Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Entretien d’une lame de scie
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Sam 10 Déc 2022 10:33
Message Entretien d’une lame de scie
Quand une scie coince dans le bois, ce n’est pas toujours seulement que les dents ne sont plus affûtées, ça peut souvent aussi être que la lame n’a plus de voie.

La voie d’une lame est ce qui fait que le trait de coupe est légèrement plus large que le corps de la lame. Cette largeur du trait de coupe, plus large que le corps de la lame, est produit par les dents qui sont décalées alternativement à droite et à gauche. Cette déformation qui peut surprendre, est nécessaire. Si cette déformation est absente ou pas régulièrement présente, le trait de coupe a la même largeur que le reste du corps de la lame, qui coince dans le bois pendant la coupe.

On parle de l’avoyage d’une lame. L’avoyage peut être abîmé quand une lame se coince à cause de tensions ou de torsions dans le bois ou plus simplement après un long temps d’utilisation. Cet avoyage est autant nécessaire que l’affûtage.

Il existe ou au moins a existé, des lubrifiants pour lame de scie, qui sont peut‑être nécessaires à des traits de coupe fin avec donc un avoyage faible, mais je ne connais pas le nom de ces lubrifiants. Je me souviens seulement qu’ils sont ou étaient en pot, sous forme d’une pâte grise s’appliquant au chiffon sur les deux côté du corps de la lame excepté sur le dents.

La première des deux vidéos ci‑dessous, parle de l’avoyage, qui est réalisé avant l’affûtage, pour que l’avoyage n’abime pas l’affûtage, l’affûtage, lui, n’abîmant pas l’avoyage (ou alors il faudrait que la lime accroche fortement sur les dents). La seconde vidéo présente l’affûtage.

Pour résumer rapidement, mais mieux vaut écouter les explications et observer les manipulations, dans la vidéo : l’avoyage se fait en deux fois, pour ne pas trop tordre les dents d’un coup au risque d’en casser ; quand l’avoyage est terminé, un dernier passage permet de s’assurer d’un avoyage régulier au cas où un réglage de la pince à avoyer, aurait bougé. L’avoyage ne se fait pas sur toute la hauteur des dents, seulement sur le tiers de la pointe. La largeur de la voie est de 1,2 à 1,5 fois la largeur du corps de la lame, en oubliant pas que le décalage de part et d’autre, doit être de la moitié de cette largeur totale.

L’avoyage se fait avec un pince à avoyer. Il existe des pinces pour les scie à main et des pinces pour les lames de scie à ruban : ne pas se tromper, le principe est le même, mais le bec de la pince est différent. La pince utilisé dans la vidéo, comporte deux réglages. Au moins sur le marché français, il semble qu’il n’existe qu’un seul modèle de pince, d’aspect différent, mais qui semble bien comporter deux réglages : Pince à avoyer à came (bordet.fr). Sur l’image, on voit une bague numéroté en plus d’une molette, ce qui suggère que la pince a bien deux réglages. Cette pince est fournie sans mode d’emploi. D’après des utilisateurs sur le web, les numéros sur la bague, correspondent au nombre de dents par pouce et donc alors peut‑être à la hauteur des dents. Dans ce cas, la molette sert peut‑être à régler la largeur de la voie. Le lien choisie est un exemple de boutique parmi d’autres, mais le modèle est partout le même (ce type d’outil n’est plus autant répandu qu’avant).

Pour l’affutage, il faut savoir qu’il existe des guides de lime : Guide d'affûtage pour scie à main (bordet.fr). Le prix est cher, mais il faut penser au confort d’utilisation et à la précision. Si le prix est cher, c’est probablement aussi la marque, Veritas étant une marque onéreuse (Bordet est un revendeur, pas un fabriquant d’outils). Selon que les dents sont isocèles ou pas, l’affûtage ne se fait pas de la même manière. À l’achat d’une scie (affûtable), penser à observer l’affûtage pour noter comment il devra être refait.

L’affûtage ne se fait pas à la pierre, mais à la lime, une lime triangulaire, mais pas n’importe laquelle, une lime tiers‑point, parfois improprement appelée une lime tire‑point, comme dans l’une des deux vidéos ci‑dessous.

Remarque importante : les lames de scie ne s’affûte pas toutes. Les lames en acier trempé ne sont pas affûtables, elles s’usent moins vite, mais en contrepartie il faut les changer quand elles sont usées. Les lames non‑affûtables sont les plus répandues. J’ignore si les lame en acier trempé peuvent être s’avoyer, mais je dirais que probablement non. En plus de ne pas être affûtable avec des outils ordinaires, les lames en acier trempé ont généralement un profil d’affûtage particulier, difficile à refaire.

Remarque importante : les lames de scie à bûche ne s’affûte jamais, elles sont toujours à changer.

Les deux vidéos présentent l’entretient d’une scie égoïne, mais le principe est la même pour une scie arboricole, une scie à cadre ou une scie à dos.

Avoyage d’une scie égoïne — Mathieu DAVID — 2016


Affûtage d’une scie égoïne — Mathieu DAVID — 2016

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Sam 10 Déc 2022 11:16
Message Re: Entretien d’une lame de scie
Des conseils supplémentaires :

Papygraines, un internaute a écrit : 
1/ travailler à la bonne hauteur pour avoir des gestes longs et constants
2/ placer la lame entre deux pièces de bois juste un peu en dessous du bas des dents
3/ repérer les angles corrects de la scie à affûter en plaçant le tiers-point dans les dents les moins usées près de la poignée et tracer sur les mors en bois la direction de l'affûtage
4/ voir si la lame est affûtée à l'horizontale ou en léger angle
5/ affûter une dent sur deux en gardant la direction, en poussant ! ( et respecter l'angle si besoin)
6/ retourner la lame et procéder de la même façon à partir de 2/

Le geste doit être long, appuyé, de direction et angle constants. un bon éclairage permet de voir la brillance des dents et l'atteinte d'une arête vive (contrôlable au toucher).
Le tiers-point ne doit servir qu'à l'affûtage.

Source : Affutage des lames de scie a bois manuelles ? (usinages.com), Novembre 2019.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21835
Jeu 12 Jan 2023 16:21
Message Re: Entretien d’une lame de scie
Le nom du type de lime servant à affûter une lame, est tiers‑point, et non‑pas tire‑point : Tiers‑point (blb-bois.com). Sur un site d’outillage manuel pour le bois, comme Bordet, une recherche pour « lime tiers point », donne bien les résultats attendus, des limes d’affûtage, tandis qu’une recherche pour « lime tire point », donne un résultat qui laisse dubitatif.

Pour choisir la taille d’une lime tiers‑point : le côté de la lime (en fait trois côtés qui ont la même taille) doit avoir une taille légèrement plus petite que la profondeur des dents. Mettre la lime en place entre deux dents et voir si les dents des deux côtés, dépassent un petit peu ou mesurer autant précisément que possible, si on a pas la lime sous la main. Voir : Affûtage des lames de scies (outils-professionnels.com).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron