Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La couleur et la perception de la couleur
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Jeu 6 Mar 2014 01:05
Message La couleur et la perception de la couleur
Image

Une palette de tons
aquarelles, présentée
sur le site
.


Un site sur des thèmes variés si on se rend à la page d’accueil, que j’ai surtout remarqué pour ses pages sur la perception de la couleur.

La page d’accueil de la section dédiée à la couleur : www.handprint.com/LS/CVS/color.html

J’ai découvert le site en cherchant à comprendre ce qu’est l’espace de couleur CIELAB, quand je suis atterri sur cette page : Modern color models, et plus précisément au milieu, CIELAB uniform color space.

Il y a des choses surprenantes, comme la réponse à une question, « Pourquoi avons nous trois types de cônes sensibles à la couleur et pas quatre ou même plus ? ». Et on y apprend que la vision de la couleur est décidément une chose bien complexe, que les trois couleurs de bases ne sont qu’une simplification et qu’il existe des des variations, chez les femmes chez qui il existe une probabilité de 50% d’avoir deux types de perception du rouge, et chez les hommes, avec une division en deux groupes qui se distinguent par les pics d’intensité qu’ils peuvent percevoir : Why not 4 or more cones?.

Il n’y a pas que des choses austères comme celles là, il y a une section sur la peinture à l’eau, traduction littérale de watercolor, qui se traduit plutôt par « aquarelle » : Watercolors. Et une question existentielle très importante, « Les couleurs primaires existent‑elles vraiment ? » : Do “primary” colors exist?.

Un site passionnant à mon avis, même si un peu lourd à digérer Oops, n’a fait une bêtise , tellement il y a beaucoup à y lire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Jeu 6 Mar 2014 07:03
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
J’ajoute ceci, en complément du site qui est l’objet de ce sujet :

LesModelesdapparenceCouleur.doc (www-lagis.univ-lille1.fr).
Décembre 2004. Christine Fernandez‑Maloigne, professeur à l’Université de Poitiers.

Comme c’est un document Word (comprenez « peut être pas lisible partout »), je l’ai exporté au format PDF ici : les-modeles-d-apparence-couleur.pdf. Je n’ai pas vu de mention de droit d’auteur l’interdisant, alors ça devrait aller, et l’origine est clairement indiquée dans ce message.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Jeu 6 Mar 2014 07:25
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
La perception de la couleur est une chose complexe (la vision humaine étant une catastrophe, et de toutes manières, on est quasiment aveugles, et ce n’est pas qu’une manière de parler de le dire Hahaha! ), la cartographie des couleurs, l’est prévisiblement autant.

Un site recense exhaustivement toutes les tentatives faites dans l’histoire, de faire rentrer les couleurs dans divers modèles, tantôt géométriques et plus ou moins complexes, tantôt perceptifs et encore plus complexes.

www.colorsystem.com

La page d’accueil veut vous causer en Allemand, mais vous n’en comprenez pas un mot Grand sourire ? Pas de panique, il y a une version Anglaise (en vrai Anglais Britannique en plus, pas de l’Anglais Américain) et une version française.

colorsystem.com — Systèmes de couleurs dans l'art et les sciences
colorsystem.com — Colour order systems in art and science

Rendez‑vous dans le menu de droite, et suivez par exemple, le lien « Couleurs et cultures ».



Dans le site du premier message, il y a des choses surprenantes, mais je les relèverai peut‑être un jour dans un sujet en Psychologie et Cognition, plutôt que dans cette rubrique Vos Liens. — Édit du 2024-04-17 : depuis, ce sujet a été déplacé dans Arts Graphiques et Sculpturales. — Fin édit —

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 55
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Ven 7 Mar 2014 21:19
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Hibou a écrit : 
Il y a des choses surprenantes, comme la réponse à une question, « Pourquoi avons nous trois types de connes sensibles à la couleur et pas quatre ou même plus ? ».

Pété de rire
Désolée Hibou mais là j'ai du mal à garder mon sang froid.
Je crois que c'est plutôt "trois types de cônes sensibles". Hihihi!
D'habitude je ne relève pas les erreurs mais là, c'était trop marrant. Hahaha!
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 63
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 594
Ven 7 Mar 2014 21:25
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Hibou a écrit : 
Il y a des choses surprenantes, comme la réponse à une question, « Pourquoi avons nous trois types de connes sensibles à la couleur et pas quatre ou même plus ? ».


Hahaha! Hahaha!

heuuuuu ....ben la blonde , la brune et la rousse. Le compte y est
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 55
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11010
Ven 7 Mar 2014 21:29
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Hahaha!
Pauvre Hibou, ça va lui rester ses connes sensibles. Hihihi!
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 4 Mai 2015 11:48
Message Re: La couleur et la perception de la couleur

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Ven 28 Oct 2022 08:59
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Un nuancier de rouges, dont les noms me semblent assez pertinents : Couleur Rouge (toutes-les-couleurs.com).

Le même sites présente un nuancier RAL et un nuancier Pantone :

Le problème de ces nuanciers, est qu’ils existent en plusieurs versions, et qu’on peut s’y perdre. Voir par exemple : Peinture murs et boiseries Tollens Pantone 18-1438 marsala satin 1L (castorama.fr). Le code Pantone indiqué, 18-1438, n’existe pas dans le nuancier de la page liée plus haut. Les nuanciers imprimés coûtent aussi excessivement chers, jusqu’à plus de 2 000 € (non, le montant n’est pas une erreur) avec des prix typiques tournant autour des 150 à 200 €.

Les nuanciers RAL, semblent plus limités que les nuanciers Pantone, qui eux existent en trop de versions différentes.

Le problème des nuanciers, est une folie qu’il faudrait résoudre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 63
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 594
Lun 22 Jan 2024 22:13
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Chaque couleur est révélée par sa longueur d'onde
- Rouge : 620-700 nm
- Orange : 592-620 nm
- Jaune : 578-592 nm
- Vert : 500-578 nm
- Bleu : 446-500 nm
- Violet : 400-446 nm
l'unité nm = nanomètre = 10 (exposant -9) mètre
je crois que ce n'est qu'a partir du 19ème siècle que la science peut démontrer leurs existences en les mesurant.

Donc, nous avons biologiquement les "outils" sensibles au longueurs d'onde (ce que tu décrit au début, les cônes)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Mer 17 Avr 2024 17:52
Message Re: La couleur et la perception de la couleur
Le nuancier le plus fourni en couleurs, proposé en boutique de bricolage, s’appel Chromatic et il est disponible en ligne : Sélectionner les couleurs (visualizecolor.com). On peut y accéder depuis le site Chromatic / Mon Projet (chromaticstore.com), en cliquant sur la vignette « Palettes digitales ». Je ne sais pas pourquoi la palette n’est pas sur le même nom de domaine. Des versions numériques pour certaines logiciels, peuvent être obtenues depuis cette page : Découvrez le nouveau nuancier (chromaticstore.com). Dans la même page, on apprend que ce nuancier existent lui aussi en plusieurs versions, une source de difficultés déjà mentionnée. Les références des couleurs au premier lien, commencent toutes par CH2, pour toutes les couleurs dans un nuancier, ce qui fait penser que le 2 est un numéro de version est que le CH signifie simplement Chromatic. En fournissant une référence couleur dans une boutique, il faudrait alors s’assurer de communiquer cette partie de la référence aussi.

En haut de la page de la palette digitale en ligne (premier lien), il faut choisir une couleur dominante ou couleur de base (quelle est l’expression la plus appropriée ?), puis au survol de la souris, on peut retrouver la référence ; par exemple « Blanc balme CH2 0056 ». En boutique de bricolage proposant ce nuancier, il suffit de donner la référence, en précisant que c’est une référence dans le nuancier Chromatic, pour que la couleur soit composée par mélange, même si elle n’est pas en rayon.

Il faut faire attention à deux choses. D’abord, appliquée sur une grande surface, une couleur semble toujours plus claire que sur le nuancier. Ensuite, le nuancier numérique n’est fiable que si votre écran a une bonne calibration des couleurs, ce qui n’est pas toujours le cas. Sinon, alors mieux vaut un nuancier papier. Ils sont chers, mais certaines boutiques de bricolages peuvent le prêter, éventuellement sous condition. C’est le cas par exemple de Leroy Merlin, qui le prête contre une caution de 25 € (à la date de ce message) ; c’est à dire que vous payez 25 € pour l’emporter, conserver le ticket de caisse (il est nécessaire de le conserver), puis êtes remboursés du montant quand vous rapportez le nuancier. Il faut faire attention à ne pas l’abîmer.

Après avoir choisi une couleur, il faut choisir le type de rendu couleur, qui peut être mat, satin ou brillant. Le satin est un peu brillant. Si vous ne voulez aucune brillance, il faut opter pour le mat.

En marge, en faisant un écart par rapport au sujet initial, se pose aussi le choix entre l’acrylique et la glycéro. De mémoire, d’après les explications d’un conseiller dans une boutique de bricolage (peut‑être Bricodépôt), on peut poser de l’acrylique sur de l’acrylique, de la glycéro sur de l’acrylique, de la glycéro sur de la glycéro, mais on ne peut pas poser de l’acrylique sur de la glycéro (*). Au moins, poser de l’acrylique sur du plâtre, ne pose pas de problème. L’acrylique est plus saine, comme son solvant est de l’eau et elle sèche plus rapidement qu’une glycéro. Une peinture glycéro est d’autant plus toxique qu’elle est brillante, les moins toxiques sont celles en finition mate. Il est conseillé de prendre assez de peinture pour couvrir toute la surface à peindre même en prendre un peu trop, plutôt que d’en reprendre s’il en manque, parce que chaque réalisation d’un mélange, peut donner une nuance légèrement différente. Et une autre digression pour finir : une peinture lavable, n’est pas nécessairement lavable à l’éponge grattante, si c’est de l’acrylique mat, elle est lavable au mieux à l’éponge tout court et encore, un enlevant un tout petit peu de pigment en même temps (comme on peut le voir sur l’éponge). L’acrylique satiné et l’acrylique brillante, sont plus réellement lavables (mais l’éponge grattante reste à vérifier).

(*) Il semble plutôt que ce n’est pas impossible, mais moins commode : il faut poncer l’ancienne peinture glycéro puis dépoussiérer la surface poncée avant de la peindre à l’acrylique. C’est peut‑être une question d’accroche de l’acrylique.

— Édit du 2024-04-20 —

Les prochaines digressions en rapport, s’il y a, auront lieu dans ce sujet : Les peintures acryliques.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet