Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Ven 18 Mar 2016 13:09
Message La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Les OGM, ce ne sont pas que les plantes, c’est tout un domaine de la biologie contemporaine. Si le grand‑publique parle souvent des végétaux génétiquement modifiés, il ne parle jamais des bactéries génétiquement modifiées, qui sont pourtant un des principaux matériaux avec lesquels travaillent les ingénieurs en biologie.

Un médicament pour soigner le paludisme, nécessite un composé tiré de l’armoise, une plante originaire de Chine, acclimatée un peu partout dans le monde. La production d’armoise ne suit pas la demande des pays cherchant à éradiquer le paludisme. Pour y pallier, des ingénieurs ont depuis un certain temps déjà, modifié l’ADN de E. coli (Escherichia Coli), pour leur faire synthétiser le composé habituellement tiré de l’armoise. La production se fait en essayant de ne pas nuire aux agriculteurs Africains, c’est à dire en ne les privant pas des revenus de leurs cultures d’armoise.

Note : je crois que l’utilisation de l’armoise n’est plus d’actualité pour traiter la paludisme, mais j’ignore si cette dépréciation s’applique aussi à ce composé produit par ces bactéries.

Des recherches sont menées pour faire produire par des bactéries, de l’essence pour moteurs. En fait de recherches, c’est déjà bien avancé, et la recherche porte plutôt sur le comment amener cette production à une échelle industrielle. Ces bactéries « reprogrammées » synthétisent l’essence à partir de sucres, ce qui est un problème, car le sucre étant actuellement issu de l’agriculture, cela fait peser un risque de surexploitation des ressources végétales, qui doivent déjà alimenter une énorme population de bétail pour une société consommant de de la viande en quantité démentielle.

Des bactéries peuvent être « reprogrammées » pour leur faire produire de la lumière, en leur faisant mettre en œuvre le même principe que les lucioles utilisent. Des gens imaginent que peut‑être un jour, les éclairages urbains pourraient être remplacés par des arbres phosphorescents. D’autres bactéries sont modifiées pour servir de sondes, pour détecter les maladies ou la pollution, qu’elles signaleraient en changeant de couleurs.

Il ne faut pas trop fantasmer sur cette technologie dans son état actuel (l’avenir, c’est autre chose), même si elle est d’une importance majeure. Actuellement, ne sont maitrisées que des petites choses, des phénomènes de portée directe (comme la synthèse d’une molécule), pas des phénomènes conséquents et complexes (comme une biologie) ; quoique des chercheurs ont réussit à modifier des bactéries pour leur faire utiliser un alphabet génétique autre que l’universel (sur Terre) ACGT, et que ça marque.

Comme avec d’autres domaines de l’industrie et de l’économie, se pose la question des monopoles ; et certaines entreprise semblent bien décidées à le prendre, ce monopole, à commencer par celle ayant les plus grandes capacité d’investissements, comme les grands acteurs pétroliers ; et la mégalomanie de certains, n’arrangent rien.


Un reportage d’ARTE sur ce qui se nomme « biologie synthétique », ci‑dessous.

Fabriquer le vivant, un projet extrêmement fou — ARTE — 2016
[Vidéo disparue]

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Dim 27 Mar 2016 02:48
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Hibou a écrit : 
[…] des chercheurs ont réussit à modifier des bactéries pour leur faire utiliser un alphabet génétique autre que l’universel (sur Terre) ACGT, et que ça marque.

[…]

En fait, au moins un ADN non‑ACGT existe déjà dans la nature. C’était l’objet d’un ancien sujet : Un ADN inhabituel et d’origine Terrestre. C’est une bactérie avec un ADN dans lequel le cyanure se substitue au phosphore, et c’est la nature qui l’a produit.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Dim 19 Juin 2016 02:07
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Dans la vidéo ci‑dessous, aux environs de 00:09:45, est fait mention de cellules inorganiques synthétiques, les iCHELLs, en Anglais, “synthetic inorganic cells”.

Plus tard, il parle de chercheurs travaillant sur les AXN, un sigle semblable à ADN, où le D est remplacé par X, pour signifier que l’acide désoxyribonucléique peut être remplacé par autre chose, comme par exemple un sucre de synthèse.

Pour écouter ce documentaire, il faut garder à l’esprit qu’il alterne la fiction et la recherche réelle.

Premier contact : les descendants

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Mer 14 Juin 2017 01:43
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Voir aussi le message « Re: Simulation d’exploration : Alien Planet », mentionnant l’existence d’une science nommée xénobiologie.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Jeu 13 Juil 2017 21:46
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Pas sur la même question, mais une question en rapport proche : Un ovaire imprimé en 3D a permis la naissance de bébés souris (futura-sciences.com), Mai 2017.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Dim 19 Aoû 2018 10:49
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Le biologie synthétique au delà des OGM. En 2010, un chercheur et investisseur, John Craig Venter, a créé une forme de vie entièrement artificielle, semblable a une bactérie ; elle était bien vivante. Venter était déjà connu pour avoir été un des pionniers du séquençage des génomes. C’est justement en commençant par la conception d’un génome que cette bactérie a été créé.

Création d'une vie artificielle — De quoi je me mêle — 2010

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Mer 12 Juin 2019 22:41
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Un article sur la création de John Craig Venter, mentionnée, dans le précédent message : Création de la première cellule contrôlée par un génome synthétique (la-croix.com), 2010.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 22197
Lun 2 Nov 2020 14:54
Message Re: La biologie synthétique : les OGM au delà des plantes
Hibou a écrit : 
Le biologie synthétique au delà des OGM. En 2010, un chercheur et investisseur, John Craig Venter, a créé une forme de vie entièrement artificielle, semblable a une bactérie ; elle était bien vivante. […]

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé depuis en 10 ans, mais ça n’a pas chômé apparemment. Un fait et une question, sous formes de deux citations d’un article lié plus loin.

L’article a écrit : 
Aujourd’hui, obtenir ou faire synthétiser une séquence génétique est à la portée de n’importe quel laboratoire : on peut en moins d’un mois construire de toutes pièces un virus fonctionnel à partir des séquences disponibles dans les bases de données.

L’article a écrit : 
Dans mes cours consacrés à l’ingénierie virale, j’ai l’habitude de présenter à des étudiants de Master cet exercice théorique : je leur demande d’imaginer un procédé procurant au virus VIH la capacité d’infecter n’importe quelle cellule de l’organisme (pas seulement les lymphocytes). Ces étudiants sont brillants, et la plupart sont en mesure de me proposer des méthodes efficaces, conduisant à la construction de virus chimériques potentiellement dangereux. Je donne ce cours depuis une dizaine d’années et les étudiants s’attachent exclusivement à l’efficacité de la méthode sans s’interroger une seconde sur les conséquences potentielles de leurs mises en œuvre.


L’article : « La question de l'origine du SARS-CoV-2 se pose sérieusement » (cnrs.fr), Yaroslav Pigenet, 27 Octobre 2020.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron