Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les kipus (ou quipous ou kipous) toujours non‑lisibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16769
Dim 12 Mai 2013 08:58
Message Les kipus (ou quipous ou kipous) toujours non‑lisibles
L’histoire me faisait penser à celle de la pierre de Rosette, et la comparaison est justement faite.

C’est une manière de noter les choses qu’avaient les Mayas, et qu’on ne sait toujours pas lire. Le reportage ci‑dessous (trop court, 20 minutes), raconte brièvement l’histoire de Sabine Hyland, une historienne qui voudrait savoir les lire, pour qu’ils (les Kipus) racontent l’histoire des Mayas, par eux‑mêmes.

Elle se rend au Mexique ou des Mayas conservent soigneusement une collection de Kipus, mais eux non‑plus ne savent pas plus les lire, même s’ils les adorent comme des reliques ou des choses magiques.

Elle en trouve un autre chez une enseignante, mais ils est abimé. Heureusement, elle connait quelqu’un qui va pouvoir le photographier sous des lumières visibles et invisibles et combiner des images, pour faire ressortir ce qui semble entièrement effacer aux yeux.

Mais le reportage s’arrête au bout de 20 minutes et passe à un sujet sur les Vikings, et ne raconte rien d’une manière de noter les pensées, qui ne semble reposer ni sur un alphabet, ni sur la représentation des sons de la langue (d’après ce qu’en dit l’historienne elle‑même au début).

Les Quipous — National Geographic Channel



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet