Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Dingo histoire: un mec sympa: Béria
Auteur Message
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 612
Ven 8 Avr 2011 08:50
Message Dingo histoire: un mec sympa: Béria
Chef du NKVD futur KGB , béria était un pervers qui aimait bien infliger de sa main des traitemlents cruels à ses prisonniers.

Etonnamment ce triste individu, ne tomba pas en disgrâce pour toutes les saloperies qu'il avait faites, mais au contarraire, parce qu'il avait voulu se racheter.

En effet, loorsque Staline s'en va en 1953, Béria devient le patron, s'est là que (remords, crise mystique ?) il se met à ouvrir la cage aux oiseaux.
En effet l'URSS et ses pays affiliés étaient à juste titre appelés la prison des peuples. Un nom charmant.
Béria dfécide de lmes libérer. Il fait dire en Allamgne de l'Est qu'ils sont libre de chosir le gouvernement et le partri politique de leur choix y compris non pro-soviétique et MEME NON COCO !

il fait pareil à l'intérieur de l'URSS, en renvoyant les dirigeant russses des républiques non russes, et en laisant les autochtones se diriger par eux mêmes.

Ironie de l'histoire. un gars qui aurait mille fois mérité le poteau pour toutes les atrocités commises, lorsqu'il les fait est récompensé et nommé maréchal, alors qu'il n'en connaissait pas plus qu'un seconde-classe, et le jour où il se conduit , enfin correctement, il est arété et envoyé au poteau..
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Ven 8 Avr 2011 22:25
Message Re: Dingo histoire: un mec sympa: Béria
pasdequartier a écrit : 
Ironie de l'histoire. un gars qui aurait mille fois mérité le poteau pour toutes les atrocités commises, lorsqu'il les fait est récompensé et nommé maréchal, alors qu'il n'en connaissait pas plus qu'un seconde-classe, et le jour où il se conduit , enfin correctement, il est arété et envoyé au poteau..

Parce qu'il agissait pour le peuple et non plus pour les dirigeants !
Profil
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 612
Lun 11 Avr 2011 12:49
Message Re: Dingo histoire: un mec sympa: Béria
si vous voulez en savoir plus:

Nous sommes en URSS, sous le règne de Staline.
Beria est un monstre
* il déporte des individus et des peuples innocents
victimes:
*le grand metteur en scène Meyerhold,
*journaliste Mikhaïl Koltsov
* il fait subir des châtiments très cruels à ses prisonniers et parfois en personne
Beria entreprend de diriger les purges politiques dans l'ensemble de la Transcaucasie.
* maître d'un Goulag dont les effectifs sont alors à leur apogée, il tente de rationaliser l'exploitation des détenus
*déportations massives de centaines de milliers d'habitants de tous âges et de toutes classes sociales
* 25 700 officiers polonais officiers polonais à Katyn, en 1940
* même harcelé par la Wehrmacht, Beria songe à continuer les horreurs:
En 1941, Beria planifie la déportation des habitants de la Volga, et en 1944, celle des Tchétchènes, des Tatars de Crimée
* il organise pour le compte de Staline des purges massives. Staline comptait le mettre dans l'une de ces purges, mais la maladie l'en empêcha.
b) après le départ de Staline par contre, il fait partie des quatre dirigeants, et accomplit des actes prodigieusement libertaires, qui vont même au delà du communisme à visage humain, envisagé par les Tchécoslovaques de 1968 !
ba) Il veut libérer les pays satellites de l'URSS.
Il est opposé opposé à la guerre de Corée
Il ne veut pas rompre avec Tito.
Il accepte de laisser les Allemands de l'est de choisir leur gouvernement et en particulier la possibilité de rejoindre l'Allemagne de l'Ouest !
bb) Il veut libérer les peuples prisonniers à l'intérieur de l'URSS:
*Il se prononce à l'intérieur pour un meilleur traitement des minorités nationales
*Il limoge leurs dirigeants russes des « républiques » non russes, et les laisse s'administrer seules:
bc) il veut libérer les Russes eux-mêmes:
Pendant les trois mois où il a les mains libres, celui qui avait incarné de la terreur policière se révéla paradoxalement un champion de la libéralisation du régime.
Il fait promulguer une amnistie qui libère un million de détenus du Goulag
Il fait voter au Politburo l'enlèvement des portraits de dirigeants dans les défilés et manifestations
b]"L'URSS ne peut pas réussir tant que nous n'aurons pas la propriété privée"!" déclare-t-il [/b]
----------
C'est à Beria que revient l'honneur de prononcer l'éloge funèbre de Staline sur la place Rouge.
Cependant, trop d'humanisme était inconvenant !

Alors que pour toutes ses atrocités, Beria fut nommé maréchal de l'Union soviétique, pour ses actes "humanistes", il fut arrêté, jugé et reçut une balle.

En effet, Beria est arrêté en pleine séance du Politburo le 26 juin 1953. Le maréchal de l'Union soviétique Georgi Georgi Joukov, le héros de Stalingrad, qui en 1953 a acquis ce statut qu'il n'avait pas encore en 1941procède lui-même à cette arrestation, pistolet au poing, dans l'enceinte du Kremlin.

Autant, à mon avis on peut de pas être tristes de voir les acteurs du « Vieux fusil » subir le sort qu’ils avaient infligés à leurs victimes, par contre pour Beria on peut se demander s’il faut se réjouir que des repentis, paient leurs actions passées, avec leurs propres méthodes ?
Officiellement il est jugé le 23 décembre 1953 par un tribunal spécial de la Cour suprême de l'URSS dirigé par le maréchal de l'Union soviétique Ivan Koniev pour complot et espionnage Une méthode dont il tait d’ailleurs l’inventeur. Il est reçoit une balle le même jour à l'intérieur d'une cellule du bunker du Quartier général dans la banlieue de Moscou.
La fille de Beria a nié cette version, selon elle, le procès n’a pas eu lieu et Beria a reçu une balle dès son arrestation.
Quelques jours plus tard, le 31 décembre 1953, son « héritage » fut déchu de tous les titres et médailles qui lui avaient été décernés.
Pendant les courtes années démocratiques de la Russie, fin Gorbatchev, début Eltsine, on reconnut que le procès était truqué, mais Beria n'en fut pas pour autant réhabilité vu ce qu'il avait accomplit auparavant.

Dernière édition par pasdequartier le Mar 12 Avr 2011 07:11, édité 1 fois.

Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 12
Lun 11 Avr 2011 15:17
Message Re: Dingo histoire: un mec sympa: Béria
Merci pour cet article intéressant, je n'avais jamais entendu parler de Béria.
C'est vrai que son histoire est assez ironique et prouve que politique et logique ne font souvent pas bon ménage.
J'ai fait un petit tour sur le net pour trouver plus d'infos et cet article est assez complet et intéressant aussi.

Dernière édition par Pimprenelle le Mar 19 Avr 2011 08:52, édité 1 fois.

Profil
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 612
Mar 12 Avr 2011 07:08
Message Re: Dingo histoire: un mec sympa: Béria
Pimprenelle a écrit : 
Merci pour cet article intéressant, je n'avais jamais entendu parler de Béria.
C'est vrai que son histoire est assez ironique et prouve que politique et logique ne font souvent pas bon ménage.


Chez d'Etat du deuxième pays du monde à son époque, personne ne le connait et moi depuis peu !
Ceci dit Pyrénées à raison, ce type était une monstre.
Lorsque dans la nuit il lui venait une envie, au lieu de faire comme certains d'entre nous de commencer à
carresssser notre conjoint, où pour les isolés une bonne ...; lui se levait et allait à la prison du loftorso:
wiki a écrit : 
Personnage cruel et sa..., il n'hésite pas à présider lui-même certaines séances de tor... dans son bureau de la Loubianka ou de la prison de Lefortovo
Profil