Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Choix entre le pire et la frustration
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19175
Sam 29 Nov 2014 05:08
Message Choix entre le pire et la frustration
Une remarque qui m’est venue dans le contexte de la question du port d’arme à feu aux États‑Unis, la manière dont des gens le justifient, et qui me semble être une remarque dont l’application est plus générale que dans ce seul cas particulier.

L’argument des partisans de la possession d’armes comme droit fondamentale, est que ça permet de se défendre en cas d’agressions… qui si on suit bien, seront logiquement des agressions par armes à feux. Quand leur est opposé l’argument que la solution engendre son propre problème, et que le climat est moins dangereux quand les gens ne sont pas justice eux‑mêmes, j’ai l’impression que les réactions exprime une frustration à déléguer la justice à la société dans son ensemble.

L’impression que j’ai, c’est qu’il existe des gens qui préfèrent une mauvaise condition, plutôt qu’une bonne condition qui leur laisserait un sentiment de frustration quelque part. Comme si la frustration pesait plus que les conditions de vie.

Je disais plus haut que j’ai l’impression que ça ne s’applique pas qu’à la question du port d’arme, parce qu’il est connu que beaucoup de gens préfèrent être pauvres et entourés de pauvres, plutôt que d’être moins pauvres à côté de gens plus riches qu’eux. Dans ce cas là aussi, ils préfèrent de mauvaises conditions à la frustration.

Ça parle à des gens ou pas ? J’en sais rien

J’ai donc l’impression que entre le pire et la frustration, des gens préfèrent le pire. Et je crois aussi que ces gens sont majoritaire.

Sont‑ils vraiment majoritaires ou est‑ce une fausse impression ? Lecture studieuse

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 320
Dim 9 Oct 2016 15:37
Message Re: Choix entre le pire et la frustration
Faudrait reformuler la question.
choisir est une question de vie ou de mort ;
Renoncer à un choix c'est vivre à l'envers ;
l'univers ne propose pas un choix.
Profil