Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Commentaires sur l’intégration des immigrés en france
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Dim 22 Sep 2013 11:25
Message Commentaires sur l’intégration des immigrés en france
C’est un article d’une journaliste, qui rapporte les mots des deux auteurs d’un livre sur la france et l’immigration, « L’invention de la france — Atlas anthropologique et politique ».

Le Bras et Todd déshabillent la France (lepoint.fr). 9 Février 2012.

Le Bras et Todd, sont les deux auteurs du livre.

Quelques commentaires qui me sont venus, au sujet de l’article que je trouve lucide…

L’article a écrit : 
il est absurde de croire que les Maghrébins seraient les mêmes en région parisienne et en Provence.

Et autant de croire qu’ils sont les mêmes en france qu’au Maghreb.

L’article a écrit : 
La réalité, c'est la désintégration du système familial maghrébin dans une société française bien moins raciste qu'on ne le dit.

La question du racisme est un piège ou alors elle demande à recevoir un autre nom. Il n’y a plus ce racisme directe et ethnique des années 1970 ou 90, mais il y une discrimination plus générale. Mais ça n’invalide pas ce qu’elle dit, parce que justement elle dit ailleurs que ce qui compte, c’est la situation.

L’article a écrit : 
De toute façon, la première génération préfère toujours l'entre-soi. Cela dit, les Turcs mis à part, il faut plutôt déplorer le déficit de communautarisme de nos immigrés. Une bonne partie des problèmes sociaux dans les banlieues s'explique par l'implosion de la culture familiale d'origine, dans un contexte interdisant les structures communautaires qui faciliteraient l'atterrissage.

Et même plus généralement que ça, le communautarisme est un moyen de préserver des choses au sens large. La liberté d’association est d’ailleurs un droit.

L’article a écrit : 
que je sache, l'enfermement de l'élite parisienne n'a rien à voir avec la culture d'origine, ou alors je me lance dans l'étude anthropologique de l'énarque...

Enfin quelqu’un qui a remarqué ! La division de la société en classes sociales est d’une ampleur probablement plus importante que la division ethnique ou religieuse. Et en plus, cette division existe pour des raisons moins justifiables.

L’article a écrit : 
Dans les années 1990, trente ans après l'arrivée du groupe dans la société française, il était déjà de 25 % pour les filles maghrébines et de 50 % pour les garçons.

Alors sur ce point là, c’est le contraire de ce que je croyais. Je croyais que avant et encore maintenant, les Maghrébines faisaient plus de mariages mixtes que les Maghrébins.

L’article a écrit : 
L'indicateur de fécondité des femmes immigrées est également très significatif. Chez les étrangères arrivées depuis plus de dix ans, l'écart avec la fécondité des Françaises est deux fois moins important que chez celles arrivées depuis moins de dix ans. Par ailleurs, quand on parle d'immigration, on pense généralement à la deuxième et à la troisième génération, issues de l'immigration des années 1960 et 1970, c'est-à-dire de familles de six à dix enfants, analphabètes pour la plupart. Est-il surprenant que leurs enfants n'aient pas aussi bien réussi que ceux de la bourgeoisie française ? Aujourd'hui, les nouveaux immigrants sont issus de milieux urbains, ils ont au moins le niveau bac, n'ont pas encore fondé de famille et parlent un français très satisfaisant..

Et encore, elle oublie de parler de la france rurale des années 1960. Cette france là, présentait les mêmes caractéristiques que celles qui ont été reproché aux premiers arrivants immigrés du Maghreb. En plus, c’était quasiment la même période de temps, à 20 ans prêt.

L’article a écrit : 
Essayons d'avoir une approche généreuse et réaliste et cessons de sommer les nouveaux immigrants de se comporter comme s'ils étaient là depuis deux cents ans !

Oui, et elle peut même noter que la france n’a jamais été uniforme, de toutes manières. On peut pas demander aux immigrants ou d’origine immigrées, de coller à un mythe du français auquel les français de plusieurs générations ne correspondent même pas eux/elles‑mêmes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 21 Mar 2016 14:53
Message Re: Commentaires sur l’intégration des immigrés en france
Un documentaire d’ARTE, sur l’immigration d’un point de vue économique, mais plus encore. Comme le bilan d’après les économistes, n’est pas négatif, et même légèrement positif, et même nettement positif pour les pays d’origine, il va sans dire que ce reportage sera qualifié de « propagande » par les lepénistes, mélenchistes et similaires.

L’immigration, un problème économique ? — Déchiffrage — ARTE
La vidéo a disparu, je n’ai put retrouver que l’introduction

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 21 Mar 2016 16:25
Message Re: Commentaires sur l’intégration des immigrés en france
Citation du reportage, aux environs de 01:05:00.
Catherine Wihtol De Wenden a écrit : 
Dans l’ensemble, l’idée de fluidité, est une idée qui peu à peu s’impose, puisque d’ailleurs on était complétement logique avec l’économie libérale, dans laquelle on est entré à l’échelle mondiale, eh bien la parfaite mobilité des facteurs de production — comme on disait autrefois — eh bien les migrants en font parti, parce qu’il faut aussi que les forces de travail accompagne cette fluidité. Aujourd’hui, ce qui circule le moins facilement, ce sont les hommes et les femmes, qui sont les migrants.

Catherine Wihtol De Wenden, est politologue et sociologue.

Et c’est une remarque que je me suis déjà faite aussi, que les gens circulent moins librement que les marchandises, que les gens ont moins de droits que les marchandises, et que si l’Union Européenne était vraiment libérale, elle donnerait autant de droit de circuler aux gens qu’aux marchandises.


Citation du reportage, aux environs de 01:06:00.
Nacira Guénif‑Souilamas a écrit : 
On a sans doutes tendance à oublier que la migration, c’est une expérience existentielle, ce que ne dit pas le terme « migration ». La « migration », c’est une catégorie d’actions publiques, c’est assez aride, ça appauvrit l’expérience — en quelque sorte — des dits migrants, des personnes que l’on nomme ainsi.

Nacira Guénif‑Souilamas, est sociologue et anthropologue.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Dim 8 Mai 2016 03:51
Message Re: Commentaires sur l’intégration des immigrés en france

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Dim 8 Mai 2016 03:55
Message Re: Commentaires sur l’intégration des immigrés en france
Une descendante d’immigré noire, parle de la facture du colonialisme Occidental en Afrique, une facture que l’Afrique présente à l’Occident. Elle le fait en réponse à une femme plutôt populiste, qui lui demande de comprendre l’inquiétude des populistes face à un monde qui change, craignant que leur monde ne disparaisse. Elle lui répond que c’est précisément ce qu’ont vécu plusieurs populations Africaines quand des Occidentaux sont arrivés chez elles, et elle dit plus que ça …

Léonora Miano a écrit : 
Quand on parle de disparition du monde connu, on oublie de dire que d’autres l’on vécut avant, et ces autres qui l’ont vécu avant, ont une bonne nouvelle pour vous : on en meurt pas de la disparition du monde connu, on invente autre chose.

Super

Christiane Taubira insultée : le racisme se banalise‑t‑il ? — Ce soir ou jamais (extraits) — France 2

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron