Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Lun 16 Sep 2013 04:12
Message La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Que le réchauffement soit de cause naturelle, de cause humaine, ou les deux à la fois dans quelque proportion que ce soit, il y a bien hausse du niveau des mers, et une hausse de plus en plus rapide.

Le reportage ci‑dessous rapporte que dans la baie de San Francisco, se trouve le plus vieux marégraphe de États‑Unis. Il offre des relevés avec 144 ans de recul. Les relevés indique que le niveau de l’eau dans la baie de San Francisco, a augmenté de 18 centimètres au court du siècle dernier, et que la hausse se fait en s’accélérant.

D’ici à la fin du siècle, deux villes Américaines dont j’ai oublié les noms, devront être abandonnées, car devenue inhabitable. Pour rappel, partout dans le monde, la majorité des populations se concentrent sur les régions côtières.

En plus des lieu d’habitation, se pose le problème de l’alimentation. En effet, c’est non‑seulement la majorité des gens sur Terre qui vivent au bord de la mer ou de l’océan, c’est aussi la majorité des surfaces agricoles qui s’y trouvent.

Ceci s’explique par deux choses. D’abord, les surfaces cultivées se trouvent évidemment au plus prêt possible de régions les plus habités, même si c’est moins apparent depuis l’urbanisation et la modernisation de l’agriculture. Ensuite, c’est parce que les meilleures terres pour l’agriculture, sont celles qui sont enrichies par les limons des court d’eau, et les limons sont en plus grandes quantités là où les fleuves se jetant dans le mer forme de grand deltas ou de grands bassins (pensez au célèbre cas de l’Égypte et du Nil pour comprendre).

C’est donc autant l’agriculture que les lieux d’habitations qui sont en situations précaires.

Que la cause de ce phénomène soit d’origine naturelle, ou humaine ou les deux, il faudra s’adapter. Inutile de prétexter que la cause n’est pas humaine (elle l’est en grande partie, à mon avis), parce que même si elle était 100% naturelle, ça ne changerait rien à la nécessité d’y faire quelque chose.

Englouties par les eaux — France 5



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Lun 16 Sep 2013 04:58
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Ajout sur la question des terres agricoles : il n’est pas nécessaire qu’une terre agricole soit totalement inondée pour être impropre à l’agriculture, il suffit que des terres proches le soient, et que cela augmente la salinité des eaux environnantes et donc du sol. Même les terres non‑inondées et se trouvant cependant à une certaine distance (une distance que je ne connais pas) de terres inondées, peut ne plus être cultivable.

Cet aspect en introduit un autre, qui est celui de la qualité des eaux. Le problème de l’eau potable se pose aussi, car l’eau salée de la mer est impropre à la consommation.

Le reportage ne parle pas que des États–Unis, il parle aussi de l’Europe et des pays d’Asie (mais il n’aborde l’Asie que très moyennement et malheureusement).

Est évoqué la cas de l’Espagne, ce qui implique des conséquences pour le Maroc aussi, même si le Maroc n’est pas directement abordé. Il l’est tout de même quand le reportage aborde l’idée d’un grand barrage au travers de Gibraltar. Il relierait le rocher de Gibraltar en Espagne, au Maroc. Un grand barrage de 30 Km de long (*) et de 380 m de haut, impliquerait énormément les deux pays, ainsi que tout le nord de l’Afrique et la Communauté Européenne. Ce barrage couterait 240 milliards de dollars ou 180 milliards d’euros.

(*) La mer à cet endroit, a une largeur de 15 Km, mais il doit y avoir des raisons pour qu’il soit nécessaire d’avoir un barrage deux fois plus long que la largeur de la mer. Peut‑être une question de marge et d’assise sur les côtes des deux pays.

À noter qu’un barrage reliant l’Espagne au Maroc, ne protégerait que les côtes de la Méditerranée, et qu’il faudrait encore d’autres solution pour les autres côtes d’Europe et d’Afrique.

L’avenir des côtes d’Asie fait peur à imaginer, surtout que ces pays ont peu de moyens. Il faudra bien les accueillir, si on ne veut pas être responsables d’un massacre en comparaison duquel ceux des nazis ressembleraient presque à des bêtises de gosses.

L’idée de villes flottantes est dans les esprits, mais n’est pas encore sérieusement envisagée comme solution pratique. Les ingénieurs se concentrent principalement sur la protection contre la montée des eaux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 16 Sep 2013 18:25
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Hibou a écrit : 
Ajout sur la question des terres agricoles : il n’est pas nécessaire qu’une terre agricole soit totalement inondée pour être impropre à l’agriculture, il suffit que des terres proches le soient, et que cela augmente la salinité des eaux environnantes et donc du sol. Même les terres non‑inondées et se trouvant cependant à une certaine distance (une distance que je ne connais pas) de terres inondées, peut ne plus être cultivable.


Il existe une technique contre ceci, l'endiguement.

A tu visité le marais poitevin? c'est vraiment une région extraordinaire.
Les terres oscille entre 0 et 8 mètre d'altitude, certaines même sont en dessous du niveau de la mer. les premier travaux d'assèchement et de mise en place de digue date du moyen age.

Image
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Sam 28 Sep 2013 20:52
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
BFMTV a re‑parlé récemment de la montée des eaux des mers et océans, suite à une réunion du GIEC, qui présentait des prévisions plus précises que les précédentes, et aussi plus inquiétantes.



On y apprend que les inondations par le fait de la montée des eaux, pourraient couter 1000 milliards de dollars en 2050 (j’imagine qu’ils veulent dire le cout total sur la période 2013 à 2050; l’interprétation est à vérifier). C’est peut‑être le chiffre qui fera bouger et donner envie de réagir ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Dim 27 Oct 2013 08:57
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Google Earth a été utilisé pour créer une modélisation de la montée des eaux, et pour donner une image des paysages de la Terre si l’eau montait. Cependant il y a u bémol, les aperçus ne sont pas représentatifs des prévisions. L’image d’exemple postée ci‑dessous, présente Dublin dans le cas d’une montée des eaux, hors des proportions prévues. D’autres exemples sont vont encore au delà.

L’article ne donne pas de lien vers une version de Google Earth en ligne pour cet usage. Je crois que c’est l’application Google Earth autonome (hors navigateur) qu’il faut utiliser.

L’apocalypse, selon Google Earth (20minutes.fr). 24 Octobre 2013.

Voici un exemple de Dublin sous 5 mètres d’eau, à l’aide des données Google Earth :

Dublin sous 5 mètres d’eau par Google Earth

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 28 Oct 2013 19:18
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Si ce phénomène se produit, il ne va pas apparaître du jour au lendemain, cela va prendre du temps et en laisser à l'homme pour qu'il puisse faire les aménagement nécessaires (digues, retenues,etc..)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Lun 28 Oct 2013 20:14
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Le reportage donnait des chiffres sur la rapidité de la montée de l’eau. Je crois me souvenir que c’est beaucoup et en peu de temps, et que justement, il n’y aura peut‑être pas assez de temps pour tout protéger. C’est ce que j’ai toujours entendu aussi ailleurs.

Étienne Klein, dans un autre document, parlait justement de cette approche du problème, qu’il présentait comme une résignation, « comme on ne fait rien, on attend que ça arrive, et on se dit qu’on aura qu’à s’adapter le moment venu ». Il ne semblait pas convaincu que ce soit une réaction dictée par la raison, vu le ton sur lequel il le disait, il m’a semblé prendre cette approche pour une forme de laisser‑aller.

Puis même en excluant cette question (savoir si oui ou non ça peut être une bonne option d’attendre et de s’adapter le moment venu), ça pose un problème éthique, celui de laisser faire un bouleversement qui ne concernera pas que les humains, mais aussi toute la vie sur Terre.

Tu as eu connaissance de quelle rythme de la montée des eaux ? De quelle source ? Tu crois que ce qui est annoncé ici est excessivement alarmiste, ou tu voulais dire que ça se passera comme ça, parce que rien ne sera fait et qu’on aura pas d’autres choix que de s’y adapter quand on y sera ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 28 Oct 2013 22:46
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Hibou a écrit : 
Tu as eu connaissance de quelle rythme de la montée des eaux ? De quelle source ? Tu crois que ce qui est annoncé ici est excessivement alarmiste, ou tu voulais dire que ça se passera comme ça, parce que rien ne sera fait et qu’on aura pas d’autres choix que de s’y adapter quand on y sera ?


La montée des eaux sera très lente, par raisonnement nous pouvons penser ainsi en regard de la surface des océans. Mais je te promet de faire une recherche sérieuse la dessus Grand sourire

Si ce qui est annoncé est alarmiste? oui
(je ne suis pas toujours pessimiste Hahaha! )

On s'y adaptera car l'humanité a des ressources insoupconnées pour sa survie
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Mar 29 Oct 2013 04:30
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
Youplaa a écrit : 
On s'y adaptera car l'humanité a des ressources insoupconnées pour sa survie

Dans le reportage, ils parlent d’un barrage pour réguler le niveau de la Méditerranée. C’est déjà une construction plus que pharaonique, et la Méditerranée est pourtant une mer fermée, ce qui facilite les choses. La plupart des côtes du monde, sont océaniques, ça va être encore plus difficile, logiquement.

Le plus gros problème, ça va être pour les pays Asiatiques, ils n’auront pas les moyens de construire des digues, ils ont de grandes populations sur les côtes. Ils vont s’adapter comment eux ? S’ils ne peuvent pas, ils vont devoir se rabattre sur l’adaptation la plus vielle du monde : la migration. Mais comment des populations de plusieurs dizaines de millions de gens vont pouvoir se déplacer et pour aller où ? Et pour y trouver quoi ?

Même en imaginant qu’on puisse s’adapter, ils reste la question que certains pays ne le pourront pas.

D’ailleurs en écrivant ça, je me demande si l’Afrique aussi subirait des changements importants.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 57
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 29 Oct 2013 19:39
Message Re: La montée des eaux, menace autant l’alimentation que les lieux de vie
je crois que le phénomène décrit est juste, cependant je ne suis pas sur de l'échelle de temps qu'ils nous décrivent.
un site nous informe en 2008 d'erreur instrumentales et nous rappelle que l'interaction de l'atmosphère, la cryosphère et la biosphère est la cause d'un certain nombre d'oscillations propres du climat.
http://www.futura-sciences.com/magazine ... ale-17389/

Il y a aussi des notions d'équilibre qu'il faut prendre en compte.
la fonte du aux réchauffement entraîne une modification des courants marins qui entraîne à nouveau un refroidissement du climat qui reforme de la banquise etc ...Il y a donc des fluctuations même si la tendance générale semble s'orienter vers un réchauffement global.
Je croirais plus volontiers à une plus grande inertie du phénomène étalé dans le temps d'après les mécanismes que j'ai pu comprendre.

Prenons un peu de recul vis à vis de ces vidéos à sensations et restons attentif aux publications scientifiques sur le sujet. Lecture studieuse
Profil
cron