Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Mer 14 Sep 2011 23:13
Message Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Une référence à connaitre pour les sources digne de confiance, le GEIPAN. Également l’interlocuteur à connaitre si vous pensez avoir été témoin de quelque chose. (uniquement pour les témoignage en france).

GEIPAN = Groupe d’Étude et d’Information sur les PAN
PAN = Phénomènes Aérospatiaux Non‑identifiés

www.cnes-geipan.fr

Les dossiers



Le 27 Mars 2007, le CNES (auquel est associé le GEIPAN), annonce l’ouverture des dossiers du GEIPAN.

Sans faire de sensationnalisme :
CNES a écrit : 
En fait d’ovnis, l’écrasante majorité des témoignages se rapporte à des phénomènes parfaitement normaux, mais mal interprétés par les témoins

Mais dans un soucis de transparence qui ne renie pas la quantité des témoignages qui pourraient difficilement tous s’expliquer par des erreurs, vu leurs fréquence et leurs diversités (autant des cas que des types de témoins) :
CNES a écrit : 
Pourtant, parmi les quelque 1 600 cas présents dans les dossiers du GEIPAN, certains restent de véritables énigmes. C’est ce que le GEIPAN qualifie de « phénomènes aérospatiaux de type D » […]

Image


  • 8% de phénomènes parfaitement identifiés
  • 33% de phénomènes probablement identifiés (ils ne précisent pas le sens de « probablement »)
  • 30% de cas qui n'ont put être correctement traités par manque de données
  • 28% de phénomènes restant non‑identifiés par les connaissances contemporaines

28%, c’est beaucoup quand‑même J’y crois pas

La quantité des documents à la date de 2007, représentait 100,000 pages correspondantes à 30 ans d’enquête et de témoignages.

Les intentions



Ce que j’aime aussi, c’est l’état d’esprit exprimé par ces deux phrases.
CNES a écrit : 
le GEIPAN espère attirer l’attention de la communauté scientifique sur ces phénomènes inexpliqués derrière lesquels se cachent peut-être de véritables révolutions scientifiques.

la mise à disposition de ces archives sur Internet est aussi une manière de souligner la place centrale que l’information du grand public doit désormais tenir dans les activités du GEIPAN.


Déposer un témoignage



Pour témoigner, c’est ici : J'ai réalisé une observation, que dois-je faire ?.

Important : l’anonymat de votre témoignage peut être garanti si vous le souhaitez. C’est important de le souligner, parce que de nombreux témoins n’osent pas rapporter les faits dont ils ont put avoir l’expérience, et j’en sais quelque chose pour l’avoir constaté au moins une fois sur un forum (une personne qui témoignait sur un forum, mais n’avait pas témoigné à la gendarmerie, par peur d’être discrédité ou de se faire envoyer sur les roses).

Avec une restriction sur les témoignages, qui est que le GEIPAN n’accepte que les cas d’observations de phénomènes survenus en France (que vous soyez francophone ou non, c’est une restriction géographique), même si ça n'est pas explicitement précisé sur leur site, je leur avais posé la question il y a un certain temps.

Mail envoyé au GEIPAN en 2008 a écrit : 
Bonjour,

J'ai pris connaissance du GEIPAN à l'occasion d'un reportage. J'ai écrit à votre sujet sur un forum, à fin de mettre fin à certaines théories farfelues (théorie du complot, etc). Ce forum est un forum Marocain, et je me suis donc naturellement demandé, comme j'en parlais, si les personnes résidantes aux Maroc, en Algérie, ou dans tous les pays qui ne disposent pas d'un organisme national de recherche en la matière, peuvent témoigner ou pas au GEIPAN ?

En vous remerciant, et en vous souhaitant bon courage dans vos recherches


Réponse reçue à ce mail
Réponse au mail a écrit : 
Monsieur,
Nous vous remercions de votre intérêt pour les PAN.

Le GEIPAN ne traite que des cas d'observations faites sur le territoire français.

Bonne continuation dans votre domaine de prédilection.
Cordialement,
GEIPAN
Centre National d'Etudes Spatiales

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Jeu 15 Sep 2011 00:39
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au pu
Même si l’ouverture au public des dossiers du GEIPAN (*) date de 2007, le GEIPAN lui‑même existait bien avant. Sa première grande enquête a eu lieu en 1978, et portant sur un cas de rencontre du troisième type. Une résumé de ce cas est présenté dans le communiqué de presses rédigé à l'occasion de l'ouverture des dossiers : Communiqué de Presse du CNES [pdf].

Prenez la peine de le lire ce communiqué de 6 pages, même s’il peut sembler austère, parce qu’il présente des cas intéressants, sous forme de cas d’école. Un cas d’une arme de la seconde guerre qui s’est mise à feu tout seule après 40 ans — Royan, 1985, résolu aprés 5 ans d’enquête et un rebondissement. Un cas de fabulation assez net — Cergy Pontoise, 1979. Un cas de rencontre du troisième type — Cussac, 1967, traité 10 ans aprés par le GEIPAN nouvellement créé. Un cas de rencontre du deuxième type — Trans en Provence, 1981. Et une rencontre de type Disque Diurne (c’est le terme de la classification, ce ne sont pas toujours des disques) — Volaf, 1994.

Ça permet de se faire une idée de la diversités des témoignages qui peuvent être rencontrés. Mais ce communiqué prend des cas parmi les plus intéressants, et il ne faut pas espérer que la totalité des archives soient aussi passionnantes.


(*) Une initiative qui prend place dans un mouvement international en fait, puisque de plus en plus d’états ouvrent ces dossiers… à l’exception des États-Unis qui continuent à faire un pas en avant un pas en arrière, et chez qui il est encore souvent nécessaire de passer par des tribunaux pour obtenir des dossiers, qui encore ne sont même pas transmis sans avoir été caviardé. Les Royaumes‑Unis aussi ont ultérieurement ouvert leurs archives. Le Brésil a fait de même, pour citer ceux que je connais de mémoire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Jeu 15 Sep 2011 02:22
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au pu
Indépendant du GEIPAN, mais il y a contribué, un reportage TV sur le GEIPAN et le rapport Cometa.

En deux parties de 20 minutes chacune




Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Lun 28 Mai 2012 01:05
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Je viens d’apprendre que la transparence n’est pas tant la règle que ça. Il existe certe en france, le GEIPAN dont les dossiers sont publiques, mais il existe en plus de ce GEIPAN, un autre organisme qui traite des mêmes questions, mais dont tous les dossiers sont Secret Défense Gné ?! . Ça existe encore ce genre d’idiotie, de classer les observation d’OVNI sous Secret Défense ?

Ce manque de transparence ne plait pas, et a inspiré un jeux de mots à quelqu'un :
GEPAN, recherche officielle OVNI : de qui SEMOC-t-on ? (feairplane.canalblog.com). Novembre 2011.

J’ignore ce que signifie le sigle SEMOC. Il a été créé en 1954, suite à une réunion avec le président Mendes France, en réponse à une vague d’observations en france, la même année.

Le SEMOC est donc antérieur au GEIPAN, qui lui, n’a été créé que plus de 23 ans plus tard, en 1977 (et ses dossiers rendu publiques encore plus tardivement, en 2007 seulement).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Lun 28 Mai 2012 01:20
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
D’après un forum [1], le budget annuel du GEIPAN n’est même pas la moitié des revenus annuels du président Hollande. Je cherchais leur budget annuel, après avoir lu un page qui se plaignait qu’il n’y a pas tant de transparence que ça en france, car en parallèle du GEIPAN, il existe ce SEMOC présenté plus haut, et que depuis sa création, le budget et le personnel alloués au GEIPAN, n’ont fait que baisser.

[1] Budget annuel du GEIPAN = 170,000€/an.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Lun 22 Sep 2014 04:36
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Peut‑être pour rappeler aux témoins de phénomènes OVNIs, qu’il existe en france un organisme officiel qui les prendra toujours au sérieux, au journal du 20h sur France 2, le 21 Juin 2014, a été diffusé un court reportage de 4 minutes sur le GEIPAN, intitulé « sur la piste des OVNIs », avec des extraits d’investigation chez un témoin.

Pas d’annonce de nouveauté probante sur le phénomène dans ce reportage, mais un rappel au public, que le GEIPAN existe.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Mar 14 Avr 2015 19:03
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Il existe un équivalent Belge du GEIPAN, il s’appelle le COBEPS, pour COmité Belge d’Étude des Phénomènes Spatiaux : www.cobeps.org.

Leur page d’accueil présente une carte de 420 cas rapportés en Belgique, tous statuts confondus.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Jeu 4 Fév 2016 22:20
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Pour nos amis Québécois, il existe le site de l’Association Québécoise D’Ufologie, qui permet les signalement. Ça n’a pas l’air officiel comme le GEIPAN en france ou le COBEPS en Belgique, mais c’est mieux que rien.

Leur page de signalement : AQU — Publication des signalements (ovni-expert.com).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Jeu 17 Mar 2016 17:48
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
Je me demandais bêtement, s’il existe une coordination internationale pour lier ces archives nationales entre elles. Quelqu’un(e) sait ? J’en sais rien

Ces archives nationales sont‑elles regroupées d’une manière ou d’une autre, pour former des archives internationales ?

Existe‑t‑il une liste des pays qui tiennent des archives nationales de ce phénomènes ? Par exemple la france et la Belgique, semble le faire sérieusement, mais pour le Québec, j’ai l’impression que c’est une association sans soutient officiel … quoique même le GEIPAN, comme mentionné précédemment, n’a finalement pas un budget à la hauteur, même si au moins il y a une organisation et une destination officielle pour ces dossiers.

Je me posais la question, en me demandant si ça peut valoir la peine d’étudier les archives du GEIPAN, tout en me disant que de n’étudier que ces archives seulement, ce serait se limiter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18038
Dim 3 Avr 2016 08:09
Message Re: Mars 2007: le CNES annonçait l’ouverture du GEIPAN au public
La création du GEIPAN a été favorisé par un cas de phénomène qui a beaucoup intéressé le Charles De Gaulle. C’était le 16 Août 1954, à Tananarive, alors capital de Madagascar. Un PAN de couleur verte a été aperçu par des milliers de témoins, dont Edmond Campagnac, un polytechnicien pilote, étonnamment le seul à avoir ouvertement témoigné. Dix ans plus tard et en partie dû à ce cas, sous l’impulsion de De Gaulle, le GEIPAN était créé (il n’était pas encore ouvert au public).

Un article et une vidéo sur cette affaire.

Tananarive, Madagascar — Multiple Witnesses to UFOs (ufocasebook.com)


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet