Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Auteur Message
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Mar 3 Avr 2012 22:45
Message L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
L’expression négative « On est pas sortis de l’auberge » : allusion à une époque où toutes les auberges étaient des coupe‑gorges ? Hahaha!

Elle est quand‑même tordue cette expression en y pensant. Une auberge, c’est une maison, donc c’est positif normalement. Enfin, c’est aussi une maison qui n’est pas la sienne, une maison inconnue, c’est peut‑être pour ça.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Localisation : Sur la branche d'un vieux chêne
  • Messages : 37
Mer 4 Avr 2012 15:22
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
On n’est pas sorti de l’auberge
Se dit lorsque l’on se trouve dans une situation inextricable.

Il existe deux explications pour cette expression:

1. Gilles Henry explique dans son Petit Dictionnaire des Expressions Nées de L’Histoire que l’expression “on n’est pas sorti de l’auberge” trouve son origine dans une affaire criminelle de l’Ardèche au début du XIXe siècle. L’affaire de “l’Auberge rouge”, à Peyrebeille, dans laquelle il y aurait eu 26 ans de crimes commis par le couple Martin (Pierre Martin et Marie Breysse) et Jean Rochette, le domestique afin de s’enrichir soit cinquante victimes.

Tout aurait commencé le 26 octobre 1831 lorsque Jean-Antoine Enjolras, riche cultivateur, est retrouvé mort tout près de l’auberge du couple retraité. L’affaire fit grand bruit à l’époque on attribua aux aubergistes toutes les morts suspectes de la région et leur condamnation à la peine capitale par la guillotine devant l’auberge ne reposa que sur le seul témoignage d’un vagabond disant avoir été témoin du meurtre du cultivateur: Laurent Chaze.

Cette histoire inspira de nombreux auteurs dont:

•Balzac avec son conte philosophique s’inspirant des rumeurs sur l’histoire de l’Auberge Rouge.
•Nathalie Chevalier avec son livre L’affaire de l’auberge rouge qui retrace ces crimes.
•Claude Autant-Lara avec son film l‘Auberge rouge où Fernandel en soutane tente d’arracher avec succès des griffes d’un aubergiste malintentionné les pauvres voyageurs de passage.
2. Le mot “auberge” serait un mot d’argot signifiant prison. Ceci lié au fait qu’un prisonnier en contrepartie de sa captivité reçoit le gîte et le couvert. Ce qui donnerait toute la signification de l’expression “on n’est pas sorti de l’auberge” dans le sens de la difficulté et de la peine à fournir pour entreprendre une tâche difficile voire insurmontable.

"J'inverserais volontiers le pari de Pascal. Vivre comme s'il n'y avait rien après, mais laissant grande ouverte la possibilité qu'il y ait « quelque chose ». (Hubert Reeves)
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Jeu 5 Avr 2012 11:41
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
L'expression : "qui dort dîne"....
C'est aussi une histoire d'auberge Petit sourire A une certaines époque, sur les chemins de France, ceux qui faisaient étape dans une auberge pour y passer la nuit étaient tenus de prendre leur repas. D'où l'expression Hmmm!

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Localisation : Sur la branche d'un vieux chêne
  • Messages : 37
Jeu 5 Avr 2012 12:12
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Cairn a écrit : 
L'expression : "qui dort dîne"....
C'est aussi une histoire d'auberge Petit sourire A une certaines époque, sur les chemins de France, ceux qui faisaient étape dans une auberge pour y passer la nuit étaient tenus de prendre leur repas. D'où l'expression Hmmm!


Contrairement "à l'auberge espagnole" où il était recommandé d'apporter son boire et son manger.

"J'inverserais volontiers le pari de Pascal. Vivre comme s'il n'y avait rien après, mais laissant grande ouverte la possibilité qu'il y ait « quelque chose ». (Hubert Reeves)
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Jeu 5 Avr 2012 13:11
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Je ne connais pas l'origine de l'expression "auberge espagnole". Aujourd'hui, c'est un lieu où tout le monde rentre et sort à sa guise, non ?

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Localisation : Sur la branche d'un vieux chêne
  • Messages : 37
Jeu 5 Avr 2012 13:30
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
« Une auberge espagnole »
1)Un lieu / une situation où on ne trouve que ce qu'on y a apporté
2)Un endroit où on trouve de tout, où on rencontre n'importe qui.

Le premier sens indiqué est l'original.
Il vient de la mauvaise réputation qui, dès le XVIIIe siècle, était faite par les voyageurs étrangers aux auberges espagnoles où il était conseillé aux visiteurs, s'ils voulaient manger à leur faim, d'amener eux-mêmes de quoi se sustenter et se désaltérer, soit parce que l'auberge offrait le gîte mais pas le couvert, soit parce que la qualité et la quantité de ce qui leur y était servi étaient très critiquables.

Mais un nouveau sens de cette expression est apparu assez récemment, et on lui donne trois explications possibles, éventuellement complémentaires :
- une simple méconnaissance du véritable sens ;
- chacun amenant son repas, on trouvait dans l'auberge une grande variété de nourritures ;
- une faune très variée fréquentait les auberges placées sur le chemin du pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle, puisqu'on était susceptible d'y croiser des gens venus de très nombreux pays différents.

Par extension, on désigne par auberge espagnole toute idée ou situation où chacun trouve ce qui l'intéresse, ce qu'il comprend, en fonction de ses goûts, sa culture, ses convictions...

(source : expression - les expressions françaises décortiquées)

"J'inverserais volontiers le pari de Pascal. Vivre comme s'il n'y avait rien après, mais laissant grande ouverte la possibilité qu'il y ait « quelque chose ». (Hubert Reeves)
Profil
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Jeu 5 Avr 2012 13:54
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Cairn a écrit : 
L'expression : "qui dort dîne"....
C'est aussi une histoire d'auberge Petit sourire A une certaines époque, sur les chemins de France, ceux qui faisaient étape dans une auberge pour y passer la nuit étaient tenus de prendre leur repas. D'où l'expression Hmmm!

Ah, alors ils ont inventé la vente liée avant Microsoft Grand sourire .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Localisation : Sur la branche d'un vieux chêne
  • Messages : 37
Jeu 5 Avr 2012 15:48
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Image

"J'inverserais volontiers le pari de Pascal. Vivre comme s'il n'y avait rien après, mais laissant grande ouverte la possibilité qu'il y ait « quelque chose ». (Hubert Reeves)
Profil
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Jeu 5 Avr 2012 19:26
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
Cairn a écrit : 
L'expression : "qui dort dîne"....
C'est aussi une histoire d'auberge Petit sourire A une certaines époque, sur les chemins de France, ceux qui faisaient étape dans une auberge pour y passer la nuit étaient tenus de prendre leur repas. D'où l'expression Hmmm!

Gné ?! Moi je pensais que c'était tout simplement parce que quand on dort on a pas faim, même si on s'endort en ayant faim.

Image
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Jeu 5 Avr 2012 19:31
Message Re: L’expression « On est pas sortis de l’auberge »
zen a écrit : 
Cairn a écrit : 
L'expression : "qui dort dîne"....
C'est aussi une histoire d'auberge Petit sourire A une certaines époque, sur les chemins de France, ceux qui faisaient étape dans une auberge pour y passer la nuit étaient tenus de prendre leur repas. D'où l'expression Hmmm!

Gné ?! Moi je pensais que c'était tout simplement parce que quand on dort on a pas faim, même si on s'endort en ayant faim.


Oui, c'est ce qu'on pense habituellement , mais...à tort !

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil