Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Notes en vrac sur les plantes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 9 Jan 2023 02:47
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
La couleur préférée des guêpes et des bourdons, est le violet.

Une des couleurs préférées des oiseaux, est le rouge (certaines plantes, les fleurs ornithophiles, sont pollinisées par des oiseaux).

Une des couleurs préférées des mouches, est le rouge (les mouches aussi, sont pollinisatrices).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Lun 9 Jan 2023 03:03
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
L’arum titan fait une fleur unique d’environ 3 m de haut pour 1 m et demi de large, et pour le pouvoir, pendant 7 ans il fait des réserves dans un tubercule qui finit par faire 1 m de diamètre pour une centaine de kilogrammes. La fleur produit une chaleur de 36 ℃, produisant un courant d’air chaud ascendant qui diffuse un parfum fétide à 1 km à la ronde. Un parfum fétide, parce que cette gigantesque fleur est pollinisée par de toutes petites mouches. Cette fleur qui aura nécessité 7 ans de préparation, se fane au bout de deux jours.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Ven 5 Jan 2024 13:21
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
Les mousses n’ont pas de racines ; ce que l’on peut croire être leurs racines, est ce par quoi elles se tiennent en place sur un support. Elles se nourrissent de ce qu’elles reçoivent en suspension dans l’eau (pluie et ruissellement) et l’atmosphère.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Jeu 11 Jan 2024 17:35
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
Les plantes produisent de l’argile en très faible quantité : « Re: Jardinage : supports de culture et cultures ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Dim 5 Mai 2024 09:47
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
Le poncirus est un arbre dioïque très épineux, faisant des fruits appelées poncires, ressemblant à des petits citrons, mais peu comestibles parce que désagréables au goût et pouvant provoquer des douleurs digestives. Les pépins de ces fruits peuvent chacun faire plusieurs arbres … plusieurs arbres pour un seul pépin.

Les détails sont encore plus intéressants : Poncirus trifoliata (wikipedia.org).
Wikipédia a écrit : 
Les pépins de poncires peuvent être polyembryonés. Ainsi, un seul pépin peut donner plusieurs arbres.

Un des embryons est zygotique (ou gamétique) : issu de deux parents, il possède les caractéristiques d'un parent mâle (arrivées par le pollen) combinées à celles du parent femelle (le poncirus sur lequel a été cueillie la poncire).

L'autre embryon (les autres embryons) est somatique (ou nucellaire) : non fécondé, son patrimoine génétique est totalement issu de l'ovaire, c'est un clone de "la mère" (le poncirus ayant fourni le fruit).

Les pépins monoembryonés possèdent un embryon zygotique. En conséquence :

- Lorsqu'un pépin de poncire ne donne qu'1 arbuste; ce dernier n'est pas un poncirus mais un hybride du poncirus "mère" et d'un "père" arrivé par le pollen.

- Lorsqu'un pépin de poncire donne au moins 2 arbustes; l'un est un hybride, les autres sont des poncirus (sauf si l'embryon zygotique a donné des jumeaux).

Le caractère trifolié des feuilles étant un gène dominant; tous ont des feuilles trifoliées. Il est très difficile de distinguer lequel est l'hybride et lequel est le poncirus lorsque les troncs sont jeunes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22279
Dim 5 Mai 2024 18:28
Message Re: Notes en vrac sur les plantes
Une thèse sur la pectine, dont le début de la première partie, parle de certaines choses qui caractérisent les cellules végétales en général, y compris celles des arbres : Lac pectine (univ-angers.fr) [PDF], Mahé Joaquim, 2018.

En marge, la thèse mentionne rapidement que les cellules végétales, au contraire des cellules des animaux et des humains par exemple, peuvent redevenir indifférenciées. Ceci est à l’origine d’une technique pour faire des plantes OGM : un minuscule fragment de la plante, par exemple de feuille, est infecté volontairement par des bactéries qui modifie son génome (elles sont porteuses de la modification) et de ce minuscule fragment, une plante entière sera régénérée. Les cellules sont mise dans des conditions où elles vont redevenir indifférenciées, puis se diviser selon les besoins de la plante, dans ce cas, certaines pour devenir des cellules de racines, d’autres, de bourgeon de feuille, etc, pour arriver à une plante entière. Ces conditions contrôlées ne se produisent probablement pas à ce point là spontanément dans la nature, mais les cellules des plantes en sont capables quand‑même. La thèse ne le détaille pas ainsi, c’est de mémoire et cette particularité avait déjà été présentée dans ce sujet.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron