Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

« Pas de boulot, pas de soucis »
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Mer 31 Aoû 2011 06:56
Message « Pas de boulot, pas de soucis »
Bonjour,

« Pas de travail, pas de problème » ou « Pas de boulot, pas de soucis », c’est le titre d’un reportage de l’émission Envoyé Spécial sur France 2, apparemment diffusé l’année dernière.

La passivité des pouvoirs publics face aux conséquences du chômage étant légendaire et flagrante, ce sont certains citoyen(ne)s eux‑même qui prennent sur eux de tenter de redéfinir la place du travail dans la société — travail marchand ou non‑marchand (avec la différence que eux ne le font pas avec des salaires de président ou de ministres).

Les cas présentés dans ce reportage, ont tous un point commun qu’il est important de souligner : ils n’ont pas de crédits sur le dos, et n’ont pas d’enfants. Le crédit est en effet le moyen qu’a trouvé le capitalisme empêcher les gens de dire Non ou d’entrer en dissidence. « Coller un gros crédit sur le dos de quelqu'un et vous êtes assurés de son obéissance », tel pourrait être une formulation de la stratégie du capitalisme, qu’il applique avec la bénédiction des pouvoirs publiques.

Ils s'agit de gens (le reportage en présente plusieurs), qui ont tous abordé le chômage de différentes manières, mais avec comme point commun pour tous, de ne pas s’abrutir dans une recherche d’emploi qui ne mène nul part. Plusieurs approches se retrouvent dans ce reportage, en passant par la consommation minimale, le temps partiel volontaire, la communication, l’auto-apprentissage, etc, et même un cas de « retour à la nature » (un choix parmi d’autres, pas un choix unique).

En gardant évidemment à l’esprit que le reportage ne présente pas une solution miraculeuse, mais parle seulement des approches qu’en ont faites quelques personnes, qui sont il semble, de plus en plus nombreuse, surtout depuis la crise de 2008.

À voir en deux parties, pour une durée totale de 35 minutes.


Partie 1 sur 2.




Partie 2 sur 2.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mer 31 Aoû 2011 19:11
Message Re: « Pas de boulot, pas de soucis »
Oui ben en se moment j'ai bien envie de faire ça moi aussi ! Hihihi!
Demain je reprend le boulot et j'ai pas enviiiiie ! Bah non…
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 9 Sep 2011 10:34
Message Re: « Pas de boulot, pas de soucis »
Ca ne cadre pas forcément avec la question du topic, mais je place cette vidéo parce qu'elle est un peu une réponse à la vidéo de l'artiste. C'est un petit reportage diffusé dans Tracks sur Arte.

Profil
cron