Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La bombe atomique avant Hiroshima et Nagasaki
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Jeu 23 Jan 2014 07:48
Message La bombe atomique avant Hiroshima et Nagasaki
Si tôt que 1939, des scientifiques Européens, dont un bon nombre déjà réfugiés au États‑Unis, suspectaient que les nazis envisageaient l’idée de la bombe atomique. À cette époque, au début de la deuxième guerre, les États‑Unis pensaient encore pouvoir rester neutres. Plus tard, l’avancée des nazis en Europe et l’extension du conflit, ont fait craindre aux États‑Unis, de peut‑être se trouver dépasser militairement par les nazis et finir anéantis par eux. Ainsi est né le programme de la bombe atomique Américaine, et le projet Manhattan.

En 1942, avant tout préoccupé par l’approvisionnement en pétrole, et peu conscient du bouleversement technologique que représentait l’énergie de la fission nucléaire, Hitler, pourtant informé de la possibilité pour les nazis de créer une bombe atomique, ne s’est pas occupé de cette question, et la bombe nucléaire nazis a été abandonné cette année là. Mais les États‑Unis n’en savaient alors rien, et étaient donc plutôt alarmés de l’occupation par les nazis, d’une région riche en uranium, en Europe de l’est.

En 1944, un scientifique américain faisant parti d’un régiment militaire, étudie les archives découvertes dans un laboratoire nucléaire secret des nazis, qui venait d’être découvert dans une hôpital en ruine à Strasbourg (en france, évidemment). Dans ces archives, il apprend l’abandon du projet d’une bombe atomique par les nazis, 2 ans auparavant. Il en informe sa hiérarchie, mais il n’en sera pas tenu compte, car en 1944, l’engagement financier, politique et industriel, dans la conception de la bombe atomique, rendait peu probable l’abandon de ces travaux côté Américain.

Politiquement, Franklin Delano Roosevelt d’abord, qui est mort avant la fin de la guerre, puis ensuite Harry Truman le succédant, se sont cru être dans l’obligation politique de justifier les énormes sommes dépensées par l’armée de terre, sans justifications publics, car dans un projet secret. Truman décide donc qu’il faudra qu’une bombe atomique soit lâchée par les État‑Unis, pour que la vérité sur ces travaux dont il juge inévitable qu’il finiront par être connus du public, puissent trouver une justification, pour que les investissements n’aient pas été en vain, qu’ils l’aient été pour une technologie efficace, et tout autant, en y voyant un moyen d’imposer sa volonté « diplomatique » après la guerre.

Le 7 Juillet 1945, Truman est informé, suite à l’interception d’un télégramme urgent du Japon vers la Russie, que le Japon a fait connaitre à la Russie, par l’intermédiaire de son ambassade s’y trouvant, son intention de capituler, si seulement au moins les États‑Unis se montraient moins humiliants dans les termes de la demande de capitulation. Mais Truman avait déjà décidé qu’une bombe exploserait sur le Japon, et attendait les résultats du premier essai d’explosion nucléaire dans un désert Américain, le 16 Juillet.

La Russie de Staline, d’abord alliée des États‑Unis, va être trahis par ces derniers, alors qu’elle s’apprêtait à envahir le Japon, quand les États‑Unis ont programmé le lâché d’une bombe atomique sur le Japon. Staline avait en effet été informé par un agent double travaillant pour le projet Manhattan, que la bombe Américaine était au point, et il a compris pourquoi il avait été écarté de négociations finales à propos du Japon, en Juillet 1945, alors qu’il avait pourtant été convié à des négociations préalables. C’est un peu déjà le début de la guerre froide.

Une première bombe atomique est lâchée au dessus d’Hiroshima le 6 Août 1945, puis une deuxième, 3 jours plus tard, le 9 Août, sur Nagasaki.

L’armée censure l’information à propos des conséquences de l’arme nucléaire, prétendant que l’irradiation ne survient que pendant la première seconde suivant l’explosion, et que les éventuels irradiations secondaires ne surviennent que au plus pendant la première minute suivant l’explosion, que les gens fortement irradiés meurent rapidement, les moyennement irradiés meurent d’une mort « plutôt agréable », et les faiblement irradié(e)s, se rétablissent naturellement, pourvu qu’ils/elles soient tenu(e)s à l’écart de toute radiation pendant leur convalescence.

Les deux explosions nucléaire sur le Japon, en plus d’avoir servi à tester la puissance et le rayon d’action de la bombe, ont servi de test grandeur‑nature sur des cobayes humains, pour étudier les effets de l’irradiation et les seuils de dangerosité. Concernant ce dernier test, les mêmes ont été mené sur 1 cobaye accidentel et 11 Américains hospitalisés, avant même le lâché de deux bombes sur le Japon.

La seconde bombe, était également un test d’un autre modèle de bombe, plus puissante et moins couteuse a fabriquer.

Tout ceci est un résumé des principaux faits exposés dans le documentaire de France 3, posté ci‑dessous.

La face cachée d’Hiroshima — France 3



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Jeu 23 Jan 2014 17:36
Message Re: La bombe atomique avant Hiroshima et Nagasaki
Hibou a écrit : 
...Hitler, pourtant informé de la possibilité pour les nazis de créer une bombe atomique, ne s’est pas occupé de cette question, et la bombe nucléaire nazis a été abandonné cette année là....


Une des raisons aussi est qu'ils ne possédaient que quelques centaines de grammes d'uranium. Malgré tout ils continuèrent la production d'eau lourde pouvant être utilisé pour une arme nucléaire, jusqu'en 1943.
Profil
cron