Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Robespierre : victime ou dictateur?
Auteur Message
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 7
Mar 14 Mai 2013 19:45
Message Robespierre : victime ou dictateur?
Ma passion, c'est l'Histoire.
Je squouate les forums d'Histoire alors je pose mon campement ici.
L'étudiante en Histoire que je suis a une question.

On sait que l'image populaire de Robespierre a été salie par la propagande thermidorienne, puis par les antirévolutionnaires du XXème siècle. Alors, ma question reste celle de mon titre. Qu'en pensez-vous?

Personnellement, je ne le considère pas comme le dictateur présenté par ses opposants. Deux arguments peuvent appuyer ma thèse:
-Robespierre était à la tête d'aucun organisme de pouvoir. Le Comité de Salut public était un organe composé de 12 hommes avec les mêmes pouvoirs.
-les lois qu'on lui attribue étaient tout de même votées par la Convention.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Mer 15 Mai 2013 06:01
Message Re: Robespierre : victime ou dictateur?
Pour moi qui ne connait pas l’histoire de cette période, je dirais que je les met tous dans le même panier et qu’ils ont tous fini par se massacrer entre eux après avoir massacré tout le monde, et que cette période n’était que boucheries et règlements de comptes.

Mais je dis ça depuis ma vision naïve.

freeday92 a écrit : 
On sait que l'image populaire de Robespierre a été salie par la propagande thermidorienne

Thermidore ? Ce n’était pas un mois du calendrier athée de l’époque ? Je m’y perd Gêné(e) . Je ne savais pas qu’il y avait un mouvement politique qui portait le même nom.

Well, je vais voir plus tard à propos de Robespierre, juste pour donner mon impression. Je ne peux pas la donner comme ça.

On va jouer à savoir si Robespierre c’était un jontil ou un michant alors.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 7
Mer 15 Mai 2013 09:50
Message Re: Robespierre : victime ou dictateur?
Ah ah non.
Pas d'histoire manichéenne avec moi Clin d’œil
Disons que c'était intéressant que chacun donne son point de vue. L'image populaire de Robespierre est le résultat de plus de 200 ans de propagandes.
On a l'habitude de présenter Robespierre comme étant le tyran en opposition à Danton le gentil...
Ce qui n'a pas de sens.

ON pourrait faire le meme sujet sur Marie-Antoinette. Madame déficit? ou seeulement une reine qui a subi les conséquences de 100 ans de monarchie absolue?

Quels sont les domaines qui t'intéressent en histoire? On pourrait éventuellement en parler Petit sourire
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Mer 15 Mai 2013 11:51
Message Re: Robespierre : victime ou dictateur?
freeday92 a écrit : 
On a l'habitude de présenter Robespierre comme étant le tyran en opposition à Danton le gentil...

C’est drôle alors que j’ai plutôt eu l’impression contraire jusqu’ici, que Daton était plus michant que Robespierre. Il n’était pas commode Danton, d’après les images qui me reviennent des cours d’histoire au collège.

freeday92 a écrit : 
ON pourrait faire le même sujet sur Marie-Antoinette. Madame déficit? ou seulement une reine qui a subi les conséquences de 100 ans de monarchie absolue?

Oui, ce n’était pas une sainte, mais il y a eu de l’acharnement sur elle. Même chose avec Louis XVI, qui était même encore moins coupable que sa reine ne l’était.

Je crois que le peuple a profité d’avoir en ce temps‑là, un roi et une reine qui n’était pas des plus sanguinaires (alors ce sont peut‑être permis des choses qu’ils ne se seraient pas permis, avec disons, Louis XIV par exemple, plus autoritaire je crois), et qui tout deux n’ont même pas souhaité prendre la place que l’histoire leur à donné. Louis XVI ne voulait pas être roi, et Marie‑Antoinette a été l’instrument de pouvoir de sa tante, qui la tenait par le chantage affectif.

Il y a plusieurs mois j’ai voulu ouvrir un sujet sur Marie‑Antoinette, mais j’ai reporté et j’ai égaré les notes. Je voulais faire un résumé d’un reportage. Si je retrouve les notes, peut‑être que je vais ouvrir ce sujet.

freeday92 a écrit : 
Quels sont les domaines qui t'intéressent en histoire? On pourrait éventuellement en parler Petit sourire

Je ne sais pas si c’est l’histoire ou si c’est plutôt l’archéologie : les origines des civilisations et les ancêtres des humains contemporains (mais pas toujours seulement ça).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron