux États-Unis, en Europe, en Inde et au Proche-Orient, mais durement persécuté en Iran, le bahaïsme est un syncrétisme dans lequel, par exemple, les réunions rituelles (tous les 19 jours) comportent la lecture de passages de la Bible, des Évangiles et du Coran. Il ne connaît ni culte public ni sacrements, mais il a sa théologie, ses dirigeants, ses lois, ses temples, et prescrit un jeûne annuel de 19 jours pendant le mois babi, du 2 au 21 mars.


Il y a ce passage intéressant, mais que je ne sais pas comment interpréter :
Encyclopédie Larousse a écrit : 
Bahā’ Allāh invita par lettre les principaux chefs d’État de l’Europe à se joindre à lui pour établir la paix et la religion universelles.


Est‑ce plus la paix universelle ou la religion universelle qui lui importe ? Je me demande aussi ce que ces chefs d’État lui ont répondu.

C’est surprenant, je ne pensais pas qu’il existait une religion monothéiste dans la lignée des précédentes, apparue tellement tardivement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16952
Mar 16 Déc 2014 15:09
Message Re: Bahaïsme : à la suite du Judaïsme, Christianisme et Islam
Je me demande si pour le Bahaïsme, Jérusalem est un lieux saint, comme cette ville l’est pour les trois autres religions.

Les trois autres religions en font le lieux d’un événement important (ou d’événements importants, au pluriel, pour les Juifs). Le Bahaïsme fait‑il aussi ou pas, de Jérusalem le lieux d’un événement notable ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet