Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Auteur Message
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Sam 21 Sep 2013 12:12
Message On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
On dit Bush au États‑Unis, mais alors Clemenceau en france, c’était un cas aussi J’y crois pas .

Clemenceau, c’est de l’histoire à la fois récente et ancienne. J’ai voulu regarder un reportage sur Clemenceau, par curiosité, pensant que je n’allais à priori rien y apprendre, et pourtant ce que j’y découvre est étonnant. Les livres d’histoire à l’école disent en gros que c’est grâce à lui qu’on a gagné en france, la première guerre mondiale contre les « méchants et belliqueux Allemands ».

Certes, l’Allemagne avait annexé l’Alsace et la Moselle (avec ou sans violence, je ne sais pas), mais Clemenceau n’était pas si clair, et l’histoire pas aussi simple qu’elle est souvent présentée en très abrégée.

Si ce documentaire de France 3 dit vrai, Clemenceau était un va‑t‑en guerre, plus désireux de vengeance militaire que de paix. Je me demande si alors il n’aurait pas aussi mis de l’engrais dans le terreau de la seconde guerre mondiale, dont la france n’est pas du tout innocente (pas seule, mais elle a beaucoup participé à l’humiliation délibérée de l’Allemagne, une humiliation qui a à son tour, a favorisé le nazisme en Allemagne plus tard, par vengeance aussi).

En fait en voyant ce reportage, je n’ai pas put m’empêcher de me dire « On déplore le va‑t‑en guerre qu’était Bush, mais on en a eu un dans le même genre ou pire, il y a juste un siècle ici aussi ». Je n’ai pas put m’empêcher aussi de penser aux conflits militaires actuels aussi, même si les circonstances ne sont pas les mêmes, je pense surtout à l’esprit.

On oublie vite…

Bon, en même temps je sais bien que un siècle c’est énorme vu la vitesse à laquelle évolue le monde, et surtout quand plus personne n’est là pour en témoigner (les gens ayant vécu cette période auraient au moins entre 110 et 130 ans). Mais c’est bien quand‑même de savoir ce qu’a été l’histoire, au delà des simplifications abusives des manuels scolaires.

Clemenceau contre la paix — L’ombre d’un doute, France 3 — 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 8 Oct 2013 19:15
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
C'est un sacré personnage.

Au pouvoir, intraitable, il mérite, dès 1906, son surnom de "Tigre" que lui attribua son directeur de cabinet, Emile Buré, après l'avoir vu bondir comme un félin contre un préfet qui lui aurait déplu... Hihihi!
Profil
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Mar 8 Oct 2013 21:43
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Oui, j’ai appris pour ce surnom, après. Comme il semble être souvent appelé comme ça, apparemment même encore maintenant chez les militaires français, ça doit dire quelque chose sur le personnage, en effet.

Il y a existé un porte‑avions qui portait son nom. Vu le personnage, j’ai pas trop l’idée d’avoir donné son nom à un porte‑avions Déçu(e) ou triste . Heureusement au moins, il a été démonté en 2003.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 66
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Mer 9 Oct 2013 07:30
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Image
Georges Clemenceau

Ce ne fut pas qu'un homme de guerre, il a lutté contre la grande criminalité,
réorganisa la police avec des unités se déplaçant au moyen d'automobiles
(grande modernité au temps ou la police allait à cheval) ces unités mobiles
furent appelées "les brigades du tigre"

Il est difficile de comparer les époques, Clemenceau est l'un des artisans
de la victoire de 1918 l'équivalent en son temps de Charles de Gaule.
Deux hommes qui ont combattu quand leur pays était attaqué et envahi.

Les Bush père et fils déclarent des guerres dans l'intérêt économique
et commercial des States.

On pourrait ajouter d'ailleurs comme chaque fois que les états-uniens
sont entrés en guerre. . .


Bien amicalement

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Mer 9 Oct 2013 13:57
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Ric a écrit : 
Il est difficile de comparer les époques, Clemenceau est l'un des artisans
de la victoire de 1918 l'équivalent en son temps de Charles de Gaule.
Deux hommes qui ont combattu quand leur pays était attaqué et envahi.

Sauf que Clemenceau ne voulait pas d’une autre issue que la guerre et alors n’a pas fait ce qui était possible pour l’éviter avec la diplomatie. C’est ça le problème, que la guerre de 1914‑1018 aurait put être en partie évité, au moins être plus limitée et ne pas finir en guerre mondiale. Et comme en plus, la seconde, 1939‑1945, est assez sûrement une conséquence de ce qu’à subit l’Allemagne après la première, on aurait peut‑être évité la seconde totalement.

Il faudra que j’ouvre un sujet sur la situation de l’Allemagne après la première guerre, comment elle a été volontairement humiliée et économiquement écrasée par la france et l’Angleterre et les États‑Unis, ce qui en réactions chez les Allemands a fait monter on sait qui, qui promettait de restaurer « l’honneur et la grandeur » de l’Allemagne.

Je ne veux pas dire qu’il a été directement responsable de la seconde guerre, mais qu’il en a préparé le terreau, à cause de sa culture du pire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mer 9 Oct 2013 20:57
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Hibou a écrit : 
...elle a été volontairement humiliée et économiquement écrasée par la france et l’Angleterre et les États‑Unis,...


C'est ce que je pensais aussi, à tord cependant puisqu'il faut savoir qu'en 1932, les alliés avaient renoncé à toute indemnité de guerre.

En 1931, la crise financière et économique frappe l'Allemagne de plein fouet. La dépendance du pays vis-à-vis des exportations américaines et ses faibles réserves en devises la rendent très vulnérable. Rapidement, on se rend compte que tout paiement des réparations serait suicidaire. La communauté internationale décide alors de renoncer aux réparations.

Elle aura finalement payée 23 milliards de marks, soit 17 % du montant prévu en 1921.

(petite paranthèse il ne faut pas oublier aussi les 5 milliards de francs-or réclamés alors par Bismarck pour la défaite de 1870 que la France avait payé sans discuter à ce moment là Fait l’innocent(e) )

à +
Profil
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Mer 9 Oct 2013 21:09
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Youplaa a écrit : 
Elle aura finalement payée 23 milliards de marks, soit 17 % du montant prévu en 1921.

Je savais pas ça, c’est important. Je vais le noter pour ce futur sujet, si il est ouvert un jour.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mer 9 Oct 2013 21:26
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
une chose que je voulais rajouter: l'emprunt allemand pour payer ces premiers versements à courut jusque récemment !
http://www.latribune.fr/actualites/econ ... diale.html
Profil
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Sam 18 Jan 2014 03:24
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
À lire plus tard, un résumé des causes de la première guerre mondiale, d’après l’encyclopédie Larousse : Première Guerre mondiale (larousse.fr).

L’origine de la guerre est décrit dans la partie « 2. Origines et occasion du conflit ». L’article est long, et raconte tout le déroulement. Étrangement, Clemenceau n’est mentionné que tardivement, dans « 7.2. Bataille du Chemin des Dames et crise française ». Le Chemin des Dames, c’est là où des militaires de la honte française ont assassiné des insoumis (une autre histoire dans l’histoire).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16560
Sam 12 Mar 2016 06:25
Message Re: On dit Bush aux États‑Unis, mais alors Clemenceau en france…
Clemenceau était un parmi d’autres de toute une bande de « va‑t‑en‑guerre » un peu partout en Europe de l’époque.

Dans la vidéo ci‑dessous, l’auteur fait de plus un parallèle avec l’époque contemporaine, au sujet de laquelle il met en garde — la vidéo date de Décembre 2015.

Première guerre mondiale, à qui la faute ? — Veni Vidi Sensi — Histony

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet