Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

« Je suis » vs « je fais », pour dire sa profession
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15682
Ven 22 Juin 2012 12:20
Message « Je suis » vs « je fais », pour dire sa profession
Bonjour,

Pour parler de sa profession, pourquoi dit‑on « Je suis plombier(ière) », « Je suis infirmière(er) », « Je suis webmestre », comme si on était ça, ce qui est excessivement fort je trouve, comme si le plombier était un robot plombier, et ainsi de suite pour les autres.

Je préfère l’expression « je fais », « tu fais », « … » que l’on associe au parler spontané des enfants, et qui doit donc bien venir d’une certaine logique naturelle à la langue, et semble venir plus logiquement, justement, que le « je suis ». En effet le plombier(ière) fait, l’infirmière(er) fait, et ne sont pas, excepté eux‑même, qui est une autre histoire, et dont on ne sait généralement rien en plus.

Mais il semble malheureusement que cette expression, associée au langage infantile (celui qui ne connait pas la langue, implicitement) et ne se rencontre jamais, même chez les gens qui se donnent des libertés de langage.

À défaut de pouvoir faire la révolution de la langue française qui remplacera ce « je suis » par « je fais », existe‑il au moins une réponse à la question de savoir pourquoi on dit « je suis » au lieu de « je fais », qui serait pourtant plus logique et naturel, pour parler des métiers et des professions ?

J’en sais rien

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Ven 22 Juin 2012 21:08
Message Re: « Je suis » vs « je fais », pour dire sa profession
Hibou a écrit : 
Bonjour,

Pour parler de sa profession, pourquoi dit‑on « Je suis plombier(ière) », « Je suis infirmière(er) », « Je suis webmestre », comme si on était ça, ce qui est excessivement fort je trouve, comme si le plombier était un robot plombier, et ainsi de suite pour les autres.


On dit : je suis plombier, je fais de la plomberie, comme on dit je suis pianiste, je fais du piano.

Il y a une différence de définition entre le plombier et la plomberie, le pianiste et le piano.

Mais bien sûr, on ne réduit pas la personne à sa fonction, son métier. Ca ne le définit que dans un cadre précis, spécifique.

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Lun 25 Juin 2012 16:17
Message Re: « Je suis » vs « je fais », pour dire sa profession
Tu rencontres un type qui te dit : je suis chirurgien. Bon, ben t'es à peu près fixé.
Mais s'il te dit : je fais de la coelioscopie, spécialisé en minilaparotomie... ça te fais une belle jambe.
Autrement dit :
Je suis l'plombier, bier bier bier
J'connais mon métier
J'fais mon turbib, bin, bin
Dans les salles de bain.

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous ne risquez pas de trouver une paire de lunettes. (Pierre Dac)
Profil
cron