Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Associations d’utilité publique : prudence
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 7 Avr 2016 17:24
Message Associations d’utilité publique : prudence
Ce qui suit, vaut pour la france, et ne s’applique pas aux autres pays francophone, comme le Québec ou la Belgique, même si on ne peut pas exclure dans raisons valables, que ces autres pays aient leurs faiblesse aussi, dans le contrôle des associations.

C’est délicat, parce que ça peut causer du tord aux associations honnêtes, mais c’est trop gros pour être dissimulé.

Dans le reportage ci‑dessous, l’honnêteté de certaines association d’utilité publique ou humanitaire, est gravement mise en doute.

Je passe sur le premier cas d’une association d’assistance aux animaux, parce que même triste, ce n’est rien comparé au second cas d’une association de lutte contre la lèpre, la Fondation Raoul Follereau. Cette association aurait fait de la lèpre, une affaire lucrative, au point de faire obstacle à une campagne de soin de la lèpre, offerte gratuitement aux malades, une opération de l’OMS et du laboratoire pharmaceutique, Novartis.

Comme pour confirmer qu’ils n’ont pas envie de voir la lèpre reculer, on voit dans une réunion de la fondation, un médecin contester le recul du nombre de malades, probablement pour continuer à engranger des dons.

« On » a tendance à faire des associations humanitaire, des modèles par opposition aux entreprises privées que « on » juge malintentionné par nature, ici, c’est l’appréciation inverse qui devrait être faite.

Une fondation reconnue d’utilité publique et créée par Michel Alliot‑Marie, visant à proposer une assurance aux bénévoles de france, couvrant les « risques » liés à leurs activités, est suspectée de n’avoir servit qu’à financer son micro‑parti politique.


Comment tester l’honnêteté d’une association ? Je me méfie des associations pour des raisons personnelles (*), les membres étant souvent plus motivé par leur égaux / orgueil que par le bien fait à autrui, mais ce sont des comportements individuels plus ou moins concentré, selon les associations, et alors je n’ai pas trop d’idée quand il s’agit de grandes associations, dont celles ayant le label « d’utilité publique ».

(*) à l’exception d’une seule, « Le Secours Catholique », qui tranche beaucoup et en bien, avec les autres.


Associations : les plus grosses arnaques — Spécial Investigation — Canal+

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 7 Avr 2016 17:50
Message Re: Associations d’utilité publique : prudence
Il ne faut pas croire qu’une association sans label, vaut moins qu’une association ou fondation reconnue d’utilité publique. Pour obtenir le label, il faut plusieurs années, et pendant toutes ces années, une association peut être utile, malgré qu’elle n’ait pas le label. Dans l’autre sens, les associations ou fondations que les journalistes trouvent suspectes, ont toute le label.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron