Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Savoir si dieu existe, n’est peut‑être pas la question
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17312
Mar 25 Déc 2018 22:50
Message Savoir si dieu existe, n’est peut‑être pas la question
En ce jour de Noël qui se termine (avant de revenir dans un an Tire la langue ), me revient cette idée : savoir si dieu existe, n’est peut‑être pas la bonne question.

Un avis personnel préalable : sans faire de concordisme (qui est une réinterprétation à posteriori), je crois qu’il y a un lien entre science fondamentale et religion monothéiste, que la religion monothéiste a préparé le terrain sur lequel a été cultivée la science fondamentale et que un jour les deux vont converger. Pourtant, généralement, on oppose religion et science sur la question de l’existence de dieu. Mais ce n’est justement peut‑être pas la question de l’existence de dieu, quelque soit son nom, qui les oppose, plutôt la question de son statut et de sa nature. Il me semble que pour la science, une origine de tout, est le Graal recherché. Mais pour les religions monothéistes, dieu n’est pas que ça, il a des attributs (terme explicite islamique, mais je crois implicite dans les autres monothéismes), et c’est là que la science ne suit évidemment pas.

Il n’y a peut‑être même pas une unique question, mais des questions :

  • Dieu peut‑il être invoqué ?
  • Dieu se préoccupe‑t‑il pour nous ?
  • Dieu attend‑t‑il quelque chose de nous ?
  • Dieu nous réserve‑t‑il quelque chose ?
  • Dieu a‑t‑il une volonté ?
  • Dieu a‑t‑il une personnalité ?
  • Dieu nous habite‑t‑il ?
  • Dieu a‑t‑il une conscience ?

Ces questions — dont la liste n’est peut‑être pas tout à fait exhaustive — sont toutes différentes, répondre Oui ou Non à l’une, n’implique pas de faire la même réponse aux autres.

En plus, je crois, d’éclairer au sujet de l’opposition entre religions et sciences, je crois que ce genre de question éclaire aussi sur les « oppositions » entre les différentes religions monothéistes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 130
Ven 4 Jan 2019 18:16
Message Re: Savoir si dieu existe, n’est peut‑être pas la question
Bonjour,

Je venais écrire sur le sujet de dieu.
Du coup, je m'applique ici.

Pour moi, l'histoire dégénère à l'apparition du monothéisme.
Non pas que ce soit le monothéisme qui soit regrétable.
Mais ce qui nous y amène.
L'oublie de nous même.

A ces questions, je rajouterais "un dieu a- t- il un dieu ?"

Et à celle- ci, si vous ne croyez ni en dieu ni en vous même, pourquoi faites vous la guerre chaque jour ?

Ne me dite pas non. J'ai 49 ans bientôt et je le voie bien tous les jours et dans vos livre d'histoire.

Reprenez confiance en vous et mesurez tout ce que vous êtes avec un peu de temps.

Le destin n'est pas tracé, l'histoire, un temps révolu.

La science est ce qui est fait sciemment.
Profil
cron