Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Sonorité d’un instrument à cordes et à vent à la fois
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17497
Jeu 20 Mar 2014 12:08
Message Sonorité d’un instrument à cordes et à vent à la fois
En écoutant l’instrument qui sonne grave dans cet extrait, à quelques instant (pas tout le temps de l’extrait), j’ai l’impression d’entendre à la fois un instrument à vent et un instrument à cordes, comme si ça tenait des deux. Ça fait la même impression à d’autres gens aussi ?



Ça fait me repenser à un article sur la perception de la musique d’un vieux numéro de Novembre 1986 (*) du magazine « Pour La Science » où il était en partie question de la synthèse numérique des instruments de musique classiques. Il était fait mention d’un instrument pour lequel il suffisait de modifier, non‑pas le timbre, mais seulement l’enveloppe, pour passer d’un instrument à vent à un instrument à corde, ou réciproquement.

Peut‑être que cet extrait audio en est un exemple.



(*) Récupéré parmi toute une pile d’autres numéros du même magazine, tous aussi anciens, un soir sur le trottoir, jetés comme des poubelles, que je me suis permis de ramener à la maison Oops, n’a fait une bêtise Grand sourire .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet