Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Pompage sur internet : un prof de français piège ses élèves sur le web
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Jeu 22 Mar 2012 22:22
Message Pompage sur internet : un prof de français piège ses élèves sur le web
Un prof de français, après des suspicions semblables à celles connues par ses collègues, autres professeurs de toutes matières, décide de piéger ses élèves, sans intention de sanction ni de réprimande.

Il leur donne à faire un commentaire composé, qui est un exercice de compréhension, une forme de reformulation accessoirement accompagnée de pistes d’approfondissement suggérée par l’interprétation qui en est faite, mais sans développement philosophique.

Longtemps au préalable, il a semé sur internet, plusieurs pièges dans lesquels il est certain que les élèves ne fournissant pas de travail personnel vont tomber, car le sujet du commentaire composé, est un texte inconnu, autant dans la littérature que sur le net, comme il s’en est d’abord assuré.

Il parsème Wikipédia et quelques forums, d’informations erronées sur ce texte qu’il lui‑même introduit sur internet. Pour avoir l’air plus crédible aux yeux des élèves « égarés », il va même jusqu’à créer de toute pièce de faux dialogue sur des forums, entre un soit‑disant élève et un soit‑disant érudit en lettre répondant aux questions de cet élève, à l’aide d’un double‑compte (bouh, pas bien, sur La Bulle, le prof ne serait pas passé Grand sourire ).

Finalement, il propose à ses élèves de Terminale, de faire un commentaire composé sur le même texte, qu’il leur fourni dans l’énoncé du devoir. À la correction, il découvre que deux tiers des élèves ont malheureusement copié leurs travaux prétendument personnels, le Net, les fausses informations et erreurs de méthode qu’il a laissé un peu partout. Il en tient une preuve raisonnable, de la présence de marqueurs spécifiques laissés dans les textes.

Une citation de conclusion, à lui, sur cet événement, de la part d’un professeur visiblement bien vaillant envers ses élèves :
Citation : 
Et enfin j'ai voulu leur prouver que, davantage que la paresse, c'est un manque cruel de confiance en eux qui les pousse à recopier ce qu'ils trouvent ailleurs, et qu'en endossant les pensées des autres ils se mettent à ne plus exister par eux-mêmes et à disparaître.


Lire le témoignage de ce professeur : Comment j'ai pourri le web — Petite expérience amusante sur l'usage du numérique en lettres (laviemoderne.net). 21 Mars 2012.

Vous y trouverez quelques images humoristiques sur ce thème Clin d’œil .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Ven 23 Mar 2012 22:04
Message Re: Pompage sur internet : un prof de français piège ses élèves sur le web
Pété de rire Pété de rire Pété de rire
Trop bon ce prof ! J'aurais aimé avoir un prof de ce genre, c'est avec eux qu'on apprend le plus. Petit sourire

Image
Profil