Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Participation aux dépenses sociales ...
Auteur Message
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 8
Sam 10 Juil 2010 14:45
Message Participation aux dépenses sociales ...
Ëtre soumis d'autorité à l'imposition et aux prélèvements sociaux, selon des normes usées, est un système voué à l'échec. Preuve en est les déficits des caisses de prévoyance et l'endettement de notre pays.
L'impôt devrait être mensuel, en prélevant systématiquement un pourcentage du salaire brut, sans tenir compte du quotient familial, aucun plancher ni plafond.
Le prélèvement des cotisations sociales devrait être décidé ou refusé par l'individu. Imaginons un salarié dont le salaire brut est de 2000,00 €/mois. Ce salaire, auquel l'employeur ajouterait les 800,00€ (environ)de cotisations qu'il ne verse pas aux caisses deviendrait NET si le salarié refusait tout prélèvement. Bien sûr il serait diminué des 5% de L'IR. Donc salaire NET aprés IR : 2660,00 €. Bien sûr aucune prise en charge n'interviendrait pour ce salarié.
Prenons le cas du salarié qui accepte de payer les cotisations sociales : Brut 2000,00 € -- précompte :400,00 €, IR 80,00 € NET : 1520.00€. (Plus 800,00€ versés aux caisses de prévoyance par l'employeur). Lui serait couvert.

Conclusion, tout le monde participerait par l'impôt aux besoins du pays, et l'assurance sociale serait volontaire. Libre celui qui préfère se constituer son "propre assureur". Bien sûr disparition des aides sociales pour tous, type CMU.
Pour ceux qui ne travaillent pas, malades, chômeurs, s'ils étaient assurés volontaires auparavant, rien ne change sinon une couverture totale de leurs dépenses médicales. Les non-assurés devront assumer.
Quant aux handicapés de naissance, ils seraient pris aussi intégralement en charge par l'Etat. Ce dernier se réservant la possibilité de "jouer" sur un ou deux points au niveau de la TVA en cas de besoin.
Voici en "gros", un moyen de gestion plus à-même de résoudre nos problèmes pécuniaires en France.
Deux aménagements indispensables : Pour les assurés volontaires , les prestations de la CAF ne sauraient exister au-delà du 3ème enfant, et les 5% deviennent 10% à compter de 4000,00€ puis 15% à 6500,00€ ... ainsi de suite jusqu'à 50%.
Pas de changement pour l'I.S.

J'entends déjà hurler à l'hérésie ...
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 389
Sam 10 Juil 2010 14:59
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Citation : 
J'entends déjà hurler à l'hérésie ...


C'est très rare que je hurle maintenant mais dans ton système qui ressemble un peu à celui des américains, il y aurait des gens pas assurés dont l'état n'assumerait plus la déchéance et laisserait mourir dans la rue ? c'est un peu ça que je comprends ou peut-être que je suis loin de comprendre...
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 8
Sam 10 Juil 2010 15:13
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
A la base chacun choisirait ... Ensuite la responsabilité incomberait à chacun selon ses choix. As-tu comparer le même salaire Brut mensuel, et la différence des salaires Net ?
Hérésie pour l'heure, car trop d'assistanat ... Mais en fait ce n'est que la normalité pour des êtres grégaires,. Plus tôt ou plus tard, la prise de responsabilité de chacun devient urgente. Il est impossible de financer, pour des gens qui se privent tout au long de l'année, les écarts d'irresponsables qui comptent sur la manne des droits ouverts. Ces derniers sont un droit pour les bénéficiaires, mais un devoir de plus en plus lourd pour les cotisants.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 389
Sam 10 Juil 2010 15:27
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Citation : 
Il est impossible de financer, pour des gens qui se privent tout au long de l'année, les écarts d'irresponsables qui comptent sur la manne des droits ouverts.



Je peux juger ce qui se fait au Québec en matière d'assistance aux gens qui ont perdu momentanément les pédales du bycicle de leur vie (wo là victor hugo Clin d’œil ) et je me dis que ces gens qui tombent dans le filet social, il faut bien qu'ils vivent, on ne va pas les euthanasier quand même et je ne crois pas qu'ici entk on puisse parler de manne dans leur cas. Je ne sais pas pour la France.

Dernière édition par Denis le Sam 10 Juil 2010 17:03, édité 1 fois.

Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 8
Sam 10 Juil 2010 16:58
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Explication : Le principe du volontariat implique que tout nouvel arrivant s'il n'a jamais travaillé, ne se voit pas offrir le choix et se trouve donc non couvert par les organismes alimentés par l'écot des cotisants.
Sachant que dès lors, le territoire ne sera plus un Eldorado, ils hésiteront avant que de réclamer cette hospitalité qui nous côute si cher.
En outre, on ne verra plus de détournements des prestations sociales. La lutte contre "le travail non déclaré" devra s'intensifier. Ainsi nous parviendrons à un sain équilibre. Le problème de la France est que trop de droits sont ouverts pour le peu de devoirs demandés. Un exemple type est le rassemblement familial ....
Triste constat, je sais, mais peut-on subvenir aux besoins de tous les nécessiteux de
la planète ?
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 389
Sam 10 Juil 2010 17:07
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Je vois un peu mieux les enjeux mais pas encore suffisamment pour que mon avis soit valable je suppose. Mais les jeunes "de souche" fançaise lorsqu'ils commenceront à travailler disons avec les modifications au système que vous proposer autait le choix de cotiser ou pas ?
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 8
Sam 10 Juil 2010 17:30
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Ce n'est pas une question de souche. Les ayants-droits le resteront ...
Les Français qu'ils se prénomment Alain, Ahmed, Mamadou ou Pietr, auront dans le cas où ils cotisent les droits ouverts. Leurs enfants seront couverts jusqu'à deux ans aprés leurs études, ensuite s'ils n'ont pas travaillé, ils se trouveront démunis de toute prise en charge. Voilà encore une raison de ne plus ouvrir béant l'accés à nos frontières. Travail, logement, santé, sont des droits pour l'individu que notre société ne peut plus fournir, faute de moyens et d'espace. Donc, la seule solution est de réguler la démographie .... Et de faire participer aux dépenses tout le monde, au niveau de ses revenus, en supprimant l'exonération totale, comme c'est le cas aujourd'hui.
Le volontariat aux cotisations est un signe de liberté : CHOISSISSEZ MAIS ASSUMEZ. Pour les impôts chacun participera au bien de l'autre : une fierté.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 389
Sam 10 Juil 2010 18:04
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Citation : 
Ce n'est pas une question de souche. Les ayants-droits le resteront ...
Les Français qu'ils se prénomment Alain, Ahmed, Mamadou ou Pietr, auront dans le cas où ils cotisent les droits ouverts. Leurs enfants seront couverts jusqu'à deux ans aprés leurs études, ensuite s'ils n'ont pas travaillé, ils se trouveront démunis de toute prise en charge.



J'ai de la misère à imaginer une société à deux vitesses ou des gens sont pris en charge en cas de maladie par exemple et ou il y a des gens qu'on laisse mourir parce qu'ils n'ont pas contribué à une caisse sociale.

Mais peut-être que je pose mal le problème et que je ne comprend pas ce que tu veux dire. Je ne vis pas en France ou les termes employés ont peut-êre des significations différentes. Je vais laisser les autres intervenir dans cette discussion.
Profil
Débateur
Débateur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1238
Dim 18 Juil 2010 06:41
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
Le problème, ami, dans ton raisonnement, c'est que si on laisse le choix aux salariés de se prendre en charge, il y a fort à parier que l'argent qui devrait en principe lui permettre de se couvrir des "intempéries" de la vie, ne passe dans le crédit de la nouvelle BMW M3.
Au final, les fameuses cotisations dont il aura refusé de s'acquitter, c'est nos pommes qui devront les assumer...et c'est le serpent qui se bouffe le fion.
A moins d'accepter de regarder encore plus de gens agoniser, en leur disant: "Vous aviez le choix, merde !"
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Dim 18 Juil 2010 11:05
Message Re: Participation aux dépenses sociales ...
C'est pas tout le monde qui peut se permettre d'acheter une BMW !
Par contre c'est clair que l'argent pour " les intempéries de la vie " comme tu dis passera dans d'autres dépenses.
Et pourquoi cet argent est utilisé ? Parce que quand tu as un petit salaire, t'as pas vraiment le choix. Même si tu ne vas pas acheter une nouvelle télé, tu vas te faire un petit plaisir culinaire ou un petit ciné. Une fois n'est pas coutume et ce faire plaisir de temps en temps ça fait du bien.
Au final, ben l'argent sensé être mis de côté en cas de coup dur est dépensé et les coups durs sont vraiment durs.
Ce sont toujours les mêmes qui trinquent ( faut pas rêver ! ) même avec le système de Denisami. Ce sera même pire en fait !
Profil
cron