Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Relations symbiotiques végétales
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Sam 15 Avr 2017 21:00
Message Relations symbiotiques végétales
Vous connaissiez peut‑être déjà les lichens, qui sont constitués d’algues et de champignons, en symbiose.

Les fougères et les arbres semblent aussi être en relation symbiotique, même si dans le cas de cette relation, les fougères dépendent plus des arbres que le contraire.

Dans le documentaire du message « La centaurée tachetée, envahissante aux États‑Unis », à 00:47:07, il est expliqué que les racines des arbres fournissent aux fougères des sucres sous une forme particulière, et que les fougères fournissent en retour aux arbres, quelque chose, mais je ne comprends pas le mot. Je crois entendre “favor”, c’est à dire « une faveur », mais ça ne doit pas être ça. En cherchant, je n’ai trouvé que l’ombre, qui d’après une source au moins, est ce que la fougère fournit aux arbres, protégeant le sol de la déshydratation et des ultra‑violets du Soleil.

La fougère, autant que le lichen, est une plante primitive. Je ne sais pas s’il faut supposer que les plantes primitives faisaient plus de relations symbiotiques que les plantes venues après.

Un sujet à creuser, maintenant il est ouvert …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron