Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La révolution française de 1789, entre mythes et réalités
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Jeu 16 Juil 2015 23:04
Message La révolution française de 1789, entre mythes et réalités
J’ouvre ce sujet en rebondissant sur un message posté par Ric dans le sujet des coucous / bonjours / bonsoirs : Re: Bonjour ! Bonsoir ! Au revoir !, message du 15 Juillet 2015, à 10h46.

J’espérais mieux de cette vidéo, mais ça suffira pour ouvrir ce sujet.

Ric a écrit : 
[…]

C’est une certaine Marion Sigaut. Elle remplace un mensonge par un autre.

Elle dit tellement d’erreurs en trois minutes, que je n’ai pas envie de l’entendre 87 minutes. J’essaierai de retrouver des sources plus tard.

Elle dit (liste des erreurs dans les trois premières minutes environ) :

  • Les doléances du peuple n’incluaient pas la fin de l’église ;
  • Les doléances du peuple n’incluaient pas la fin de la royauté ;
  • La vie de l’époque était basée sur le bien commun ;
  • C’était une révolution libérale qui a voulu mettre fin au bien commun, pour le remplacer par l’individualisme, la course au profit et la loi du plus fort.

Son discours est politiquement orienté, elle fait quasiment de la publicité pour le communisme, dont elle pense que la société précédant la révolution était un exemple (ce qui est paradoxale), et elle utilise même une de leurs expressions favorites, en parlant de « renard dans la poulailler », une expression courante chez Mélenchon, qui est lui‑même un admirateur de Robespierre, qui avait un gout prononcé pour le sang des citoyens, qui a fait régner une terreur qui n’a prit fin qu’à sa mort (il a fini par être lui‑même envoyé à la guillotine à laquelle il avait envoyé tant de monde).

Elle dit, « les doléances du peuple n’incluaient pas la fin de l’église » : pour une partie de la population, si. De nos jours, il n’y a qu’à imaginer le tollé que ça produirait si on introduisait une loi religieuse dans les lois de l’état.

Elle dit, « les doléances du peuple n’incluaient pas la fin de la royauté » : ils détestaient Marie Antoinette et l’accusaient quasiment d’être une trainée. Il y a certainement eu l’effet de caricatures et des pamphlets créés pour attiser cette haine dans le peuple, mais le peuple n’y a pas été réceptif pour rien, il y était prédisposé.

Quand je le dis, je ne donne ni tord ni raison au peuple, je constate.

Elle dit, « la vie de l’époque était basée sur le bien commun » : sur le bien des seigneurs surtout. Les terres n’appartenaient pas au peuple, mais aux seigneurs, et les paysans exploitaient la terre pour le compte de leurs seigneurs.

Elle dit en gros, « c’était une révolution libérale qui a voulu mettre fin au bien commun, pour le remplacer par l’individualisme, la course au profit et la loi du plus fort » : c’était bien une révolution libérale à l’origine, mais elle ne l’est pas resté longtemps et elle ment sur les intentions des libéraux de l’époque autant que sur ce qu’était la société avant la révolution.

Elle confond le libéralisme et le capitalisme, qui, ce dernier, ne se confond pas systématiquement avec l’avidité. Et là, elle trahit ses arrières pensées politiques et n’est pas neutre.

Si la domination des seigneurs sur les paysans n’étaient pas une loi du plus fort, je ne sais pas ce que c’était.

Quand elle parle d’individualisme imposé à postériori par les libéraux, je me demande si elle sait qu’il y avait des mendiants et des nécessiteux et que la population ne volait pas vraiment à leur secours.

Quand elle parle d’une société basée sur le bien commun à laquelle les libéraux auraient voulu mettre fin par avidité, je demande où elle voit un bien commun dans la possession des terres par les seuls seigneurs.

Quand elle parle de révolution libérale pour mettre fin au bien commun, je me demande si elle a déjà entendu parler des origines du communismes et et des désastres qu’il a provoqué là où il s’est incrusté.

Les inspirations du communisme viennent de la révolution française, qui n’est pas resté libérale longtemps. Il faudrait donc reformuler son affirmation en disant que la révolution a voulu mettre fin au bien commun pour imposer le bien commun ? Ça sonne comme un paradoxe.

Un sujet intéressant, mais qui mérite des paroles d’historien(ne)s dignes de ce nom, pas des paroles de militant(e)s politiques.

J’essaierai de retrouver au fil du temps, des reportages sur les non‑dits de cette époque de l’histoire et de les poster ici.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 17:35
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités
Ce message est vide pour l’instant. Il sera édité pour compléter incrémentalement une liste de ce qui distingue l’histoire réelle de l’histoire officielle embellie ou noircies (selon les gens dont l’histoire parle).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 17:42
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

Robespierre, bourreau de la Vendée ? — L’ombre d’un doute — France 3



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 17:45
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

Fallait‑il condamner Marie‑Antoinette ? — L’ombre d’un doute — France 3



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 17:48
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

Louis XVI, l’homme qui ne voulait pas être roi — Thierry Binisti / France 2



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 17:59
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

La vérité sur la Bastille — Au cœur de l’histoire — Europe 1


C’est une « vidéo » 100% audio, avec une image statique, vous pouvez l’écouter en faisant autre chose.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 18:00
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

Que fête‑t‑on le 14 Juillet ? — L’ombre d’un doute — France 3



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 19:55
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

Nuage mortel — ARTE


En 1783, explosait le volcan Laki, en Islande. Cette grande éruption fût l’une des causes de la révolution française 6 ans plus tard. Le cendres du volcan ont tourné longtemps autour de la Terre, refroidissant le climat, provocant des pluies aux mauvais moments, faisant pourrir les récoltes, pendants plusieurs années.

Je suis désolé de ne pas avoir trouvé cette vidéo ailleurs que sur DailyMotion, mais pas le choix, car rien ailleurs.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 17 Juil 2015 20:24
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités

La Fayette — Au cœur de l’histoire — Europe 1


C’est une « vidéo » 100% audio, avec une image statique, vous pouvez l’écouter en faisant autre chose.

La Fayette est un précurseur de la démocratie et des libertés individuelles, avant même la révolution. Il est un pont entre la france et les États‑Unis, sur qui la france a copié autant ses principes démocratiques que la déclaration universelle des droits de l’humain.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Ven 24 Nov 2017 18:55
Message Re: La révolution française de 1789, entre mythes et réalités
Hibou a écrit : 
[…]

En 1783, explosait le volcan Laki, en Islande. Cette grande éruption fût l’une des causes de la révolution française 6 ans plus tard. […]

En 1815, l’irruption du Tambora fût la cause d’un hiver volcanique d’un an.

Je ne sais pas si ce second accident climatique également dut à un volcan, fût aussi la cause d’un phénomène sociale ou politique. En tous cas ça fait deux accidents climatiques à une distance de 30 ans.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet