Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Legislative et pouvoir exécutif
Auteur Message
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 110
Ven 30 Nov 2018 23:37
Message Legislative et pouvoir exécutif
Bonsoir,

Comment ce fait- il que la police circule dan les rue alors que :
- le prévenu est déjà au arrêt ;
- justice n'est pas rendu ;
- le gardien de la paix travaille dans une prison ;
- personne n'a encore porté plainte pour un nouveau délict ?

Parce que le juge cours toujours.
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 110
Ven 30 Nov 2018 23:45
Message Re: Legislative et pouvoir exécutif
Par ailleur,

Le pouvoir juridictionnel est la capacité à établir si un ou plusieurs fait(s) sont vrai ou pas.

C'est pas une question de jugement, mais de raison pure de la pratique critique des sciences.
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 110
Ven 30 Nov 2018 23:56
Message Re: Legislative et pouvoir exécutif
Prenons l'exemple d'un délict bien connu ici.

Le "vol" d'une pomme.

Fut recquise quelques années de bagne fictivement ou symboliquement.

Imaginez alors en réalité, avec raison ce qu'il se passerat si les chose telles qu'elle sont décrite selon la désignation de chacun des termes de la description juridictionnelle.

Le prévenu est soupcçonné d'avoir volé une pomme. jugement : Vrai.
L'accusé est reconnu comme l'hauteur du délict : voler une pomme : Vrai.
L'accussé est reconnu coupable d'avoir volé une pomme : faux.
C'est le propriétaire qui s'est accaparé la pomme qui n'appartien à personne.
L'accusé est donc reconnu non coupable : Vrai, demandez vous justice ?

Non, ça n'en vaut pas la peine.
M. est bon prince !
Profil