Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plaidoyer pour des dates plutôt que des numéros de versions
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16967
Dim 24 Juin 2012 16:10
Message Plaidoyer pour des dates plutôt que des numéros de versions
Un numéro de version, c’est une suite de nombre, même pas normalisée. C’est souvent illisible et ça en rajoute à l’impression que les coulisses d’un logiciel ne sont pas pour tout le monde. C’est à peut prêt aussi inadapté à l’utilisateur, qu’un logiciel sans interface utilisateur.

Au contraire, une année de parution, ça parle déjà plus. On se fait immédiatement une idée, en comparant deux dates de parutions, du caractère périmé ou pas, d’une version, qui est alors une date. Ça renseigne aussi sur le contexte de parution, par exemple si on sait en quelle année est sortie un navigateur, on peut tout de suite l’associer à l’état des standards au moment de sa sortie ou même l’associer à toute autre forme de contexte, y compris social ou économique, pas seulement technologique.

Malheureusement, les standards n’utilisent pas tous eux‑même des dates de parution en guise de numéro de version. Certains le font, comme le standard du langage Ada, avec lequel on parle par exemple de Ada 95, Ada 2005, Ada 2012, etc. Certains ne le font pas, comme le standard HTML, avec lequel on parle de HTML4, HTML5, ou CSS, avec ces CSS2, CSS2.1, CSS 3.

Une date parle quand‑même plus directement et à tout le monde.

Une autre approche de la question, peut‑être l’audience à qui est destinée un numéro de versions. On peut mettre d’un côté, les utilisateur(rice)s et de l’autre, les auteurs du logiciel ou du standard.

On pourrait penser que les numéros de versions sont quand‑même utiles aux auteurs. Eh bien même pas, parce qu’il ne sont même pas toujours pertinents et surtout, ne sont pas standardisés.

Il ne semble y avoir que des avantages à utiliser des dates de parutions, plutôt que des numéros de versions, autant pour les utilisateur(rice)s que pour les développeur(se)s.

Un avantage des dates est aussi qu’elles sont automatiquement d’un format standard, surtout si on utilise le format standard AAAA-MM-JJ (ou YYYY-MM-DD), qui est aisé à trier par ordre lexicographique.

Ces petites réflexions peuvent être complétées par la lecture d’un article du blog Coding Horror, sur cette même question :


Si vous pensez à d’autres arguments pour défendre l’usage de dates plutôt que de numéros de versions, ne vous privez pas d’en faire part ici. Si vous avez un à‑priori critique sur cette idée, vos commentaires sont les bienvenues aussi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron