Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La crise Grecque un peu plus formellement
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Sam 19 Déc 2015 02:39
Message Re: La crise Grecque un peu plus formellement
Selon une contre‑hypothèse, le FMI n’a pas aggravé la dette Grecque, et avec l’Europe, il a accepté l’effacement au sens propre, d’une partie de la dette Grecque, à hauteur de 40% de son PIB annuel (celui de la Grèce).

Selon cette contre‑hypothèse encore, avant Syriza, la Grèce, malgré qu’elle ne parvenait pas à rembourser sa dette, était parvenu à équilibrer son budget, c’est à dire à ne pas aggraver sa dette, et même à sortir de la récession avoir une croissance économique de 1% (N.B. nous ne sommes pas dans le débat de la croissance perpétuelle impossible, il s’agit ici d’une croissance après une récession). Depuis Syriza en Janvier 2015, le travail fait par ses prédécesseurs aurait été dilapidé et la Grèce serait repartie dans une mauvaise situation, avec reprise de l’aggravation de la dette.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Sam 19 Déc 2015 03:21
Message Re: La crise Grecque un peu plus formellement
Hibou a écrit : 
[…] Depuis Syriza en Janvier 2015, le travail fait par ses prédécesseurs aurait été dilapidé et la Grèce serait repartie dans une mauvaise situation, avec reprise de l’aggravation de la dette.


Cette affirmation semble exagérée, à la lecture de ce graphique :

Dette publique de la Grèce, de 2010 à 2015

Image, et donc source : France 24

La dette en 2015, y apparait même très légèrement plus faible qu’en 2014, et si elle a été basse, c’était en 2010, et 2012, elle a remonté en 2011 et depuis 2013, c’est à dire avant Syriza.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Sam 19 Déc 2015 03:34
Message Re: La crise Grecque un peu plus formellement
En Juillet 2015, il ne restait plus dans la totalité des banques Grecques, que 500 millions d’€ en tout, soit alors seulement 45€ par habitant J’y crois pas ! (la Grèce, c’est 11 millions d’habitants en 2015)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16799
Mer 3 Mai 2017 10:34
Message Re: La crise Grecque un peu plus formellement
L’Allemagne prête de l’argent à la Grèce, et s’en plain, mais ces prêt ne sont pas à taux zéro, la Grèce rembourse à l’Allemagne avec des intérêts, si bien que 3 % du PIB de l’Allemagne provient des intérêts que la Grèce lui paie J’y crois pas .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet