Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’histoire des combinaisons spatiales
Auteur Message
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16559
Ven 7 Oct 2016 00:41
Message L’histoire des combinaisons spatiales
L’ancêtre des combinaisons spatiales date d’aussi loin qu’avant le seconde guerre mondiale : en 1935 était créée la première combinaison destinée à voler en haute altitude, dans un avion à hélice ordinaire pour l’époque, porté par les jet‑streams.

Wiley Post était ce pilote, et Russell Colley était le concepteur de la combinaison à la demande de ce premier. Wiley Post, victime d’un accident qui lui a fait perdre un œil mais pas la vue, avait investit ses indemnités dans les exploits aéronautiques et voulait battre un record de vitesse, en faisant porter son avion par un courant rapide de haute altitude. Russell Colley était un ingénieur qui aurait voulu être couturier de mode, qui aura finalement conçu des combinaison, mais sans les coudre lui‑même.

En 1965, Leonov, Russe, fait la première sortie extravéhiculaire dans l’espace, dans une combinaison de conception Russe (à laquelle Colley n’a pas participé). Sa sortie qui a duré dix minutes, à manqué de mal se finir, quand elle a trop gonflé, l’empêchant de se mouvoir et le laissant craindre qu’il ne pourrait plus passer le sas pour rentrer dans sa capsule.

Un an après, Sernane, en 1966, pendant une mission Gemini 10, fait la première sortie extravéhiculaire Américaine, avec une combinaison toujours conçue par Colley. Sa sortie a manqué de mal finir aussi, avec la transpiration gelant dans son casque, le privant de la vue.

C’est encore une combinaison conçue par Colley, qui a permis la sortie sur la Lune, le 20 Juillet 1969. La principale innovation de celle‑ci, était des tuyaux dans lesquels circule de l’eau destinée à refroidir la combinaison chauffée en permanence par son occupant. Cette combinaison est connue sous le nom de A7L.

Ce qui n’avait pas été prévu et même découvert assez tardivement après la mission, c’est que cette combinaison ne résistait pas bien à la poussière de Lune continue à dégrader les combinaisons même encore maintenant, principalement à cause de l’abrasivité de cette poussière très fine.

Les anciennes combinaisons ne servaient qu’une fois. Avec la multiplication et la durée grandissante des missions, il a fallut concevoir des modèles réutilisables et pouvant être entretenues par les équipages dans la station.

Malgré l’expérience acquise et les améliorations depuis le premier modèle de 1935, il reste encore des cas de mauvaises surprises. Luca Parmitano, en 2013, a connu une frayeur avec un litre et demi d’eau remplissant son casque alors qu’il était de sortie en orbite. C’était l’eau de refroidissement de la combinaison (selon le même principe que celui introduit pour les premiers pas sur la Lune), qui s’échappant d’un tuyau, avait trouvé un passage vers l’arrivé d’air à l’arrière de l’intérieur du casque. Le défaut de conception a été identifié et solutionné.

Les notes ci‑dessus sont tirées du documentaire ci‑dessous, de la chaîne RMC Découvertes.

Combinaisons spatiales — RMC Découvertes — 2016
Série « Un siècle d’inventions aériennes », épisode 1, « Combinaisons spatiales », 2015.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet