Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La souffrance chez les invertébrés
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16435
Lun 10 Mar 2014 07:36
Message La souffrance chez les invertébrés
Il y a un an et‑demi, était posté un sujet en Langues, sur le mot « Sentient ». Le mot permet d’exprimer une idée ou une question, mais cette question n’est pas assez étudiée, et n’est souvent abordé que sur la base d’aprioris. Le caractère sentient est ainsi plus aisément reconnu aux animaux que l’on côtoie le plus et connait le mieux, et surtout à ceux avec qui on communique le mieux, surtout les mammifères, et quelques oiseaux (les pies, les corbeaux, parmi quelques autres).

Je craignais souvent que cette question ne soit jamais étudiée, faute d’avoir l’air intéressante pour la plupart des gens, et par là, pour la recherche. Voilà que j’apprends aujourd’hui qu’un chercheur s’est penché sur ce que peuvent ressentir les invertébrés, comme les crabes par exemple. C’est intéressant, parce qu’ils ne sont pas des mammifères.

D’après des travaux publié par le The New Scientist et rapporté la version Marocaine du journal Libération, les crabes et d’autres animaux un peu semblable, souffrent probablement des mauvais traitements et des blessures et n’y sont pas insensibles, et ce n’est apparemment pas une illusion d’une réaction mécanique. Ce sont les actions sophistiquées qu’ont ces animaux pour essayer soigner leurs blessures et les éviter, qui le fait penser.

L’article donne aussi un contre‑exemple « d’animaux » qui ne souffrent probablement pas du tout, comme par exemple les sauterelles, dont certaines ont été observées continuant à manger, pendant qu’elles étaient en train d’être mangé elle‑même par une mante religieuse.

Voir l’article : Les invertébrés ressentent-ils la douleur ? (libe.ma). Mars 2014.

Le titre est formulé comme une question, mais l’article présente une réponse affirmative.

J’essaierai de trouver la publication originale de The New Scientist, si je peux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 10 Mar 2014 19:34
Message Re: La souffrance chez les invertébrés
Je ne comprends pas comment on peut penser qu'un animal ne ressent pas la douleur.
Pendant longtemps les toubibs ont pensé que les bébés ne ressentaient pas la douleur parce que leur cerveau n'était pas fini. Ils ont opéré des bébés sans aucune anesthésie. Maintenant ils sont persuadés que les bébés ressentent très bien la douleur. Vous imaginez vous faire opérer à vif ?
Je ne sais pas pour les sauterelles mais je ne dirais pas qu'elles ne ressentent rien parce que leur cerveau n'est pas comme le notre ou je ne sais quoi d'autre. Les scientifiques sont loin de tout savoir sur les capacités des êtres vivants de cette planète.
Profil
cron