Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Dix propositions pour relever le défi énergétique
Auteur Message
Dieu
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Mer 3 Juin 2009 21:40
Message Dix propositions pour relever le défi énergétique
La réforme institutionnelle. La lutte contre le réchauffement climatique et la recherche d'une sécurité de notre approvisionnement obligent notre politique à porter à la fois sur l'offre et sur la demande d'énergie. Mettons en place un pilotage ministériel renforcé et lisible intégrant les différentes formes de production, du nucléaire aux énergies renouvelables en passant par les énergies fossiles, mais aussi les actions à mener pour réduire les besoins et améliorer l'efficacité énergétique. Le défi écologique ne peut plus être sous-traité au seul ministère de l'Environnement. Le moment est venu d'un grand ministère du développement durable.

· Le bâtiment. Améliorons significativement l'efficacité énergétique des bâtiments existants en mettant en place une réglementation thermique pour les rénovations et en interdisant progressivement l'usage des équipements et des matériaux les moins efficaces.

· Les transports. Avec 25 % des émissions, ils détiennent le record des émetteurs. Accélérons le développement des véhicules propres en mobilisant chercheurs, constructeurs, distributeurs et consommateurs. Par ailleurs, mettons en place une politique incitative (crédit d'impôt, incitation à la R&D) accompagnée d'une fiscalité dissuasive (taxe annuelle pour tous les véhicules qui émettent plus de 140 g de CO2/km) dans un cadre européen, permettant la mise en oeuvre d'un dispositif de quota d'émission adapté.

· La chaleur. Fixons-nous comme objectif de couvrir 50 % de nos besoins thermiques à partir d'énergies renouvelables d'ici à 2020 (bois, géothermie, biogaz, déchets...), notamment en encourageant les collectivités locales à développer des réseaux de chaleur et à les alimenter par des énergies locales renouvelables.

· L'électricité. N'oublions pas que le développement de l'électricité éolienne et, à l'avenir, des bâtiments à énergie positive nécessite d'adapter le réseau électrique à cette production décentralisée. Engageons donc des moyens ambitieux, tant dans le domaine de la recherche et de la prospective qu'en investissement, pour développer les capacités de connexion au réseau et faciliter les possibilités de stockage.

· Les biocarburants. Leur nécessaire développement, en attendant l'avènement des véhicules propres, ne sera possible qu'en conciliant les impératifs de performance, de rendement économique et de moindre impact sur l'environnement. Nous devons favoriser une production durable et maîtrisée des biocarburants.

· La fiscalité. Pour qu'elle soit plus écologique, généralisons une taxation cohérente et systématique de l'énergie. Son produit permettra de réduire les taxes qui ont aujourd'hui des effets négatifs sur l'environnement et sur l'emploi. Accompagnons-là par ailleurs, au niveau européen, d'une taxation aux frontières.

· L'innovation technologique. Elle est indispensable pour diviser par quatre nos émissions de gaz à effet de serre. Pôles de compétitivité, augmentation des moyens publics de financement, partenariat entre acteurs publics... mettons tout en oeuvre pour soutenir la recherche sur les nouvelles technologies de l'énergie.

· La sécurité de nos approvisionnements. Au premier plan de l'action internationale et comme vient de le proposer le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, nous devons établir un partenariat sécurisé et exigeant avec la Russie. A long terme, l'enjeu est de développer l'utilisation de technologies propres dans le monde. Sollicitons la volonté des Etats en concluant des partenariats scientifiques et techniques et en prévoyant des transferts de technologies et des projets Kyoto avec les pays en développement.

· L'information et la communication. Etant tous concernés par ce défi, nous devons développer un solide réseau local d'information pour que chacun puisse appliquer les meilleures solutions en matière de maîtrise de l'énergie.


____
http://archives.lesechos.fr/archives/2007/lesechos.fr/02/02/300139238.htm
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Mer 3 Juin 2009 23:02
Message Re: Dix propositions pour relever le défi énergétique
Notre politique ? elle appartient aux politiciens qui sont soumis à la puissance des grands de ce monde qui refusent toute réforme qui n’obéit pas à leurs intérêts ; l’administration Obama sera-t-elle plus clémente que celle de Bush ?

Cinq suffiront... Clin d’œil

Energies renouvelables et propres ; Solaire, Eolienne, Géothermique, Biocarburants…naturelles et économiques à long terme mais toujours en attente de vulgarisation…leur mise en place coûteuse au départ, sera un inestimable gain économique après sa généralisation.

Les technologies propres utilisant rationnellement les matières premières en réduisant la quantité et la toxicité des rejets polluants des process , qu’ils soient solides, gazeux ou liquides doivent remplacer les anciens procédés générateurs de pollution.

Une isolation optimale des bâtiments par une architecture bioclimatique réduira considérablement l’utilisation abusive de la climatisation .

La notion de Pollueur -Payeur reste à l’état primitif, la taxation objective et sévère des polluants et pollueurs freinera bien des excès de Pollution…

La sensibilisation demeure le moyen d’approche pour l’application d’un plausible développement durable…

Et là, les ours polaires seront tranquilles… Petit sourire Ça assure
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Ven 5 Juin 2009 07:32
Message Re: Dix propositions pour relever le défi énergétique
Les ours polaires ne sont pas tranquilles, leur territoire s'amenuise comme il s'est amenuisé entre 700 et 1300.... Six siécles de réchauffemnt pour arriver à faire du groênland une terre de prairie et de vignoble !

Par contre ou je suis d'accord, c'est que la lutte contre la connerie du tout nucléaire, du tout bio carburant, du tout pétrole et puis aussi du tout éolien ne peut absolument^pas nuire aux imbéciles que nous sommes...

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil