Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Un braqueur reconnu paie à la caisse, et s’en va l’air de rien
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Ven 8 Nov 2013 16:28
Message Un braqueur reconnu paie à la caisse, et s’en va l’air de rien
Ce n’est pas un habitué, sauf du lieu Hihihi! , et il n’était pas dans on état normal, et ce n’est pas une image que de le dire.

Ça s’est passé le Mardi 5 Novembre 2013, à 7h30 du matin. Dans un bureau de tabac, la patronne voit entrer quelqu’un qui lui dit « C’est un holdup ». Il est armé d’un pistolet et porte une cagoule qui laisse voir ses yeux. C’est à ses yeux que la patronne reconnait un de ses clients habituels. Peut‑être qu’elle l’a aussi reconnu à la voix, l’article ne dit rien. Elle lui dit qu’elle l’a reconnu Hahaha! (ce gar ferait un mauvais Père Noël).

Finalement dépité, il ne se montre pas menaçant, mais enlève sa cagoule, prend un paquet de cigarettes qu’il paie, et s’en va comme le client qu’il est habituellement.

Malgré ça, la patronne appel la police. Peut‑être qu’elle avait peur aussi pour lui, l’article ne dit rien non‑plus sur ça.

Quand il est arrêté, la police constate qu’il n’est pas dans son état normal, et qu’il a pris des drogues dures.

Dordogne : reconnu par la buraliste, le braqueur paie finalement ses cigarettes (francebleu.fr). 7 Novembre 2013.

Les bons événements, peuvent faire des bons lieux touristiques, et c’est la crise, alors on peut donner le nom de la ville : Sarlat, en Dordogne (sud‑ouest de la france).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron