Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’UFC Que Choisir, populiste sur les bords
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18810
Mar 31 Mar 2020 10:18
Message L’UFC Que Choisir, populiste sur les bords
Je m’étais déjà dit que l’UFC Que Choisir a quelque chose de populiste, dans le sens où elle présente toujours les consommateurs comme des victimes, jamais comme des responsables.

Une récrimination récente de cette association, souligne encore bien son coté populiste : l’association s’étonne qu’à offre constante et demande croissante les prix augmentent et le choix diminue. C’est de l’économie tout ce qu’il y a de plus élémentaire, mais pour l’UFC Que Choisir, ça n’a rien de naturel, ce sont les commerçants qui profitent. Mais eux, ils ne profitent pas du populisme inné de la plupart des consommateurs, eux ils sont au dessus de tous soupçons (ironie).

L’UFC‑Que Choisir met en garde contre la flambée des prix des imprimantes (msn.com), 31 Mars 2020.

L’article a écrit : 
le prix des imprimantes jet d'encre et lasers grand public, a augmenté de 13 % ces deux dernières semaines. Ce chiffre de 13 % « correspond à la moyenne des augmentations, et non pas à celle des prix », précise l'association. Une hausse d'autant plus surprenante qu'habituellement les prix des imprimantes sont plutôt stables.

Non, ce n’est pas surprenant, les prix avant étaient stables, parce que la demande était stable. Là, la demande augmente subitement, donc les prix augmentent et comme la demande diminuera rapidement dans trois semaines ou quatre, il n’y aura pas d’investissement pour répondre à une demande forte qui n’est que temporaire, donc les prix resteront plus élevés que d’habitude, tout le temps que la demande ne reviendra pas à la normal.

Le prix étant un indicateur de la disponibilité, ce serait un mauvais signal puis plus tard une mauvaise surprise, si les prix étaient restés stables. Ça créerait l’illusion que l’offre suit parfaitement la demande, pour finir en rupture brutale que personne ne comprendrait, comme les prix seraient restés bas, ce qui serait compris comme « disponibilité évidente ».

Ce n’est pas le cas qu’avec les imprimantes. On m’a rapporté que suite à la rué sur le papier toilette, certaines grandes surfaces mise à sac par la demande, ont augmenté le prix du papier toilette.

L’article a écrit : 
Parallèlement à cette hausse des prix, l'UFC-Que Choisir a également constaté une baisse conséquente «du nombre de références d'imprimantes disponibles sur les sites marchands», de -42% par rapport à la veille du confinement.

Ben évidemment, puisque les marchands puisent dans des stocks qui ne sont pas inépuisables. Inévitablement, certains modèles sont probablement arrivés en rupture de stocks.

L’article a écrit : 
Et tant pis si l’achat d’une imprimante est devenu un passage quasi obligé pour de nombreux foyers», dénonce l'association qui rappelle que – bien que peu reluisantes — ces pratiques ne sont pas illégales, les prix étant libres.

« Je veux » et « il y a », ce n’est pas la même chose. Quand on est pas populiste, on essaie de réviser « je veux » pour être en accord avec « il y a », mais quand on est populiste, on croit que « je veux, donc il y a ». En bonne populiste, l’association semble aussi avoir une tendance communiste : « ces pratiques ne sont pas illégales, les prix étant libres ». Évidemment que les prix libres sont légaux en france, on est pas en ex‑URSS. Heureusement, parce que quand les prix sont fixés par l’état, c’est généralement pour faire semblant que l’économie est autre que ce qu’elle est réellement, ce qui se termine toujours en crise (ex. les quotas laitiers).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron