Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Polémique sur la mort du prophète de l’Islam
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16957
Mar 26 Avr 2016 22:20
Message Polémique sur la mort du prophète de l’Islam
Hela Ouardi a récemment publié un livre, au sujet duquel elle a été interviewée pour un article du journal Le Monde : La mort du Prophète de l’islam : contre-enquête sur une ténébreuse affaire (lemonde.fr), Avril 2016.

L’article citant Hela Ouardi a écrit : 
Mes sources sont le Coran et ses multiples exégèses ainsi que les livres les plus anciens de la Tradition musulmane (sunnite et chiite) : les recueils d’hadiths du Prophète, les différents récits biographiques écrits sur lui et ses compagnons ainsi que les chroniques historiques comme celle, majeure, de Tabarî (IXe - Xe siècle).

Les traditions sont souvent difficiles à interpréter (au moins à ne pas prendre au pied de la lettre), et les hadiths ne sont pas tous fiables (une question pas encore abordée sur ce forum).

S’il veut défendre sa théorie, il va surtout avoir beaucoup de travail pour défendre l’exploitation qu’il a fait de ces sources. Se reposer sur des sources externes, comme des choses rapportées par d’autres civilisations de la même époque, aurait été préférable. Là, les sources sont fragiles et ne représentent qu’un point de vue unique.

Plus loin …
Le journaliste de l’article a écrit : 
Le travail historique et critique sur les Écritures tel qu’il a été opéré dans le judaïsme et le christianisme serait-il inconcevable concernant l’islam ?

Si, c’est probablement convenable, mais le travail historique sur le Christianisme et le Judaïsme, repose sur des sources plus variées et plus solides, et des choses aussi solides que des vestiges physiques, comme en témoigne quelques sujets sur ce forum. Ex : Le tombeau de Jésus et de sa famille.

Mais le plus grave, pour une historienne, est dans des mots d’elles cités plus haut dans l’article :
L’article citant Hela Ouardi a écrit : 
Mon objectif était en effet de rendre le Prophète de l’islam à son humanité, à laquelle renvoie explicitement le Coran dans les sourates 18 et 41.

C’est louable de sa part, mais qu’elle ait décidé d’avance de la conclusion à laquelle elle voulait aboutir, ça invalide tout son travail. Se laisser guider par une intuition, c’est OK, mais décider de la conclusion d’avance, ça ne l’est pas, ce n’est pas scientifique.

Le reste de l’article me laisse d’ailleurs l’impression d’un objectif politique.

Je ne dis pas que ses intentions sont mauvaises, mais seulement que ce n’est pas un travail d’historienne.

C’est intéressant que l’histoire se penche sur l’Islam, mais ça mérite un travail plus sérieux que ça.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron