Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L'innocence
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 20 Mai 2009 16:42
Message L'innocence
Le mot "innocence" est assez curieux, je trouve.

Les définitions sont nombreuses, les plus courantes ("les": selon qu'on prenne ça au 1er degré ou qu'on image un peu plus).
Après une recherche d'environ 3sec sur le net (je suis un chercheur non-payé par l'Etat ni par des mécènes Hihihi! ) voila en gros, et ça suffit pour la base du topic:

-Etat de quelqu'un qui est incapable de faire du mal (par extrapolation, qui n'a jamais fait de mal, logique), synonyme: pureté

-Absence de culpabilité.

-Naïveté.



Alors, sans perdre 3 pages à se demander ce qu'est le "mal", la "naïveté", la "pureté", etc...
Je veux dire: oui, tout comme "l'innocence", la définition des 3 mots dans la phrase au-dessus varie selon l'individu, l'état d'esprit, les croyances...
Mais le topic concerne "l'innocence".

Alors, quand je lis "un innocent a été victime de...", "un drame familial à fait 3 victimes innocentes..." enfin ce genre de chose: on en pense quoi en fait?

Et là, les gens qui voudront se donner la peine de faire part de leur sentiment quant à la question pourront évidemment s'expliquer en -expliquant- le mot "mal", "naïveté", "pureté"... mais sans jamais oublié le terme "innocence" svp. enfin, c'est une demande, vous faites comme bon il vous semble, bien sûr.


Ne vaudrait-il pas mieux dire "victime (a-priori) innocente dans le cas de figure précis qu'est cette situation"?

Nous ne sommes pas en "religions" ici, je précise Clin d’œil
(j'entend bien que vous comprenez ce que je veux dire Clin d’œil Ange )

Merci de me faire part de votre enthousiasme qui est énorme à n'en pas douter, ainsi que de la reflexion folle que ce topic va créer (je n'en doute pas Grand sourire ).


Plus sérieusement: merci de m'avoir lu Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 52
  • Messages : 377
Mer 20 Mai 2009 17:16
Message Re: L'innocence
de rien...
Ange






































Bon à chaud comme ça et après je vais préparer la soupe :
A ta première définition, je rajouterai "volontairement", ,puisqu'il me semble que c'est comme cela qu'on l'entend.

Ensuite, des personnes décédées dans l'effondrement d'un immeuble suite à l'explosion d'un conduite de gaz (oui je vais loin) sont des victimes innocentes. Pas d'"a priori" ici, à moins que le directeur de GDF en fasse partie, tout comme le conducteur de travaux du chantier longeant le bâtiment.


...la suite plus tard Petit sourire

Tous ces moments se perdront dans l’oubli
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 20 Mai 2009 17:32
Message Re: L'innocence
Cool Dusk Petit sourire
Ce genre de réponse colle avec l'idée que je me fait de mon topic. L'innocence a une infinité de définitions, j'ai choisi ce mot, "innocence", parce qu'il est beaucoup plus fort que beaucoup beaucoup d'autres mots (qui ont bien sûr aussi une infinité de définitions).

Par contre, ce n'était pas ma définition: les 3 définitions dans mon 1er post sont tirées d'internet. Pas de moi.

ton exemple d'immeuble qui s'écroule est bien sûr très parlant, mais cela remet toujours et encore en cause l'idée d' "innocence".
dans ce cas précis, c'est donc je suppose une innocence face à l'événement ponctuel?
Imagine que dans cet immeuble, se cachait un... je ne sais pas au hasard... un violeur et tueur d'enfants récidiviste en cavale.
Innocent par rapport à l'événement, mais "innocent" en soi Question


C'est un peu (pas seulement Ange ) cette idée-là qui, dans cette rubrique "comptoir", me paraissait intéressante. Et toute les autres idées que les ressentis et points de vues voudront bien mettre à jour.

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mer 20 Mai 2009 18:05
Message Re: L'innocence
Il y a quelque chose, dans ce mot innocence, qui me fait venir les larmes aux yeux, c'est fou hein? Innocence perdu, trahi, volé, tué, anéanti..

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 20 Mai 2009 18:14
Message Re: L'innocence
Lucy Van Pelt a écrit : 
Il y a quelque chose, dans ce mot innocence, qui me fait venir les larmes aux yeux, c'est fou hein? Innocence perdu, trahi, volé, tué, anéanti..


C'est un mot qui est "prenant", "fort" et "beau" aussi, oui...
D'ailleurs, je n'ai mis que 3 définitions au hasard, aucune expression cmportant ce mot. Ce n'est pas forcément un oubli, d'ailleurs.
Souhaitant que ce topic ne soit pas qu'un monologue Petit sourire

L'innocence de l'enfance est ce qui apparaît souvent devant nos yeux. Et elle était bien réelle, non?
Si, on "naît innocent".


Et encore, pour certains, le fait d'être né dans telle partie du monde enlève déjà, à leurs yeux, l'innocence.

compliqué ce mot...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 52
  • Messages : 377
Mer 20 Mai 2009 18:45
Message Re: L'innocence
krokiller a écrit : 

ton exemple d'immeuble qui s'écroule est bien sûr très parlant, mais cela remet toujours et encore en cause l'idée d' "innocence".
dans ce cas précis, c'est donc je suppose une innocence face à l'événement ponctuel?
Imagine que dans cet immeuble, se cachait un... je ne sais pas au hasard... un violeur et tueur d'enfants récidiviste en cavale.
Innocent par rapport à l'événement, mais "innocent" en soi Question

...Le doigt de Dieu... (oups Dis rien désolé Hihihi! )

Dans les exemples que tu cites au début, j'y vois également la fatalité, souvent indissociablement lié dans l'orientation que souhaitent y donner nos journalistes.

krokiller a écrit : 
Lucy Van Pelt a écrit : 
Il y a quelque chose, dans ce mot innocence, qui me fait venir les larmes aux yeux, c'est fou hein? Innocence perdu, trahi, volé, tué, anéanti..


C'est un mot qui est "prenant", "fort" et "beau" aussi, oui...
D'ailleurs, je n'ai mis que 3 définitions au hasard, aucune expression cmportant ce mot. Ce n'est pas forcément un oubli, d'ailleurs.
Souhaitant que ce topic ne soit pas qu'un monologue Petit sourire

L'innocence de l'enfance est ce qui apparaît souvent devant nos yeux. Et elle était bien réelle, non?
Si, on "naît innocent".


Et encore, pour certains, le fait d'être né dans telle partie du monde enlève déjà, à leurs yeux, l'innocence.

compliqué ce mot...

En lisant Lucy, c'est également l'enfance à laquelle j'ai pensé d'abord et puis, j'ai pensé à l'Amour perdu : tout donner, tout offrir et.. perdre son innocence = ses illusions

Autre chose encore à laquelle je pensais (un peu décousue ma réflexion) : Finalement, en l'utilisant, on peut lui donner de multiples sens comme tu le dis, mais quand on l'entend, hors contexte, à quoi fait-il penser d'abord ? A son propre vécu ?

Tous ces moments se perdront dans l’oubli
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 52
  • Messages : 377
Mer 20 Mai 2009 18:46
Message Re: L'innocence
...erreur d'edit

Tous ces moments se perdront dans l’oubli
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 39
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 20 Mai 2009 19:43
Message Re: L'innocence
Dusk a écrit : 


...Le doigt de Dieu... (oups Dis rien désolé Hihihi! )

Dans les exemples que tu cites au début, j'y vois également la fatalité, souvent indissociablement lié dans l'orientation que souhaitent y donner nos journalistes.


Le doigt de Dieu est pointé sur nous tous paraît-il, exact Grand sourire
Enfin...

Effectivement, je pense aussi que le sens donné au mot "innocence" est un souhait de nos chers journalistes, qui jamais (déontolgie oblige Yeux au ciel avec le sourire Hihihi! ) ne se permettrait de faire de la désinformation sur quelque sujet que ce soit, nous en somme tous conscient... Clin d’œil Hihihi!
Plus sérieusement, (encore? j'l'aime cette expression aujourd'hui)) se dit-on peut-être qu'innocence et fatalité vont de pair alors? C'est possible, je n'en sais rien...

Dusk a écrit : 
En lisant Lucy, c'est également l'enfance à laquelle j'ai pensé d'abord et puis, j'ai pensé à l'Amour perdu : tout donner, tout offrir et.. perdre son innocence = ses illusions

Autre chose encore à laquelle je pensais (un peu décousue ma réflexion) : Finalement, en l'utilisant, on peut lui donner de multiples sens comme tu le dis, mais quand on l'entend, hors contexte, à quoi fait-il penser d'abord ? A son propre vécu ?


Lucy m'a fait penser à l'idée d'enfance, effectivement. Mais comme tu le dis également, l'innocence peut se retrouver dans l'amour, dans le fait de n'avoir jamais tuer personne, dans le fait de ne pas manger de viande (peut-être est-on coupable en mangeant de la viande?)... tout cela rejoins bien l'idée de la complexité, ou plutôt de la diversité de ce que tout un chacun entend par "innocence".

Ne voulons pas vraiment philosopher sur cela, mais plutôt "lire des points de vue" juste comme ça, à chaud, comme tu le fais Dusk, Petit sourire cela pour juste donner matière à se dire, en voyant les idées diverses de tout le monde, que "l'innocence n'est pas si innocente que cela".

Je veux dire que les posts dans la tendance "déjà il faut définir l'innocence, et par là se rendre compte que ce terme varie d'une époque à une autre, que la valeur de l'innocence est réelle pour celui qui croit en elle", etc... n'est pas le but du topic.
Tout cela, nous le savons je pense.

C'est pourquoi je remercie Lucy et Dusk (les femmes d'abord, Dusk, sorry Clin d’œil ) de répondre avec le feeling "comptoir".
Feeling qui peut bien sûr déborder sur un côté philosophique, mais si possible ne pas être la pierre angulaire de la réponse.
Un avis personnel est demandé, en fait Clin d’œil

C'est cool comme ça Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Messages : 762
Mer 20 Mai 2009 21:59
Message Re: L'innocence
L'innocence c'est aussi parfois l'ignorance de quelque chose, la non conscience,
sauf que parait-il, nul n'est sensé ignorer la loi ...

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 37
  • Localisation : Au pied du jet d'eau
  • Messages : 5580
Mer 20 Mai 2009 23:28
Message Re: L'innocence
Au Québec quand tu traites quelqu'un d'innocent, c'est pas très flatteur...

Je suis allée dehors une fois, mais les graphismes étaient pas terribles.
Profil
cron