Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Sommes‑nous réellement en crise ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16065
Ven 23 Nov 2012 12:46
Message Sommes‑nous réellement en crise ?
… ou encore « La crise que nous vivons est‑elle bien celle que l’on nous présente ? »

Bonjour,

Je re‑poste ici environ à l’identique, une réponse que j’ai posté dans un sujet du même titre que celui‑ci, sur un autre forum. Ce qui est une réponse postée ailleurs, sera ici le message d’ouverture du sujet.

Après la crise de 2008, bien rapportée par les médias, j’ai eu l’impression que cette crise n’était pas si réelle, que les gens ne dépensaient pas moins et n’étaient pas plus pauvres (en moyenne), que cette crise de 2008 avait surtout eu un impacte sur les esprits, parce que par contre avec les comportements et les attitudes des gens vis‑à‑vis d’autrui, il s’était produit quelque chose, et que j’ai bien senti (par exemple dans les gens dans les commerces).

Cette crise de 2008 me semblait plus psychologique qu’économique.

Par la suite, nous eu une série d’alertes à répétition, on re‑annonçait une crise à plusieurs occasions. La pauvreté a quand‑même augmenté, mais ça n’a pas l’air d’être la crise pour tout le monde, les terrasses de restaurants ne désemplissent pas, il y a toujours autant de voitures dans les rues, etc.

En bref, même aujourd’hui, une impression que la crise n’est pas si grave.

Pourtant il y a bien une forme de crise, et qui remonte à bien avant 2008, et l’économie a des principes de fonctionnement qui la font marcher sur la tête; il y a bien le chômage qui augmente, etc.

Je dirais qu’il y a bien une crise, mais que sa réalité est difficile à cerner, parce que les discours sur la crise en parlent mal. Elle existe, mais est mal rapportée et mal abordée. Comme si on avait inventé une crise dans la crise, masquant la vraie crise dans le même temps. Il y a la crise telle qu’elle est, mais dont on ne parle pas, et la crise telle qu’elle arrange les opportunistes, et qui nous martèlent à son sujet ce qu’ils veulent et ce qui les arrange.

Pour cette raison, on a de quoi être perdu(e)s et ne rien y comprendre. On voit des choses concrètement, qui ne correspondent pas à ce qui nous est dit qu’elles sont, et des choses que l’on voit mais qui ne sont jamais dites et désignées.

Une crise existe, mais elle n’est pas telle qu’elle est rapportée. Et la vraie crise n’est pas dite.

C’est en gros mon impression. Mais ces impressions ne sont que vagues, et je n’arrive pas à cerner avec précision, à rétablir correctement l’importance des choses, entre ce qui est exagéré et ce qui est au contraire éludé.

Quels sont vos impressions à vous ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 23 Juin 2013 11:19
Message Re: Sommes‑nous réellement en crise ?
Citation : 
Une crise existe, mais elle n’est pas telle qu’elle est rapportée. Et la vraie crise n’est pas dite.

Oui je partage aussi cette reflexion.

Ce qui me fait réfléchir c’est que toute l’économie est fondée sur un principe de croissance infinie.
Cette croissance est crée à travers la multiplication des produits manufacturiers et des services qui à leur tour reposent sur un édifice bâti à partir des énergies fossiles.
C’est le concept du pic pétrolier connu depuis quelques années déjà, et évoqué par Michael Ruppert.

Aujourd’hui les énergies fossiles se tarissent et de ce fait la croissance se stabilise et provoque le début de l’agonie économique.
Le capitalisme comme le communisme fondés sur un principe de croissance infinie sont eux de véritables concepts dépassés.
Et l’économie telle qu’elle est actuellement, ne peut se réformer progressivement. Les tenants du pouvoir financiers font tout pour maintenir celle-ci , déréglementation des produits dérivés, logiciel de trade, multiplication des QE, trade sur les matières premières…etc

Avant même d’envisager une forme de développement durable (la plus souhaitable à mon avis), je ne crois pas que l’équilibre va se maintenir longtemps de façon artificielle. J’en sais rien
Profil
cron