Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La vie dans les sous‑terrains de New‑York
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Ven 25 Mar 2016 23:37
Message La vie dans les sous‑terrains de New‑York
Les Américains les appellent “mole people”, ce qui est traduit en français par « peuple taupe » ou « hommes taupes ». Ils sont discrets, au point que beaucoup de gens croient que leur existence est une légende urbaine. Ils ne se sentent pas en sécurité non‑plus, se sentent — probablement à raison — plus menacés par les autres humains que par les rats.

Des kilomètres de galeries creusées sous New‑York sont habitées depuis 50 ans environ. Les premiers à s’y être réfugié, à l’abris d’une société dont ils ne voulaient plus ou qui ne voulait plus d’eux, étaient des vétérans de la guerre du Vietnam. Puis les ont rejoint, les exclus(es) du « rêve Américain ».

Certains vivent là depuis tellement longtemps, qu’il n’ont pas vu le Soleil depuis des années et que sortir dans une rue en journée, les effraie.

À New‑York (j’ignore si d’autres villes ont une population similaire), ils sont 5 000 environ à vivre ainsi, hommes / femmes et même parfois enfants.

À l’occasion de l’attentat manqué de 1995 et de l’attentat malheureusement réussi de 2001, ils ont été pourchassés par la police qui les suspectait d’avoir été infiltrés par des terroristes, qui ont en effet put vouloir exploiter cette faille urbanistique. La police n’a fait aucune distinction, sans se soucier de savoir s’ils étaient terroriste ou pas, plusieurs ont été emprisonnés pour délit de mauvaise condition de vie. Certains ont échappé à ces « rafles » (je ne sais pas si je dois laisser les guillemets ou pas) en s’isolant dans les galeries les plus profondes, jusqu’à 30 mètres de profondeur, là où la police n’est jamais descendu.

« Au royaume de l’exclusion, la place ne manque pas » ; c’est sur cette remarque que ce termine le documentaire qui les a fait connaitre au grand‑public, un film de Chantal Lasbats, réalisé en 2008.


Dans les entrailles de New‑York — The Tunnel Dwellers of New‑York — Chantal Lasbats

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Sam 26 Mar 2016 04:31
Message Re: La vie dans les sous‑terrains de New‑York
J'ai visionné et je n'ai pas de mots face à une telle détresse !

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
cron