Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le rapport Nicolas Perruchot
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Jeu 24 Oct 2013 21:05
Message Le rapport Nicolas Perruchot
Une intervieuw sur BFM sur un sujet concernant le financement des syndicats.

‑http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/good-morning-business/revelation-financement-syndicats-nicolas-perruchot-gmb-18-10-153164/

La vidéo ne dure pas très longtemps, il faut juste la visionner dans un moment calme...
un moment très calme, un moment ZEN quoi...

ça décoiffe J’y crois pas


— Édit de l’administration le 2014‑10‑28 —

Le lien BFM Business ne renvoi plus vers l’interview, et a donc été neutralisé.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15524
Ven 25 Oct 2013 03:00
Message Re: Le rapport Nicolas Perruchot
Il a été menacé d’être la cible d’un procès pour un rapport parlementaire sur le financement des syndicats et les conclusions qu’il a fait dans ce rapport. Et ça aurait été quoi le chef d’accusation de la plainte ? Gné ?! Le journaliste : « on ne parle pas des secret nucléaires de la france, on parle du financement des syndicats », tellement il est abasourdi par cette menace qui a été faite à l’auteur du rapport.

D’après Pᴇʀʀᴜᴄʜᴏᴛ, il a fallut 125 ans pour arriver à obtenir des syndicats la transparence de leur comptes et de leurs financements. Il dit vers la fin, que cela ne fait que depuis 2008, qu’il y a un petit début de transparence, avec l’obligation faite aux syndicats, de publier leurs comptes, mais il déplore qu’il n’y ait pas de publication de comptes consolidés, ce qui serait nécessaire selon lui, vu que le milieux est atomisé en de nombreuses petites structures.

Je le cite toujours, et faisant référence à l’obscure financement des syndicats : on est dans un pays où on achète la paix sociale, depuis les années 1950, on a divisé par 5 le nombre de salariés syndiqués, et dans le même temps, on a multiplié par 20 le financement des organisations syndicales et des organisation patronales.

Dans le publique, 8% des salariés sont syndiqués, et 3% des salariés du privé le sont. Les syndicats ne représentent plus personne, mais ils sont financés à hauteur de 4 milliards d’Euros par an (l’achat de la paix sociale dont il parle avant).

Le journaliste commente : comme les financements des syndicats sont opaques, il se crée des bunkers dans les syndicats, des bunkers qui se protègent et n’aiment pas être dérangés, et qui se moquent de la dé‑syndicalisation des employés, parce que ça ne les dérange pas plus que ça, les financements continuent à arriver et le business tourne.

Pᴇʀʀᴜᴄʜᴏᴛ rajoute : sur ces 4 milliards de financement peu transparent, 3% provient des cotisations, et 97% vient de ailleurs. Donc il n’y a plus besoin pour les syndicats d’aller chercher des cotisations, et ils se moquent bien que plus personne ou presque ne soit syndiqué.

Ben quand je pense qu’à un moment quand je n’étais pas au chômage, un syndicat voulait me faire adhérer et me faire payer 30€ de cotisation mensuelle (alors que j’étais sous le SMIC), … et tout ça en m’expliquant que sans les cotisations des salariés, les syndicats ne peuvent rien faire et que c’est faute de cotisations qu’ils sont dans l’incapacité d’agir (ce syndicat ne servait à rien, dans cette société de télé‑service, on était payé‑e‑s moins que le SMIC en travaillant à plein temps, et même plus).

Il cite en exemple, le cas de l’IUMM, un syndicat d’employés qui avait des relations étranges, dit‑il, avec le syndicat patronale de la métallurgie, l’UIMM (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie). La relation secrète entre les deux, est financière. Note : entre IUMM et UIMM, j’ai peur de m’y perdre et de ne pas être sûr de savoir lequel est le syndicat des salariés de la métallurgie et lequel est le syndicat des patrons de cette même métallurgie.

Dans le cadre de cette relation, entre 30 000 et 50 000€ par semaine aurait été dépensés pour « fluidifier le dialogue social ».

C’est pour avoir dénoncé cette relation, que Pᴇʀʀᴜᴄʜᴏᴛ a été menacé de procès.

Il propose que les français soient consultés sur la question de la transparence, et prédit qu’on découvrirait que les français souhaitent eux‑aussi (et pas seulement lui), la transparence du financement des syndicats.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Ven 25 Oct 2013 12:55
Message Re: Le rapport Nicolas Perruchot
je te remercie d'avoir résumer la vidéo, je voulais le faire mais j'ai été pris par la flemme Gêné(e)

Hibou a écrit : 
Ben quand je pense qu’à un moment quand je n’étais pas au chômage, un syndicat voulait me faire adhérer et me faire payer 30€ de cotisations mensuelle (alors que j’étais sous le SMIC), …


[petite anecdote hors sujet]: Il n'y a pas si longtemps en mission dans une grosse boite, j'ai eu droit a tout un discours d'un syndicaliste pour la lutte sur l'égalité internationale des gens dans le travail. A Midi il m'a accompagné au self de l'entreprise pour déjeuner puis au moment ou je me suis présenter à la caisse, il a hurler à la caissière :"Attention madame, cette personne ne fait pas partit de l'entreprise, il est intérimaire, il faut donc lui appliquer un tarif forfaitaire de 5 euros de plus"

ça m'avait scié Hahaha! Hihihi (cachotier)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15524
Mar 28 Oct 2014 17:03
Message Re: Le rapport Nicolas Perruchot
Je viens de neutraliser le lien du premier message, parce que le lien ne renvoi plus vers la vidéo de l’interview de Nicolas Perruchot, mais un live BFM Business à la place.

Si quelqu’un(e) connait une autre source pour la vidéo d’origine (j’essaierai de chercher un autre jour).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15524
Jeu 26 Mai 2016 20:42
Message Re: Le rapport Nicolas Perruchot
Bien que le lien du premier message soit devenu un lien brisé, il existe encore une interview de Nicolas Perruchot sur BFM Business en Octobre 2013.

Révélation sur le financement des syndicats, Nicolas Perruchot, dans GMB — BFM Business — 18 Octobre 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet