Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cas de Flatwoods, en 1952
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Jeu 9 Avr 2015 23:43
Message Le cas de Flatwoods, en 1952
Je viens d’apprendre l’existence de ce cas où de cette légende (c’est selon), un peu par hasard.

Cette histoire semble célèbre, elle serait celle d’une rencontre du troisième type avec un être ayant une tête ressemblant aux toutes premières ampoules ou aux ampoules contemporaines imitant les flammes de bougies. La date prêtée à l’événement, est le 12 Septembre 1952, et le lieu, Flatwoods, un village ou une ville Américaine, dans le Kentucky.

Monstre de Flatwoods (paranormal-encyclopedie.com).


D’après l’article, il se pourrait que ça ait été une Chouette Effraie. Mais une chouette grande de 3 mètres, c’est bizarre quand‑même, ou alors les gens ont cru le voir sous le coup d’une émotion trop forte.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Jeu 9 Avr 2015 23:56
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
Image
Image : geocities.jp

En tous cas, c’est une figure théâtral. Un vrai personnage de conte.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Ven 10 Avr 2015 00:03
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
Hibou a écrit : 
D’après l’article, il se pourrait que ça ait été une Chouette Effraie.


Image
Image : origine inconnue.

Dessiné comme ça, ça semble crédible.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Ven 10 Avr 2015 00:23
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
Lors d’une exposition, une animation de 25 secondes de l’artiste Laurent Pernot, s’inspirant de cette légende (jusque là, je crois que c’en est plutôt une). Cette vue d’artiste est peut‑être la représentation la plus réaliste de ce que les gens ont vraiment vu.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Ven 10 Avr 2015 01:23
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
Les 17 premières minutes d’un film documentaire en Anglais, posté par l’un des auteurs, Barry Conrad, sur son compte Vimeo.



On y apprends qu’avant de voir l’apparition, les enfants avaient vu quelque chose filer dans le ciel, à vive allure et assez bas, vers une colline. Ils y sont allé, et ont vu quelque chose. Agités, ils sont repartis pour immédiatement raconter à des gens ce qu’ils ont vu, en indiquant la direction. De là, dans la direction indiquée, alors qu’ils n’étaient pas sur le lieu même, les gens pouvaient apercevoir quelque chose de lumineux dans la forêt. Prenant les enfants au sérieux, ils y sont allé voir eux aussi, en compagnie des enfants et d’un chien. En chemin, quelque chose dans l’air leur irritait la gorge et les yeux. Le chien a aboyé puis déserté l’endroit. Ils continuèrent d’avancer et virent une lueur ronde sur le sol, d’une couleur alternant entre le rouge et l’orange.

C’est en résumé ce que l’on peut entendre, de la bouche des témoins de l’époque eux‑même, dans ce long extrait.

Il n’y a donc pas eu que cette apparition qui a put être une chouette qui ne peut plus tout expliquer.

L’objet dans le ciel filant vite, aurait put être une météorite, qui aurait allumé un incendie dans la forêt. Mais pourquoi les gens n’auraient‑ils pas reconnu l’odeur d’un feu de forêt ? Ou peut‑être n’avait‑elle allumé que quelques broussailles (dégageant une fumée assez irritante, pourquoi pas), ce qui expliquerait la lueur rouge‑orangée vue sur le sol. Mais elle aurait dut laisser au moins un petit cratère, et les témoins ne parlent pas d’un trou.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 52
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Sam 11 Avr 2015 19:50
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
J'en n'avais jamais entendu parler. Cela dit, il y a pas mal d’événements de ce genre dont je n'ai pas entendu parler. Hihihi! Même Stephen King qui a recensé quelques pages (d'un livre de poche) de faits de ce genre ne parle pas de celui-ci dans son livre Dreamcatcher.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19181
Sam 11 Avr 2015 20:16
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
zen a écrit : 
[…] Même Stephen King qui a recensé quelques pages (d'un livre de poche) de faits de ce genre ne parle pas de celui-ci dans son livre Dreamcatcher.

Alors c’est des histoires vraies ? Je croyais que c’était un recueil de nouvelles.

Je ne l’ai jamais lu, juste entendu en parler.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 52
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Dim 12 Avr 2015 18:04
Message Re: Le cas de Flatwoods, en 1952
Hibou a écrit : 
Alors c’est des histoires vraies ?

J'espère que non ! Hahaha!
Si j'en crois ce que tu as écrit dans l'autre poste à propos des films qui font peur, je te déconseille franchement de lire du Stephen King avant d'aller dormir. Hahaha!
Stephen King, comme tout bon écrivain qui se respecte, s'informe sur tout un tas de trucs avant d'écrire ses livres*. Là, le livre parlant d'ET, il a d'abord écrit tout un tas de dates, ainsi que les lieux, où des ovnis auraient été vus. Maintenant, pour les besoins du livre, il les a peut être inventées aussi. J’en sais rien Hihihi!

*Les nouvelles qu'il a écrites ont été rassemblées dans des livres mais sinon il a écrit de très nombreux livres et pas seulement au nom de King mais aussi au nom de Richard Bachman et pas seulement le style épouvante.
Profil
cron