Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Sam 15 Nov 2014 22:07
Message La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir
La Mer Morte s’assèche (assez connu) et elle est très salée. Je me demandais à l’instant si elle est autant salée depuis qu’elle s’assèche ou si elle était déjà autant salée avant, quand elle était grande et qu’elle pouvait encore vraiment être désignée comme mer.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Sam 15 Nov 2014 22:14
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

Évolution de l’assèchement


Elle est 10 fois plus salée que la moyenne des océans. De 1970 à 2010, elle a perdu un tiers de sa surface, vers 2030, elle aura perdu deux tiers de ce qu’elle était en 1970, et en 2050, elle risque d’être toute entière disparue.

Une partie de l’assèchement est dut à la surexploitation de l’eau du Jourdain, son principal affluent, principalement le fait des Israëliens (ou du moins, de ceux qui décident pour eux). À l’origine et bien que l’eau du Jourdain était déjà exploitée depuis toujours, elle recevait de ce fleuve, 1.2 milliard m³ d’eau, courant 2010, elle n’en recevait plus que 200 millions m³, soit un peu plus de 5 fois moins.

Une autre partie de l’asséchement, est dut à l’exploitation de minéraux extraits de la Mer Morte (voir plus loin). 40% de l’eau consommée dans la Mer Morte est le fait de cette exploitation, à laquelle participent Arabes et Israëliens (pour cette exploitation, portant sur 40% de la perte d’eau, les deux sont responsables).

À Ein Bokek, une station balnéaire Israélienne et un kibboutz (lieu de vie en petite communauté), la mer recule de 100 m par an. La station fût initialement construite au bord de la Mer Morte. Deux ans après la construction des équipements, il fallut construire un petit train pour transporter les usagers entre la station et le rivage (un petit train dont le trajet est de plus en plus long au fil des années).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Sam 15 Nov 2014 22:37
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

Une source d’eau unique pour la région, et non‑gérée


Le Jourdain lui‑même, a pour source, le Lac Tibériade (ou s’appelle‑t‑il Tiberias ? J’en sais rien ), alias la Mer De Galilée.

L’eau de ce lac est, elle aussi est très exploitée pour l’agriculture Israélienne et l’eau de consommation courante.

Il est entourée de montagnes en territoire Jordanien, du plateau du Golan en territoire Israëlien, et du Liban. Israël tient une place forte sur le plateau du Golan.

Ce lac est alimenté en eau, au moins pour un tiers, par le Liban, et pour un tiers encore, par la Syrie. Deux tiers de l’eau du lac proviennent donc de territoires extérieurs à Israël.

Israël, le Liban et la Syrie, ayant des relations tendues, il n’existe pas de programme de coopération pour la gestion de cette ressource centrale, sur lesquels ils ont chacun une main.

Question : d’où provient l’autre tiers de l’eau du lac ? D’Israël ? J’en sais rien

Question : la surface du lac elle‑même, est‑elle partagée ou est‑ce une zone neutre, des eaux internationales ? J’en sais rien

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Sam 15 Nov 2014 23:26
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

De l’assèchement, résulte un effondrement des sols


Quand la Mer Morte recule, une eau douce remonte de nappes phréatiques, dissout le sel composant une importante proportion de la matière du sol, laissant du vide dans ce sol. Ces vides peuvent être si vastes qu’ils forment des trous, fragilisant le sol, et pouvant s’effondrer, parfois par malchance se dérober sous les pieds de quelqu’un.

Environ 4 000 telles crevasses sont réparties sur environ une dizaine de sites.

Certains abords de la Mer Morte, sont ainsi sinistrés, et même les assurances ne sont plus autorisées à tenter de proposer des contrats pour quelque construction que ce soit dans ces zones.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 16 Nov 2014 00:25
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

Évolutions géologiques et topologiques


À l’origine, il y a des millions d’années, la Mer Méditerranée, la Mer Morte et la Mer Rouge, étaient indistinctes ; il n’y avait qu’une seule mer en ce lieu. Ce sont des mouvements tectoniques qui ont scindé cette mer en trois morceaux.

La Mer Morte a fini totalement isolé, et son fond s’est abaissé, au point de devenir la région du monde ayant la plus basse altitude (une altitude négative)… elle ne pouvait plus se déverser nul‑part. Ça doit être une réponse à la question du premier message, et alors oui, sa concentration anormalement élevée en sels, est sûrement ancienne. Mais la baisse continue de son volume d’eau, augmente nécessairement sa salinité aussi.

Plus tard encore, la Mer Morte a été à nouveau coupé en deux, mais de cause artificielle, non‑pas naturelle. Une partie de la Mer Morte a été transformé en retenue d’eau, isolée de reste : le bassin sud. L’eau de cette retenue est utilisée par des industrie de la potasse, pour les Arabes, et l’exploitation du brome, du potassium et du magnésium, extrait de la Mer Morte, pour les Israëliens. La plus grande production mondiale de brome et de magnésium (pour la mécanique) se trouvent là, et parmi les plus grandes pour le potassium.

Plus précisément, la retenue d’eau coupant la Mer Morte en deux parties, est elle‑même découpée en plusieurs bassins, fonctionnant comme des bassins de décantation et d’évaporation.

Il fut un temps où entre le Lac Tibériade et la Mer Morte, le Jourdain parcourait 150 km ; depuis la surexploitation et les transformations de ce système hydrique, il ne parcours plus que 2 km… le Jourdain à proprement parler, est réduit à un bras d’eau de 2 km de longueur, et son lit au delà de ces 2 km, commence en un déversoir des égouts des 15 000 habitants vivant autour du lac Tibériade. C’est tout ce qu’il reste d’un fleuve sacré pour trois religions, dont des membres ont eux‑mêmes participé à la destruction.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 16 Nov 2014 01:44
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

La Jordanie face au manque d’eau


La Jordanie (ou est‑ce à propos de la Palestine ? J’en sais rien ) est en pratique, la région du monde la moins bien dotée en eau. En théorie, elle est la troisième moins bien dotée, mais les deux premières moins dotés, dans les pays du Golfe, ont en pratique les moyens de dessaler l’eau de mer, ce que la Jordanie ne peut pas s’offrir.

La Jordanie utilise une grande partie de ses maigres ressources en eau, pour l’exploitation agricole, dont les produits sont en grande partie destinés à l’exportation. Mais tout en consommant beaucoup d’eau, ce commerce ne représente que 3% du PIB de la Jordanie. Ce mauvais bilan fait dire à un Jordanien, que la Jordanie exporte son eau sous forme de légumes.

Le bilan n’est pas meilleur côté Israëlien : 60% de la consommation d’eau est pour l’agriculture, alors que ses exportations ne représentent que 2% du PIB d’Israël, ce qui fait dire à un Israëlien, que ça n’a aucun sens, ni pour l’économie, ni pour l’environnement.

Les Jordaniens font beaucoup d’efforts pour économiser l’eau. Dans les habitations en forme de tour (ce qui ne signifie pas qu’elles sont très hautes), le recyclage de l’eau a été rendu obligatoire. Par exemple l’eau qui est utilisée pour les chasses d’eau, et récupérée pour l’arrosage des espaces verts (après un minimum de décantation, j’imagine …).

La population Jordanienne augmente à cause des nombreux réfugiés fuyant des conflits d’Irak, Libye, Palestine et Syrie. Par exemple en 2012, 400 000 réfugiés ont rejoint la Jordanie. Ces afflux chroniques de réfugiés, combiné au manque d’eau, rendent la situation sociale et politique tendue, en Jordanie.

Les nappes phréatiques Jordaniennes, sont exploitées au delà de leur capacité de renouvellement. À compter de 2025 environ, la Jordanie n’aura plus de réserve d’eau souterraine, et ne pourra plus compter que sur la récupération de l’eau de pluie (probablement très insuffisante).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 16 Nov 2014 02:04
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

La Palestine face au manque d’eau


La Palestine n’est pas souveraine ; elle est divisée en trois partie, dont l’une est contrôlée par les Palestiniens, l’une par les Israëliens avec les Palestiniens, et l’autre, par les Israëliens seulement.

Le Jourdain marque une frontière entre la Jordanie et la Palestine. Les Israëliens ont installé une clôture électrique complétée d’un champs de mines, le long du Jourdain, le tout à une distance variant de 1 à 2 km des rives du Jourdain, pour interdire aux Palestiniens, l’accès à l’eau du Jourdain. Les Palestiniens n’ont accès qu’à 2% de l’eau du Jourdain, les 98% restants, étant utilisés par les Israëliens.

Un Palestinien modeste, témoigne que l’armée Palestinienne détruit les puits qu’ils construisent, avec des bombes soniques [1], et interdisent aux Palestiniens de restaurer les puits abimés. L’entretient des anciens puits hérités des ancêtres, ne leur est pas permis non‑plus. Il témoigne également que des sociétés Israéliennes puisent de l’eau dans les nappes phréatiques Palestiniennes de la même région.

[1]: Un type de bombe dont je n’avais jamais entendu parler avant. Je ne trouve aucune explication à leur sujet, ne sait même pas si c’est une erreur de traduction, mais leur existence me semble réelle, et pas seulement dans les films ou les jeux vidéos.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 16 Nov 2014 04:30
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

Quel avenir pour la Mer Morte et les habitants de ses environs ?


Un projet contesté, est une combinaison d’une projet Israëlien et d’un projet Jordanien, auquel les Palestiniens doivent donner leur accord pour aboutir.

La Jordanie propose la construction d’un canal venant de la Mer Rouge et qui alimenterait le sud de la région, Israël + Jordanie. Israël propose la construction d’un canal venant de la Méditerrané, qui alimenterait le nord de la région. Une partie des eau salées de la Méditerranée irait dans la Mer Morte.

Le projet rencontre l’objection, des écologistes et des industriel de la Mer Morte, pour des raisons différentes. Les écologistes s’inquiètent des conséquence environnementales, et mènent des tests pour les étudier. Les industriel s’inquiète d’une plus grande difficulté à exploité les minéraux de la Mer Morte, les eaux moins salées de la Méditerranée flottant au dessus des eau riches en minéraux et augmentant la profondeur à laquelle se trouve les quatre kilomètres de sédiment qu’ils convoitent.

Se pose aussi la question de l’accord des Palestiniens, un accord nécessaire pour que soit débloqués les fonds internationaux (sous formes de prêts), nécessaires à ce gigantesque projet. Les Palestiniens craignent d’être floués, mais montrent beaucoup de bonne volonté tout en tentant d’imposer des négociations d’égale à égale et de s’assurer qu’ils pourront eux aussi profiter des richesses produites par ces aménagements.

L’autre option, plus simple, mais sur laquelle il y a blocage, serait de maitriser l’exploitation des eaux, que le Jourdain retrouve son cours normal et ré‑alimente la Mer Morte.

Il semble que le premier projet aient le plus de faveur, mais c’est aussi le plus risqué des deux : il pourrait détruire la Mer Morte en voulant la sauver.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15454
Dim 16 Nov 2014 04:32
Message Re: La Mer Morte : la vie dans ses environs et son avenir

Le reportage source : « Que vive la Mer Morte »


Ce sujet est composés de notes prises (et un peu réorganisées) au cours du visionnage du reportage ci‑dessous, d’une durée de 1h16 et réalisé par ARTE.


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron