Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La décroissance n’est pas une bonne idée, parce que …
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16232
Dim 1 Avr 2012 20:00
Message La décroissance n’est pas une bonne idée, parce que …
… parce que l’indicateur de croissance auquel se référaient les partisans de la décroissance n’était pas un bon indicateur lui‑même. Une auto‑critique qu’ils font eux‑mêmes.

Un peu de critique de bon sens dans un monde d’extrémistes simplistes.

Où l’on découvre que au moins les partisans de la décroissance sont capables d’auto‑critique assez rapidement, et qu’ils ne confondent pas la fin et les moyens. L’idée de base de leur propre auto‑critique, et qu’en prônant la décroissance, ils se sont référé à un mauvais indicateur : ils ont parlé de décroissance, en référence à un indicateur de croissance, cependant que cet indicateur de croissance n’est pas pertinent, comme ils le découvrent à l’occasion de leurs réflexions sur la décroissance provoquée par la crise économique actuelle. Ils en aboutissent à la conclusion que finalement ils se sont trompé, et que ce n’est pas la décroissance en soi qu’il faut viser, mais qu’elle est seulement une éventuelle conséquence de ce qui doit être visé.

L’analyse au lieu de l’idéologie, ça change, et ça fait un sacré bol d’air, … on peut respirer et ne plus étouffer quelques instants après une telle lecture.

Lire : La récession ne fait pas le bonheur… des décroissants! (slate.fr). Décembre 2011.

Je cite les passages qui retracent l’idée et la critique et la conclusion qu’ils en tirent.

L’article a écrit : 
Qu'on se le dise, les décroissants n'aiment pas la crise. Même lorsqu'elle aboutit à une baisse du PIB, autrement dit… à la décroissance. Mais que nenni! Les décroissants n'ont pas le coeur à sourire.


L’article a écrit : 
Pour les décroissants, la crise et la récession ne sonnent donc pas le glas de notre société de consommation, elles la rendent simplement encore plus brutale.


L’article a écrit : 
«Notre objectif n'est pas la crise économique, ou la baisse du PIB en soi. Mais bien la redéfinition de la vie en société, du fonctionnement des collectifs de gens qui vivent ensemble, dans un quartier, dans un pays, dans un continent».


L’article a écrit : 
«La question est donc bien: pourrait-on vivre sans croissance?» et non «prônons la récession!»

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet