Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Jeu 12 Juin 2014 05:57
Message La croyance aux fantômes, spectres et esprits

Introduction et reportage


Mariana Van Zeller et son mari Darren Foster, journalistes spécialisés dans les sujets peu ordinaires, abordent le thème de la croyance en les fantômes.

Le titre du reportage est moyennement justifié par le fait que ⅔ des Américains croient aux esprits et fantômes. Je ne connais pas la source de ce ratio, en vertu de quel sondage, ni dans quelles conditions il a été réalisé. Le mot « obsession » dans le titre, est trop fort, mais c’est le titre.

Malgré ce titre semblant subjectivement négatif à propos de cette croyance, le reportage est agréablement équilibré dans sa neutralité, une neutralité raisonnée et non‑pas passive, ce qui m’a fait trouver ce reportage digne de considération.

Le reportage fait souvent mention de détecteur EMF (ElectroMagnetic Field), un détecteur venant compléter la panoplie classique, constituée de la caméra infrarouge, de l’enregistreur audio et de l’enregistreur de « voix électronique ». Une encyclopédie du paranormal, vous en dira plus ce détecteur EMF : Détecteur EMF (paranormal-encyclopedie.com).

Un résumé du reportage suit, plus bas.

L’obsession paranormale




Résumé


Fantôme amateur de whisky mais qui ne perd pas le nord


Dans une distillerie du Kentucky, une anecdote intéressante ou amusante : le détecteur EMF est utilisé en indiquant à l’esprit de faire réagir l’appareil une fois pour « oui » et deux fois pour « non » en réponse à une question. La journaliste demande « êtes‑vous un fantôme ? », et l’appareil réagit comme pour une réponse « oui ». La journaliste fait part de son doute à priori à la responsable de la distillerie qui l’accompagne. Elle demande alors « pensez‑vous que je crois aux esprits et aux fantômes ? », et l’appareil réagit comme pour une réponse « non ».

Un lieu hanté parmi les plus réputés


À Mansfield, dans l’Ohio, une prison nommé l’Ohio State Reformatory (qui a servi de décor au film « Les évadés »), est un des endroits réputés le plus hanté au monde.

Cette prison a connu une centaine de meurtre, et 250 gens y sont morts après y avoir vécu (chiffre incluant personnel et prisonniers).

La prison ne fait plus office, mais est devenu un lieu de visites libres ou organisées, pour les passionné(e)s de paranormal.

Un guide rapporte que, alors qu’elle se trouvait dans le quartier disciplinaire, une visiteuse, une jeune femme, a saigné dans le coup et avait des marques de griffures. Idem la semaine suivante pour plusieurs autre visiteurs. Était‑ce le « méfait » d’une chauve souris vampire ? C’est en tous les cas une chauve souris vampire que la journaliste a put apercevoir de nuit alors qu’elle stationnait dans le quartier disciplinaire, pour tester.

Le guide affirme avoir reçu un coup au niveau du rein, qui a failli le faire tomber, et il en aurait gardé un bleu pendant plusieurs semaines.

Faux vrai cas ou vrai faux cas ?


Le couple de journalistes loue une maison non‑connue pour être hantée. Ils se font passer pour un jeune couple marié ayant acheté la maison et fini par découvrir qu’elle est hantée, auprès d’un médium à qui ils ont demandé un rendez‑vous pour une aide de sa part (fictive). Comme il faut pouvoir filmer sans provoquer la suspicion du médium, ils prétextent qu’une chaine de TV profite de l’occasion pour en faire un reportage.

À peine le médium commence‑t‑il a visiter les lieux, qu’il sent la présence d’un fantôme. Il demande ce qu’il s’est passé il y a 3 mois, alors qu’il n’a rien put se produire il y a trois mois, car ils ne sont là que depuis le jour même (mais le médium ne le sait pas).

Les deux journalistes ayant prévu de tester le pouvoir de la suggestion sur le médium lui‑même, ils lui posent quelques questions. Le médium mort à l’hameçon, ce qui indique qu’il est sensible aux suggestions cachées dans ce qu’on lui raconte.

Alors que le couple n’a pas encore passé une seule nuit dans cette maison, le médium affirme que le fantôme se penche au dessus de la jeune femme pendant son sommeil. Il affirme que le fantôme serait lié d’une manière ou une autre, à un meurtre à la hache qui aurait eu lieu dans cette maison ou une maison voisine n’existant maintenant plus. Il dit situer l’événement aux environs de 1920.

Dans leur soucis de neutralité, les deux journalistes imaginent qu’il est possible qu’il y ait après vraiment un fantôme dans ce lieux choisi au hasard, mais ils n’ont malheureusement aucun moyen de confirmé ou infirmé l’histoire raconté par le médium.

Le fantôme d’un mari suicidé


À Winchester dans le Kentucky, Juanita est une femme ayant perdu son mari, suicidé aux gaz d’échappement de son pickup dans le garage, et Gabby est sa fille.

Le phénomène semble aussi fort que le contexte. La fille dit avoir entendu des coups à la porte de la salle de bain alors qu’elle s’y trouvait, et que c’était au point que la porte tremblait sous les coups. Elle dit aussi entendre une voix l’appelant par son nom.

Une équipe d’enquêteurs bénévoles, policiers de professions, décide tester les lieux et de tenter un contact. Ils se nomment le KAPS (Kentucky Area Paranormal Society). L’histoire ne dit pas si eux croient fermement au fantôme ou pas. Ils se montrent aussi neutres que les deux journalistes.

Ils sont équipé d’une caméra infrarouge, d’un enregistreur audio classique, et d’un détecteur EMF. Sans en disposer apparemment, ils font mention d’un autre type d’équipement parfois utilisé, le détecteur de PVE (Phénomène de Voix Électronique).

Il teste d’abord le pickup dans lequel le mari s’est suicidé. Le détecteur EMF ne réagit pas. Ils reviennent à la maison et demande au fantôme de se manifester. Le détecteur EMF réagit, et de même lorsque quelques questions lui sont posé, et en tous les cas, il semble faire s’allumer et s’éteindre les diodes du détecteur tel qu’il lui est demandé. La journaliste est plutôt troublée (elle dit trouver ça étrange).

La journaliste voit une grande ombre noire, passer de droite à gauche, sur un rideau à lamelles, de la pièce où elle se trouve. La fille dit avoir vu cette ombre également quelques instants avant. Un membre de l’équipe sort et passe plusieurs fois devant la fenêtre pour savoir si l’ombre aurait put être produite de dehors. La réponse semble négative mais aucune conclusion n’est faite.

Quelques avis exprimés à propos de ces phénomènes


Pour Trisha Van Zandt professeur de psychologie dans une université de l’Ohio, on peut interpréter des phénomènes selon notre prédisposition à y croire, et ces interprétations, elles‑mêmes, renforce la croyance.

Selon un autre professeur dont je n’ai pas noté le nom, on peut compléter des choses par des éléments qui n’existent pas, et prend pour exemple le phénomène du membre fantôme suite à une amputation. On pourrait aussi penser à certaines illusions d’optique.

Pendant qu’il parle, une note indique que l’on peut aussi croire entendre des choses compréhensibles (ex. voix, musique) dans un bruit‑blanc

Lieux propices aux témoignages de phénomènes


Une note apparaissant pendant le reportage, indique que les type de lieux suivant sont connus pour être les plus propices aux témoignages de phénomènes paranormaux : cours d’eau, carrières de calcaire, voix ferrés.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Jeu 12 Juin 2014 06:54
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
À travers ce sujet, je n’affirme personnellement rien, ni y croire, ni ne pas y croire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Jeu 12 Juin 2014 06:57
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Pour une discussion moins neutre et plus spécifique, voir ce sujet : Manifestations de vos défunts.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 51
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Jeu 12 Juin 2014 18:25
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Perso j'aurais tendance à croire aux fantômes, esprits ou je ne sais pas comment on peut encore les appeler car j'ai vécu des trucs un peu bizarres. Je pense que j'en ai déjà parlé quelque part dans un topic mais je n'arrive pas à remettre la main dessus.

Quand j'étais gamine, j'habitais dans une grande maison où habitaient 3 familles. Il y avait un jardin que l'on partageait avec une voisine et son fils. Son mari était mort de nombreuses années avant notre arrivée dans la maison. Il s'est tué en se fracassant en moto sur le mur du jardin d'en face.

Ce monsieur avait l'habitude de mettre sa moto à côté d'un lavoir qui se trouvait dans le jardin. Nous, nous mettions nos poubelles juste à l'entrée du lavoir.

Régulièrement, quand on sortait les chiennes dans le jardin, elles fonçaient droit vers le lavoir en aboyant puis s’arrêtaient net à côté des poubelles avec un air bête puis elles reniflaient partout pour retrouver la trace de ce sur qui/quoi elles fonçaient. Au début on pensait à un chat que n'aurait pas demandé son reste en voyant 3 chiennes débouler en aboyant mais on n'a jamais vu de chat fuir pendant toutes ces années où on a vécu là bas. Enfin, pas dans ces occasions là ! Hihihi! Par contre la nuit, quand on allait mettre les poubelles dans les conteneurs du jardin, on pouvait ressentir comme de très légers et furtifs frôlements. Bon, pas tout le temps hein !

Une autre fois, alors que je montais les escaliers dans le noir (comme j'en avais l'habitude) j'ai nettement senti qu'on frôlait mon bras. Ca ne pouvait pas être le mur car j'en étais loin (peut être 1m) et je n'entendais aucun bruit de mouvement, respiration ou autre. Pas rassurée du tout, je me suis imaginée un éventuel cambrioleur. Arrivée en haut j'ai allumé la lumière et je suis redescendue pour vérifier qu'il n'y avait personne. Il n'y avait personne et personne n'aurait pu entrer dans notre partie de la maison à cause des chiennes ni chez les voisins car ils fermaient le bas de leur appart le soir.

Je ne saurais jamais ce qui m'a frôlé ce soir là. Ce ne devait pas être feu le mari de notre voisine car ce n'était pas son côté de la maison. J’en sais rien

PS : Je n'ai pas encore eu le temps de regarder la vidéo mais je le prendrai.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Mar 17 Juin 2014 23:35
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Quand j’entends parler de la matière noire, ça me fait penser à ce type de sujet.

La matière noire, on ne sait rien de sa nature ni de sa diversité (il existe par exemple plusieurs atomes dans la matière ordinaire que l’on connait), mais on sait au moins deux choses sur elle : la quasi‑certitude qu’elle existe, et qu’elle n’interagit pas avec la matière ordinaire (excepté par la force de gravitation), et c’est ça qui est intéressant ici, surtout si on pense qu’il y a probablement 5 fois plus de matière noire que de matière ordinaire dans l’ensemble de l’Univers. Mais un bémol : cette matière noire n’est pas équitablement répartie partout, et je ne sais pas si beaucoup de matière noire nous entoure sur Terre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Mer 27 Avr 2016 02:02
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Les Anglais ont deux expressions pour dire « fantôme ». En plus de “ghost”, ils disent parfois “restless dead”, littéralement, « mort sans repos ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Mer 27 Avr 2016 02:39
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Les fantômes — RTE et SBS‑TV — 1995

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Mer 27 Avr 2016 02:53
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Du documentaire précédent …

Le premier grand témoignage de l’apparition d’un fantôme, serait celui d’Athénodore. Le témoignage a été rapporté par Pline Le Jeune.

Athénodore aurait entendu derrière lui, des bruits de chaînes, des bruits qui sont caractéristiques des histoires de fantôme un peu partout dans le monde. Il ne veut pas prêter attention, mais le bruit persiste et en se retournant, il aperçoit un spectre qui semble lui faire signe. Il le suit dans le nuit, le spectre se tient à un endroit qu’Athénodore marque en y plaçant des branches et des feuilles. Le lendemain, il revient sur le lieu accompagné de quelques gens. Athénodore est persuadé que le lieu détient la clé du phénomène. En fouillant le sol, il découvre un corps sans sépulture, et lui et les gens qui l’accompagnent, s’empressent de lui en donner une. Le fantôme n’est plus réapparut.

Quel est la part de vrai et de faux dans cette histoire …

En tous les cas, je me faisais la remarque que les témoignages supposés de fantômes, sont beaucoup plus rare que les témoignages supposés d’OVNI, même s’il faut se garder de faire une comparaison entre les deux, tant ces deux phénomènes sont différents.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18798
Mer 27 Avr 2016 03:48
Message Re: La croyance aux fantômes, spectres et esprits
Presque tous les photographes prétendant dévoiler la présence de fantômes près de gens prenant une pose, ont été démasqués comme charlatans. Le reportage précédent mentionne pourtant un cas de photo inexpliquée (je n’ai pas vérifié l’existence ou pas d’explication, je rapporte), faisant voir une forme très humaine, un spectre, sur une photo. Cette photo est connue sous le nom de « photo du fantôme de Greenwich ».

Image

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron