Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’Évangile selon Judas
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Jeu 15 Mar 2012 08:54
Message L’Évangile selon Judas
Attention, âme‑catholiques sensibles, s’abstenir.

Je n’ai pas encore tout vu. Pour l’instant ils disent que cet évangile selon Judas, bien que apocryphe (*), les Chrétiens en connaissait l’existence des l’an 180 de notre ère. En 180, il a été jugé hérétique, n’a plus été transmis et s’est perdu.

(*) Apocryphe = non‑canonique, dans le domaine Biblique. Pour les spécialistes religieux de la Bible, ça signifie qu’il n’est pas reconnu comme authentique… ce qui n’implique pas qu’il ne l’est pas pour les historiens.

Un exemplaire (l’exemplaire d’origine ou pas ? Ils n’en disent rien) écrit en Copte (ancien Égyptien) a été retrouvé, en mauvais état. Il part en miettes, et qu’il soit écrit recto‑verso n’aide pas. Une Allemande, spécialiste de la restauration des documents anciens, entreprend de le restaurer, pendant que d’autres en étudie les fragments.

La trahison prêtée à Judas, est le prétexte à l’origine du rejet des Juifs (au cours de l’histoire, les chrétiens ne pardonnent pas toujours).

Ainsi commence ce document en 6 parties.

Remarque personnelle : Les Chrétiens contemporains semblent avoir pris leur distances avec cette accusation des Juifs à travers l’accusation de Judas, mais ne semblent pas prêts à réhabiliter Judas, puisque cet évangile, un texte dont l’authenticité est reconnue des historiens, n’est pas reconnu par les autorités Chrétiennes. Pourquoi ce refus de le réhabiliter ou au moins d’étudier ce texte et de l’intégrer ? Existent‑ils des courants dissidents, dans le Christianisme, qui exigent que l’on ré‑ouvre cette question ?

Question de mots, en marge : pourquoi utilisent‑ils le mot Codex, comme un synonyme de Évangile ?

L’évangile selon Judas



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Jeu 15 Mar 2012 10:57
Message Re: L’Évangile selon Judas
Vers la fin, quelqu’un dit :

« s’il y a bien une certitude, c’est que Jésus a été tué par les Romains, sur une croix romaine ; et pourtant tout au long de l’histoire, ce sont les Juifs que l’on a blâmé pour sa mort. »

Il est intéressant ce reportage, on y apprend plein de choses, qu’il y avait à l’origine, pas quatre, mais une trentaine d’évangiles, que les récits sur Judas varie d’anodin en mal quand on va du plus ancien évangile, celui de Mark, à celui antérieur, de Jean.

On y apprend des choses sur l’histoire du Christianisme et aussi du Judaïsme, sur les Chrétiens Gnostiques, les Juifs‑Chrétiens, et plein d’autres choses passionnantes (lol).

Hibou a écrit : 
Existent‑ils des courants dissidents, dans le Christianisme, qui exigent que l’on ré‑ouvre cette question ?

Ça, justement, ils en parlent à la fin Sourire doux Quelqu’un dit qu’il existe en Allemagne, un groupe de Jésuites, qui demandent la canonicalisation de Judas, ce qui signifie qu’ils demandent que Judas soit admis parmi les Saints de l’Église Chrétienne.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 67
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Ven 23 Aoû 2013 03:16
Message Re: L’Évangile selon Judas
Pour ceux que cela intéresse...

Sur le site Karmapolis :
Les mystères de l'évangile de Judas
http://www.karmapolis.be/pipeline/evangile_judas1.html

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Ven 23 Aoû 2013 03:38
Message Re: L’Évangile selon Judas
Ric a écrit : 
Sur le site Karmapolis :
Les mystères de l'évangile de Judas
http://www.karmapolis.be/pipeline/evangile_judas1.html

Je reconnais la photo, c’est le même parchemin que dans le reportage comme je m’en souviens, ou au moins il y ressemble.

Merci pour le lien, ça a l’air intéressant. Je le lis plus tard, parce que je suis occupé à lire d’autres choses en ce moment.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Sam 13 Déc 2014 13:53
Message Re: L’Évangile selon Judas

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Sam 20 Déc 2014 23:03
Message Re: L’Évangile selon Judas
Il faudrait faire un sujet sur les Évangiles apocryphes en général. Pour l’instant je le poste ici.

Dans ce reportage plus bas, il est dit dans la troisième minute, que la Bible n’est apparue qu’au 12‑ième siècle de l’ère Chrétienne.

Ils parlent des manuscrits de la Mer Morte.


La face cachée de la Bible — C dans l’air — France 5

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Ven 17 Juil 2015 12:43
Message Re: L’Évangile selon Judas
Une liste des écrits que l’Église officielle a voulu faire oublier (j’ignore si la liste est exhaustive) :

Les écrits apocryphes du Nouveau Testament (pascal.dupuy.perso.libertysurf.fr).

Il sont qualifiés d’« apocryphes » par l’Église, ça ne signifie pas que ces écrits soit des faux ou de faux auteurs.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Dim 26 Nov 2017 21:34
Message Re: L’Évangile selon Judas
Il y a apparemment un doute sur l’existence réelle de Judas, ce qui fait peser un doute aussi sur l’existence d’un véritable évangile de Judas. Ou alors un évangile non‑authentique …

Il y a cependant un Judas avéré dans l’histoire du Christianisme : un Juif qui aurait tenté une rébellion contre les autorités religieuses Juives de l’époque. Cette rébellion comme plusieurs autres, a été réprimée violemment. Jésus aurait été témoins de 2 000 croix érigées pour l’exécution des dissidents Juifs ayant participé à cette tentative de rébellion. Je ne sais pas si ce Judas faisait partie des victimes de cette répression. Même s’il n’en faisait pas partie, je crois que ce n’était pas le même Judas et ce prénom était courant à l’époque il me semble.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Dim 26 Nov 2017 22:03
Message Re: L’Évangile selon Judas
Reste que si Judas a vraiment existé, alors l’hypothèse selon laquelle il aurait trahis jésus à la demande de Jésus, est crédible, parce qu’il semble que Jésus a voulu s’arranger pour que s’il était condamné, alors sa condamnation laisse une trace. Pour cela, il devait être condamné au supplice de la croix par les Romains au lieu d’être lapidé comme l’étaient les gens jugés indésirables à son époque.

Ce qui le fait penser, c’est que son acte de rébellion devant le temple, a eu lieu aux environs de Pâques, qu’il savait qu’il prenait un risque et que à ce moment là, c’est par les Romains qu’il risquait d’être supplicié. Par les Romains, parce que les autorités religieuses Juives qui collaboraient avec les Romains, auraient eu des problèmes avec les Romains si elles avaient fait condamné Jésus elles‑mêmes pendant cette période de l’année agitée, parce qu’elles avaient un accord avec Ponce Pilate, elles s’engavaient à éviter les vagues.

À plusieurs reprises, d’après les évangiles et les historiens ne semblent pas trop démentir, Jésus aurait fait comprendre qu’il pensait aller vers son sacrifice et qu’il voulait le rendre utile à quelque chose. Et pour que son sacrifice serve une cause, il ne devait pas être condamné comme un simple paria.

Ça conforte la thèse selon laquelle Judas aurait trahit à la demande de Jésus, ce qui serait même le signe d’une énorme dose d’abnégation de la part de Judas.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17687
Dim 26 Nov 2017 22:17
Message Re: L’Évangile selon Judas
Concernant la responsabilité des autorités religieuses de l’époque, les historiens contredisent les évangiles. Contrairement aux évangiles, les historiens pensent que Ponce Pilate n’a pas hésité à faire tuer Jésus, qu’il s’est même délecté de le faire torturer avant. D’après les historiens, sur la base de textes historiques pas nécessairement religieux, Ponce Pilate était cruel et manipulateur.

Si les évangiles chargent les autorités religieuses Juives et déchargent le préfet Romain de la région, c’est peut‑être parce qu’au moment de l’écriture de ces évangiles, la région était encore sous gouvernement Romain et les auteurs des évangiles ne pouvaient pas prendre le risque d’accuser les Romains sans finir dans une arène dévorés par des bêtes sauvages.

Non‑seulement Judas n’aurait pas trahit Jésus, mais en plus d’après les historiens, les Romains sont bien plus responsables de la mort de Jésus que ne l’étaient les autorités religieuses Juives.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron