Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Maïs Mosanto : l’Afrique du Sud récolte des champs stériles
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Localisation : AU SOLEIL
  • Messages : 835
Mer 6 Mai 2009 12:08
Message Maïs Mosanto : l’Afrique du Sud récolte des champs stériles

"-Si tous les cons portaient une pastille rouge, le monde ressemblerait à un grand champs de coquelicots.(Audiard)". Michel Audiard
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Jeu 7 Mai 2009 10:49
Message Re: Maïs Mosanto : l’Afrique du Sud récolte des champs stériles
Tu m'excusera, mais je fais un copier collé de l'article au complet...Il est bon aussi de se donner quelques idées générales du théme.

Citation : 
Les fermiers de trois provinces sud africaines ont eu la désagréable surprise de découvrir des dizaines de milliers de plants de maïs stériles dans leurs champs. Le phénomène, qui s'étend sur 82 000 hectares, touche trois variétés différentes de semences achetées à la firme Monsanto. En apparence, les plantes sont en bonnes santé : ni malformation ni maladies ni parasite. Mais elles ne produisent pas ou peu de graines.

Sur le blog officiel de la compagnie, Kobus Lindeque, le directeur de la région sud-africaine de Monsanto Afrique, invoque une mauvaise fertilisation des graines :

« Les variations dans la pollinisation ne sont pas rares et peuvent être influencées par des facteurs comme la météo ou les pratiques agronomiques. Dans certains cas, comme celui-ci, les méthodes de production de semences peuvent également contribuer à réduire la pollinisation. »


Marie-Monique Robin, réalisatrice du documentaire « Le Monde selon Monsanto » met en doute ces affirmations. Le même problème frappant trois variétés différentes de maïs, elle considère qu'il est illusoire de croire qu'il s'agit d'une erreur dans le processus de pollinisation. Pour la journaliste, c'est dans la modification génétique de la plante elle-même qu'il faut chercher :

« La modification génétique des plantes les fragilise. Pour les rendre plus productive, on les force à développer des capacités qu'elles n'ont pas naturellement. Elles deviennent plus fragiles, moins résistantes à l'environnement extérieur. »


Sur 1 000 paysans ayant utilisé les semences de Monsanto, 280 déclarent avoir subi des pertes. La firme s'est engagée à indemniser chacun des fermiers concernés dans un délai de deux mois. Cependant, alors que l'association African Center for Biosafety évoque des cultures touchées à près de 80%, sur son blog, la firme parle d'une pollinisation réussie à plus de 90%.

Pour Benjamin Sourice, le coordinateur du collectif Combat Monsanto, cet épisode illustre les dangers des semences OGM fabriquée par des firmes comme Monsanto pour la souveraineté alimentaire des Etats :

« Ce qui s'est passé en Afrique du Sud est une illustration de ce que dénonce le collectif. Si on confie la production de semences à des multinationales, on leur donne un contrôle sur la nourriture et sur la souveraineté alimentaire des Etats. »


Ce que j'en pense, et bien beaucoup ici connaissent ma position anti monsanto....

Et ce n'est encore sur ce coup là que je vais les défendre bien au contraire....

La pollinisation dépend de deux phénoménes.

L'iun est climatique et entraîne tout le reste....
Il suffit d'avoir un fleurissement le tout sous des trombes d'eau et la plante est stérile, pourtant les plantes dites suavages résistent mieux et donnent quand même des fruits, même s'ils ne sont pas en grand nombre.

Epiphénoméne classique des insectes pollinisateurs et qui préférent et de loin aller butiner la fleur lumineuse et parfumée des plantes sauvages plutôt que celle insipide et transparente du maïs transgénique...

Et oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais la fleur du Maîs transgénqie est déolorée par rapport aux hybrides et elles n'ont aucune odeur, alors que les hybrides dégagent une légére odeur muscée...

Faut dire que l'INRA sur ce coup là ont fait vraiment trés fort, ense rapprochant au plus prés du maîs originel...

Donc un grand coup de chapeau pour l'INRA et les quolibets pour Monsanto qui, une fois encore ont démontré une véritable incapacité pour l'agriculuture, mais sont passés maître pour faire prendre des vessies pour des lanternes....

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Localisation : AU SOLEIL
  • Messages : 835
Jeu 7 Mai 2009 21:06
Message Re: Maïs Mosanto : l’Afrique du Sud récolte des champs stériles
Pas de souci Vautour

T as vu que Mosanto a aussi porté plainte contre l Allemagne Diable Diable

"-Si tous les cons portaient une pastille rouge, le monde ressemblerait à un grand champs de coquelicots.(Audiard)". Michel Audiard
Profil