Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Dosage des antidouleurs, ex. paracétamol, ibuprofène, etc
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17165
Mer 22 Aoû 2018 10:20
Message Dosage des antidouleurs, ex. paracétamol, ibuprofène, etc
Ce qui vaut pour le paracétamol, vaut pour les l’ibuprofène et les autres anti‑douleurs, même si les chiffres peuvent changer.

Normalement pas plus de 3 g par 24h. Il faut regarder la concentration indiquée sur la boite. La concentration est indiqués en milligrammes. Par exemple l’Efferalgan 1000, contient 1g de paracétamol par comprimé.

Même en prenant au plus 3g par 24h, il faut espacer.

Même en prenant moins de 3g par 24h et en espaçant, il y a des risques chez les gens prédisposée à une réaction au paracétamol ou ayant une fragilité du foie.

Un surdose de paracétamol peut provoquer une hépatite. Prendre du paracétamol quand on a une hépatite, va probablement la transformer en hépatite fulgurante.

C’est de ça qu’est morte la pauvre Naomi Musenga, qui avait été raillée par la SAMU qu’elle appelait parce qu’elle se sentait très mal, en Mai 2018 en france. Elle avait une hépatite qui a détruit son foie ; cette hépatite venait d’une surconsommation de paracetamol. Elle était sérieusement malade et il aurait fallut réagir vite.

Paracétamol : une consultation publique pour prévenir des méfaits d'une surconsommation (msn.com), Août 2018.

L’article a écrit : 
Consommé en excès, le paracétamol peut être dangereux pour la santé, en particulier pour le foie.

C’est ce qui s’appel une hépatite.
L’article a écrit : 
Une surdose de paracétamol provoque d’abord des « signes discrets d’irritation gastro-intestinale », selon l’OMS, « généralement suivis deux jours plus tard d’anorexie, de nausées, de malaise, de douleurs abdominales, puis de signes progressifs d’insuffisance hépatique et, finalement, de coma hépatique ». Ceux de l’hépatite aiguë, eux, se manifestent par « des frissons, de la fièvre et des douleurs articulaires », ajoute le Pr Bureau. Or en cas d’hépatite aiguë, qu’elle soit virale ou autre, « les malades ont tendance à prendre du paracétamol qui, en excès, aggrave l’hépatite et la transforme en hépatite fulminante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17165
Jeu 13 Sep 2018 16:11
Message Re: Dosage des antidouleurs, ex. paracétamol, ibuprofène, etc
Dès six mois de grossesse, les anti‑inflammatoires de type non‑stéroïdiens, dont fait partie l’aspirine et l’ibuprofène, ne devraient pas être consommées par la mère, au risque de provoquer des problèmes cardiaque, pulmonaire et rénaux au fœtus.

Voir : L’aspirine et l’ibuprofène fortement déconseillés aux femmes enceintes (lexpress.fr).

Je ne savais même pas que l’ibuprofène était aussi un anti‑inflammatoire.

Il faut retenir qu’il n’y a pas de médicaments anodins. Je dirais que ça s’applique même au « alicaments », mais c’est une autre question.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17165
Lun 24 Sep 2018 19:22
Message Re: Dosage des antidouleurs, ex. paracétamol, ibuprofène, etc
Un autre antidouleur anti‑inflammatoire mis en cause, est le Voltarène, qui est suspecté d’augmenter les risques cardiaques et cardiovasculaires. Sa molécule active est le diclofenac. Cette molécule présente des risques accrus comparé à l’ibuprofène, au moins pour les risques de saignements intestinaux (je prends connaissance de ce risque à cette occasion).

Voir : Le Voltarène augmenterait les risques de troubles cardiaques (msn.com), Septembre 2018.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17165
Mar 9 Juil 2019 09:57
Message Re: Dosage des antidouleurs, ex. paracétamol, ibuprofène, etc
Le paracétamol est encore trop mal utilisé. Pour prévenir les risques de surdosages, un message d’alerte sera obligatoire en france, sur toutes les boites de médicament contenant du paracétamol.

Voir : Surdosage de paracétamol : les laboratoires obligés d’inscrire un message d’alerte sur les boîtes (msn.com), Juillet 2019.

L’article a écrit : 
Espacer les prises d’au moins quatre heures, ne pas dépasser trois comprimés par jours sans avis médical ou ne pas prendre d’autres médicaments contenant du paracétamol sont autant d’indications qui ne sont pas toujours suivies par le consommateur.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron