Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Des planètes au delà de Neptune
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Lun 26 Nov 2012 23:09
Message Des planètes au delà de Neptune
Plus bas, un reportage en anglais, parle des astres hypothétiques, pouvant expliquer que des comètes soient envoyées dans le système solaire intérieur, selon un cycle régulier de 16 millions d’années (que l’on constate sur Terre, avec des extinctions de masse tous les 16 millions d’années).

Le reportage aborde évidement la question de l’hypothétique étoile naine qui serait une compagne du soleil, Némésis, dont l’existence n’a jamais été démontré, ni démentie (même si elles est peut‑être peu probable pour des raisons que je donnerai plus tard). Mais comme les astronome ne conclue pas que Némésis n’existe pas par malhonnêteté ou fermeture d’esprit, ils ont évidement tenter de la détecter. En tenant de la trouver, ils ont put établir qu’une planète hypothétique, nommée Tyché, et dont la masse serait de 4 fois celle de Jupiter, pourrait expliquer des congestions observées dans le Nuage de Hoort.

En observant ce Nuage de Hoort, justement, un astronome, Mike Brown, a découvert, en 2003, ce qui semblait être une planète naine. Il n’en croyait pas ses yeux tellement cette découverte était exceptionnelle et l’objet lointain. Cette planète naine a été nommée Sedna. Elle a un diamètre de 1,400 km, entre 2 et trois fois plus petite que la Lune. C’est le premier astre clairement identifié, faisant partie de la frontière intérieure du Nuage de Hoort, qui est très‑très grand.

Sedna n’est pas tout, il existe en fait encore d’autres planètes naines, dont Éris, Haumea, et Makémaké (alias Easter Bunny).

Le reportage ci‑dessous ne parle pas de toutes ces planètes naines (seulement de Tyché et Sedna), mais c’est par lui que j’ai pris connaissance de leur existence, indirectement. Pour cette raison, il est posté dans le message d’ouverture de ce sujet, qui concernera les planètes trans‑Neptuniennes (et qui évidemment, appartiennent au système solaire; les exoplanètes, ne sont pas des planètes trans‑neptuniennes).

Remarque : l’existence de ces planètes au delà de Neptune, rend clair une raison pour laquelle il a bien fallu mettre de l’ordre dans la classification des planètes; remise à plat qui a abouti au retirait de ce statut à Pluton.


Nemesis: The Sun's Evil Twin



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mer 28 Nov 2012 18:25
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
La famille des planètes et planètes naines trans‑neptuniennes, connues à ce jour en 2012. L’image est issue de Wikipédia. Je prendrai le temps un jour de faire une image similaire, pour les orbites.

On y voit d’autres de ces planètes en plus de celles citées dans le message précédent.

Remarquez comme Éris est encore plus grande que Pluton Clin d’œil . Remarquez aussi comme Haumea, a une forme ovoïde (même pas patatoïde, ce qui est encore plus étonnant), alors qu’elle est plus grande que par exemple, Sedna, qui est parfaitement ronde.

On ne voit pas la Lune, mais vous pouvez imaginer une comparaison avec la Lune, en considérant que la Lune serait environ une fois‑de‑demie plus grande que Éris.

Image

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Ven 14 Déc 2012 22:19
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Des nouvelles de la planète naine Makémaké (et non‑pas Makemake, comme écrit par erreur sur l’image de Wikipédia plus haut). Un ensemble de plusieurs astronome en Amérique du sud, a put déterminé que la planète n’a pas d’atmosphère.

Voir la dernière partie du numéro de UniverscienceTV du 7 Décembre 2012 :



Cela a put être déterminé lors du passage de la planète devant une étoile. La planète se présentait dans une situation comparable à celle d’une éclipse. Comme avec toutes les éclipses ou choses qui y ressemblent, il fallait être situé à des endroits bien précis sur Terre pour pouvoir l’observer.

Si la planète avait une atmosphère, alors la lumière de l’étoile devant laquelle elle passait, devait s’estomper avec une transition progressive, selon une courbe ne présentant pas de saut. C’est le contraire qui a été observé, la lumière de l’étoile a été masqué d’un coup et est réapparu aussi soudainement, ce qui montre que la planète n’a pas d’atmosphère.

Rappel : dans ce sujet on parle des planètes au delà de Neptune, mais dans le système solaire. Makémaké n’est pas une planète extra‑solaire. Il faut faire attention à ne pas confondre les deux Clin d’œil .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Ven 20 Mar 2015 13:02
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Hibou a écrit : 
Le reportage aborde évidement la question de l’hypothétique étoile naine qui serait une compagne du soleil, Némésis, dont l’existence n’a jamais été démontré, ni démentie […]

Cependant une surprise, qui y fait penser : il y a 70,000 ans, une naine rouge et une naine brune qui voyagent ensemble, se sont approché à 0.8 années lumière à peine du Soleil, c’est à dire qu’elles sont entré dans le nuage de Oort, qui est en gros le périphérique (mais relativement désert d’un point de vue humain) du système Solaire.

La découverte a été confirmée le mois précédent, en Février : À la découverte de l’étoile double qui a survolé le Soleil (autourduciel.blog.lemonde.fr), Février 2015.

Elles sont été observées s’éloignant de nous à 85 km/s, et il a été déterminé qu’elles sont passé par chez nous il y a 70,000 ans, à la même vitesses. Elles sont actuellement à 20 années lumière de chez nous.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mer 15 Juil 2015 05:01
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Hibou a écrit : 
Image


Une comparaison avec Pluton peut‑être utile, comme il y a des gens croyant encore que Pluton aurait dut garder son statut de planète, croyant à tord que Pluton est le corps de la ceinture de Kuiper ayant à la fois le plus grand volume et la plus grande masse, alors que c’est actuellement le planétoïde Éris, qui est le plus grand, et donc qu’il est plus grand que Pluton en volume et en masse.

Comparaison en chiffres …

Éris : masse de 1.66 × 10^22 kg, diamètre de 2400 km.
Pluton : masse de 1.29 × 10^22 kg, diamètre de 2306 km.

Source : Éris (astro-rennes.com) et Pluton (astro-rennes.com).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mer 15 Juil 2015 06:01
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Planète naine ou planétoïde ?

Peut‑être est‑il préférable de parler de planète naine, pour deux raisons.

D’abord, « planétoïde » est masculin, d’après le CNRTL, tandis que « planète naine » est féminin, comme planète, ce qui évite d’avoir à jongler avec la différence d’accord, qui est le même que pour « planète ».

Ensuite, planétoïde n’a pas d’équivalent en Anglais (pour ce que j’en sais), tandis que « planète naine » a un équivalent Anglais, qui est “dwarf planet(existe aussi l’expression “dwarf star”, pour les étoiles naines).

Peut‑être une troisième raison avec la remarque qu’il n’existe pas de mot qui soit à « étoile » ce que « planétoïde » est à « planète », tandis qu’on peut parler d’étoile naine, en suivant la même logique qui fait parler de planète naine.

Pour ces deux premières raisons, et un peu la troisième, je crois qu’il est plus commode d’utiliser l’expression « planète naine » plutôt que le mot « planétoïde ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Ven 17 Juil 2015 22:56
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Il existait une phrase mnémotechnique pour se souvenir du nom des planètes sur système Solaire, dans l’ordre : “My Very Educated Mother Just Served Us Nine Pizzas” pour se souvenir des noms par leurs initiales, Mercury (Mercure), Venus (Vénus), Earth (Terre), Mars, Jupiter, Saturn (Saturne), Uranus, Neptune, Pluto (Pluton).

Mais depuis que Pluton n’est plus une planète qu’en faire de cette phrase mnémotechnique ? Une petite idée : “My Very Educated Mother Just Served Us NothingHahaha! .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Sam 18 Juil 2015 19:24
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Hibou a écrit : 
[…]

Comparaison en chiffres …

Éris : masse de 1.66 × 10^22 kg, diamètre de 2400 km.
Pluton : masse de 1.29 × 10^22 kg, diamètre de 2306 km.

Source : Éris (astro-rennes.com) et Pluton (astro-rennes.com).

Finalement non. D’après les mesures de New Horizons, Pluton est plus grande que prévu, jusqu’au point d’être un peu plus grande qu’Éris (sous réserve d’erreurs sur les dimensions d’Éris).

Voir : Pluton comme on ne l’a jamais vue (lemonde.fr), 13 Juillet 2015.

Le journal Le Monde a écrit : 
Mais plus attendu encore, l’équipe de New Horizons est parvenue à déterminer avec une plus grande précision le rayon de Pluton, sujet de débats : avec 1 185 km (à 10 km près), la planète naine est plus grande que prévue ! Elle coiffe même au poteau un autre objet transneptunien, Éris, en lice pour le titre de plus grand d’entre eux. Si sa taille était mal connue, c’est parce que son atmosphère dense engendre des phénomènes semblables aux mirages terrestres, qui trompent les télescopes. […]

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Dim 12 Juin 2016 20:49
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Hibou a écrit : 
[…]

Remarque : l’existence de ces planètes au delà de Neptune, rend clair une raison pour laquelle il a bien fallu mettre de l’ordre dans la classification des planètes; remise à plat qui a abouti au retirait de ce statut à Pluton.

[…]

Une autre allusion à la nature des corps du style de Pluton, est dans le documentaire ci‑dessous. À 00:43:03, il est dit que Voyager Ⅱ a déterminé que la densité de Triton, une lune de Neptune, est environ égale à celle de Pluton, et qu’il est probable que leur origine soit la même. C’est à dire que Pluton aurait autant put être la lune d’une planète.

Les lunes du système Solaire — Les mystères de l’Univers — 2007
Alien moons”, pour le titre de la version Anglaise.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15538
Mar 27 Juin 2017 04:43
Message Re: Des planètes au delà de Neptune
Hibou a écrit : 
[…]

Le reportage aborde évidement la question de l’hypothétique étoile naine qui serait une compagne du soleil, Némésis, dont l’existence n’a jamais été démontré, ni démentie […]

Habituellement présentée comme une naine brune à l’orbite excentrique passant en partie dans les limites lointaines du nuage de Oort, une théorie récente présente Némésis comme une étoile jumelle du Soleil, qui se serait échappé pour rejoindre les autres étoiles de la galaxie. Il semble en effet que les étoiles semblables au Soleil, se forme généralement par deux avant de s’éloigner l’une de l’autre en quelque millions d’années : Il y a des millions d'années, notre Soleil avait un frère jumeau, Némésis (maxisciences.com), Juin 2017.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron