Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Mar 28 Fév 2012 03:13
Message Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Je reposte ici verbatim, une question posée également sur un autre forum, qui oppose le sens du revenu du travail au sens du revenu du capital.

Pour alimenter de la débat sur le rôle du capital dans l’économie et les questionnements sur son sens, une citation de Marianne, datée de Février 2011 :

Journal Marianne, lien ci‑dessous a écrit : 
Mais la note détaille également la nature de ces revenus. Et si le contribuable moyen doit boulonner pour gagner son pain quotidien, 85 % de ses revenus sont constitués de salaires, pensions et autres retraites (certes différés, mais des revenus du travail aussi), ces très très riches tirent eux l’essentiel de leur 28,7 millions d’euros en moyenne de leur capital: 94 % de leur ressource annuelle.

Source : Exclusif: les 100 plus gros contribuables se partagent 3 milliards d’euros par an ! (marianne2.fr). Février 2011.

94% de revenus issus du capitale…

Je me demande quand‑même comment on peut justifier que des revenus presque entièrement issu du capitale, puissent être utile à la société, concrètement. On ne peut quand‑même pas dire que c’est une expertise ou un service de consultation qu’ils vendent à ces prix là. Quelle valeur ajoutée y‑a‑t‑il a faire posséder ces capitaux par des fortunes privées ? À mon avis, aucun, et ce serait aussi bien, et même mieux, de les faire gérer par l’état, ce qui rendrait ces capitaux plus fluides à mon avis, et les rendrait plus facile à orienter là où il est nécessaire de débloquer l’énergie du travail (parce que c’est finalement le seul rôle du capitale).

C’est une question posée au défenseur(se)s du capitalisme, … ou du libéralisme (en oubliant pas à quel point ce terme est vague et peut vouloir dire tout et son contraire).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 29 Fév 2012 12:51
Message Re: Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Ma doué mais tu es un dangereux communiste. Pourvu que personne ne lise ça S’te plait, j’t’en supplie…


Hahaha!
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 29 Fév 2012 12:55
Message Re: Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Faire gérer les capitaux par l'Etat, quand on voit ce que c'est actuellement, je suis pas sûr que ce soit une meilleure idée en tout cas.

Je ne crois pas que ce soit le capital le probléme de toute façon, aprés tout peu m'importe qu'il y ait des gens plus riches que moi. A la limite, si ils devaient l'être encore plus pour que tout le monde puisse manger à sa faim, pourquoi pas.
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mer 29 Fév 2012 13:13
Message Re: Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Nucua a écrit : 
... aprés tout peu m'importe qu'il y ait des gens plus riches que moi. A la limite, si ils devaient l'être encore plus pour que tout le monde puisse manger à sa faim, pourquoi pas.

Mouais ! Le hic, c'est que c'est souvent ceux qui ont le plus de fric qui ont aussi la plus grosse tête et qui se fichent pas mal de ceux qui ont faim du moment que eux puissent manger du caviar, porter des sous vêtements en soie et rouler dans une grosse voiture puissante et bien chère (ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres Pffff… ).
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Mer 29 Fév 2012 17:30
Message Re: Les revenus du capital ont‑ils un sens ?
Nucua a écrit : 
Faire gérer les capitaux par l'Etat, quand on voit ce que c'est actuellement, je suis pas sûr que ce soit une meilleure idée en tout cas.

Je crois que tu dis vrai, et ça sera confirmé par un prochain sujet qui sera ouvert, sur le capitalisme classique vs le capitalisme d’état, sur la base d’informations que je tiens d’un gentil libéral bien intentionné ( Grand sourire ).

Nucua a écrit : 
Je ne crois pas que ce soit le capital le probléme de toute façon, aprés tout peu m'importe qu'il y ait des gens plus riches que moi. A la limite, si ils devaient l'être encore plus pour que tout le monde puisse manger à sa faim, pourquoi pas.

Oui, c’est ce que je me dis parfois, mais au delà d’un certain ratio, ça devient plus que suspect.

Je crois que en matière de classes sociales, on devrait distinguer deux choses : les inégalités dans des mondes ou domaines comparables, et les inégalités dans des mondes incomparables.

Soit deux personnes, les revenus de l’une sont de 600€/mois, ceux de l’autre sont de 2,000€/mois. Il ne sont pas de la même classe sociale, il y a inégalité, mais ils vivent dans des mondes qui peuvent encore être comparables.

Si ceux de l’autre sont de 5,000 ou 10,000€/mois, les mondes ne sont peut‑être plus comparables.

Il faudrait distinguer un premier niveau de classe sociale, et distinguer d’autres sous‑classes sociales à l’intérieur de celles‑ci.

Je n’y avais jamais pensé, alors que ça semble évident pourtant.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron