Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19022
Sam 31 Déc 2011 05:51
Message La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Un sujet ouvert sans réel contenu pour le moment, j’espère qu’il viendra plus tard avec les idées des gens.

Juste une pensée, mais que je n’arrive pas à formaliser clairement. Elle est en deux points. Le premier, c’est que les sociétés occidentales se croient supérieur aux autres, principalement pour les technologies qu’elles ont. Cela a pour conséquence qu’on laisse se dégrader la société, aveuglés que l’on est par ce mauvais indicateur, et que la société régresse pendant qu’on croit qu’elle évolue. Le second point, c’est qu’il existe dans l’histoire, des exemples de sociétés ayant régressé, mais je n’en connais pas les détails, et je ne sais pas si ces régressions étaient dues à des phénomènes comparables.

On pourrait aborder la question sous un troisième angle encore, qui compléterait le second (celui de l’histoire), l’angle des autres formes d’évolution des sociétés. Là, je suis quasiment certain qu’on peut en trouver des exemples assez facilement, il y a eu des études sur l’organisation sociale et familiale ancestrales des tribus africaines, il y a eu les études sur les indigènes de Nouvelle Zélande. Par comparaison, les autres formes d’évolution, celles portant sur l’organisation sociale, pourrait par contraste mettre en lumière les lacunes de l’évolution des sociétés qui ne voient comme seul indicateur de leur évolution, que la technologie.

Un quatrième point, mais qui lui commenterait plus le statut des technologies, est qu’il y a possible confusion entre science et technologie, même si les deux sont associés. Une société peut posséder des technologies, sans posséder les sciences qui vont avec, ou plus exactement, les populations de ces sociétés peuvent être ignorantes de ces sciences, n’étant que des consommatrice de ces technologies.



Références, pensées personnelles et commentaires, sont les bienvenues. Et que les lecteurs anonymes de passage n’hésitent pas à nous rejoindre sur le forum, pour s’exprimer si ça leur inspire quelque chose.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mar 3 Jan 2012 13:06
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Les technologies sont des outils et rien de plus, avec un marteau on plante des clous ou on tue son voisin, avec la formule d'Einstein on peut visiter les étoiles ou faire péter la planéte...

A mes yeux le dernier réèl progrés notable des sociétés dites occidentales ou, tout du moins, de la france, c'est l'école gratuite pour tous. Ca a été une réèlle avancée, mais au bout du compte, il y a regression à l'heure actuelle et même avant, parce qu'on confond formation professionnelle et éducation, et aussi que ça n'interesse pas les marchés et qu'en fin de compte les gens laissent faire, préférant râler sur le statut des profs plutôt que sur ce qui se passe pour leur enfants...

Il y a eu une évolution notable aussi sur la place des femmes dans la société (droit de vote, égalité...) mais là aussi au bout du compte, il y a maintenant regression (et puis hypocrisie aussi) mais vu que c'est un sujet trés sensible (et complexe) je vais tourner sept fois mes mains sur le clavier...

Enfin bref la technologie n'est pas un indicateur d'une société évoluée selon moi mais plutôt ce qu'on en fait de cette technologie. Tout dépend aussi de ce qu'on entend par "évolution" de la société, ici je parle d'évolution "positive".
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 32
  • Localisation : Dans mon antre
  • Messages : 968
Mar 3 Jan 2012 13:45
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Y en a aussi qui se pensent supérieur juste parce qu'ils détiennent la fameuse bombe...
Pas de quoi être fière.... Pffff…

Le plus difficile c'est de définir ce qu'est l'évolution de la société.
Car on peut trouver différent indicateur. Comme la technologie dont tu parles mais aussi le PIB ou le taux de satisfaction général des gens (ça porte un nom, impossible de retrouver...)

J'ai l'impression que chaque société évolue sur des critères différents.
Par exemple, le Japon veut vraiment évoluer grâce à la technologie et aux recherches.
Pour les U.S.A. ça serait plus au niveau du monopole économique et à s'imposer aux autres pays.
L'espagne et la France font tout pour améliorer les conditions de vie du peuple.
Etc., etc...

"Nous sommes tous frères sous la peau. Et j’aimerais écorcher l’humanité pour le prouver." Ayn Rand
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Du changement en perspective
  • Messages : 1270
Mer 4 Jan 2012 13:37
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Sujet intéressant, mais très vaste... un vrai débat philosophique...

Sous quel angle faut-il se placer pour juger de l'évolution d'une société ? celui de la santé, de la satisfaction des besoins primaires, du modernisme, de l'éducation, de la place de la femme ou des minorités, de son niveau d'ouverture et de tolérance envers la différence ?

Qu'est-ce qu'une société qui évolue ?

Peut-on dire que celles qui "n'évoluent pas" (comme les derniers peuples nomades de mongolie et de sibérie, ou les peuplades aborigènes par exemple) ne sont pas évoluées, donc primitives ?

L'évolution est-elle synonyme de progrès ? rend t'elle l'homme plus heureux ou plus malheureux ?

Il n'y a que des questions, et bien peu de réponses à mon sens....

"On met du temps à devenir jeune" P Picasso
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19022
Ven 6 Jan 2012 08:19
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Nucua a écrit : 
il y a regression à l'heure actuelle et même avant, parce qu'on confond formation professionnelle et éducation

Le fait que l’on décide des programmes éducatifs en fonction de la demande des patrons et employeurs ? Sur le coup en te lisant, je me demandais si c’était directement lié ou pas à cette surestimation de la technologie. En fait peut‑être que oui, si on considère (je devrais m’expliquer sur ça je crois, mais seulement si ça n’est pas compris) que la société contemporaine est devenue une société des choses, exclusivement (et n’est plus une société des gens).

Nucua a écrit : 
Il y a eu une évolution notable aussi sur la place des femmes dans la société (droit de vote, égalité...) mais là aussi au bout du compte, il y a maintenant regression (et puis hypocrisie aussi)

J’ai l’impression qu’il n’y a jamais eu évolution, pour deux raisons : il y a eu reformulation d’anciens statuts qui sont toujours persistants et seulement formulés ou justifiés autrement, et là où il y a eu « évolution », ça n’a été que des évolutions symboliques, parce que aux effets caduques.

Nucua a écrit : 
mais vu que c'est un sujet trés sensible (et complexe) je vais tourner sept fois mes mains sur le clavier...

Si tu dis ça parce que tu trouve que j’en parle trop et que j’ai exprimé des avis tranchés sur la question, il ne faut pas le prendre comme le signe que tu ne peux rien en dire. Ou alors tu pensais à autre chose en parlant de tourner la langue sept fois dans la bouche ?

Nucua a écrit : 
Enfin bref la technologie n'est pas un indicateur d'une société évoluée selon moi mais plutôt ce qu'on en fait de cette technologie. Tout dépend aussi de ce qu'on entend par "évolution" de la société, ici je parle d'évolution "positive".

C’est tellement évident, mais tellement nécessaire à rappeler aussi. Yes, indeed.



Akito a écrit : 
Y en a aussi qui se pensent supérieur juste parce qu'ils détiennent la fameuse bombe...
Pas de quoi être fière.... Pffff…

Ta remarque tombe bien, parce que j’avais une image comme ça aussi. Un écart d’abord sur un autre sujet : quand deux pays sont en guerre, celui qui gagne la guerre est en général celui qui possède les armes les plus efficaces (ces armes peuvent être des kamikazes ou des bombes humaines, ça rentre dans la même catégorie). Mais avoir les armes les plus efficaces n’est pas un gage de raison, et il y a décorrélation entre le jugement morale et le jugement proclamé par les événements. C’est idiot (oui, bienvenue sur Terre, je sais). Et justement, l’évaluation de la raison d’une société sur la base de sa technologie est tout aussi idiote. Puis d’ailleurs, le petit écart à propos des guerre fait au dessus, est justement lui aussi, une forme de jugement par la technologie.

Disclaimer: ça ne veut pas dire qu’il faut faire un parallèle entre la nature de la technologie et des armes. Les armes sont une technologie, mais la technologie ne peut pas être ramenée aux armes.

Akito a écrit : 
Le plus difficile c'est de définir ce qu'est l'évolution de la société.
Car on peut trouver différent indicateur. Comme la technologie dont tu parles mais aussi le PIB ou le taux de satisfaction général des gens (ça porte un nom, impossible de retrouver...)

Ça s’appelle l’IDH et un autre encore, mais j’ai oublié le nom aussi. Puis ils sont sûrement plus nombreux encore, au moins pour les raisons de ta question qui suit.

Alors oui, cette question est importante, et il est même possible que cette question soit à l’origine du problème : et si la définition des uns va contre (et est nuisible à) la définition des autres ? Problème…

Akito a écrit : 
J'ai l'impression que chaque société évolue sur des critères différents.

C’est déjà un pas vers la conscience de la réalité que de le remarquer. Parce que j’ai l’impression que pour les gens ça n’est que virtuel, une sorte de roman, et que concrètement, ils ont des difficultés à imaginer qu’un société puisse ne pas avoir la même culture que la leur (et quand cette incapacité existe dans des organisations qui justement devraient avoir cette conscience, comme les services sociaux, alors c’est même source de problèmes).

Akito a écrit : 
Par exemple, le Japon veut vraiment évoluer grâce à la technologie et aux recherches.
Pour les U.S.A. ça serait plus au niveau du monopole économique et à s'imposer aux autres pays.
L'espagne et la France font tout pour améliorer les conditions de vie du peuple.
Etc., etc...

Si je voulais taquiner, dans le paysage que tu présente, je dirais que au moins les U.S.A et le Japon sont dans le concret, alors que l’Espagne et la france sont dans le vague et l’intention‑seulement. Mais on bifurquerait peut‑être trop sur la politique au sens large avec une remarque comme ça. Alors je préfère ne pas inviter à aller dans cette direction là, ça se disperserait.



Cairn a écrit : 
Sous quel angle faut-il se placer pour juger de l'évolution d'une société ? celui de la santé, de la satisfaction des besoins primaires, du modernisme, de l'éducation, de la place de la femme ou des minorités, de son niveau d'ouverture et de tolérance envers la différence ?

Ce qui est une reformulation plus explicite de la question de Akito.

Cairn a écrit : 
Peut-on dire que celles qui "n'évoluent pas" (comme les derniers peuples nomades de mongolie et de sibérie, ou les peuplades aborigènes par exemple) ne sont pas évoluées, donc primitives ?

Alors ça, c’est une bombe intersidérale cette question : peut‑on arriver à un stade où l’on peut se dire satisfait (même s’il restera toujours des mondes à explorer et des choses comme ça, mais ce sont des choses différentes) ? Ou la société est‑elle condamnée à l’insatisfaction éternelle pour diverses raisons, comme celle de ne pas savoir ce qu’elle veut, celle que la réponse à la question plus haut n’est pas la même pour tout le monde ? Ou d’autres raisons encore…

Cairn a écrit : 
L'évolution est-elle synonyme de progrès ? rend t'elle l'homme plus heureux ou plus malheureux ?

Penses‑tu qu’il est correcte d’aborder cette question comme un problème de définition des mots ? Si oui, alors je dirais que autant le progrès que l’évolution implique un changement, et que le mot « évolution » est plus général que le mot « progrès » et que le « progrès » désigne un type d’évolution. À moins que tu ne donne implicitement une autre définition à l’un de ces deux mots.


Cairn a écrit : 
Il n'y a que des questions, et bien peu de réponses à mon sens....

Si cette question n’est pas posée ou n’est posée que par des gens qui ne sont pas pris au sérieux ou n’ont pas de pouvoir ou n’ont pas de visibilité, alors elle ne risque pas de trouver des réponses reconnues par tous/toutes. Quand, la dernière fois, as‑tu entendu un politiciens aborder cette question ? À un moment où l’on se demande comment se débarrasser « du fléau et de l’archaïsme » que représenteraient les religions, on pourrait remarquer que en dehors des religions et des philosophes, cette question n’est pas posée. Pire encore, quand elle est posée, elle est ridiculisée, parce que se la poser, ça ne rapporte d’argent à personne. Savoir comment augmenter le nombre de ventes du prochaine iPhone, est une question bien plus utile à la société (ironie).

Ça rejoint en partie la question que je me posais, sur le fait que l’absence de référence aux sciences sociales dans les discours politique, trahis l’incompétence des politiques (enfin, incompétence pour ce qu’ils sont soit‑disant censés faire).


Question en marge et sans rapport : ça va quand je répond à trois personnes en même temps dans un seul message ou c’est mieux de le faire avec un message par personne ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 6 Jan 2012 10:27
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Hibou a écrit : 
Si tu dis ça parce que tu trouve que j’en parle trop et que j’ai exprimé des avis tranchés sur la question, il ne faut pas le prendre comme le signe que tu ne peux rien en dire. Ou alors tu pensais à autre chose en parlant de tourner la langue sept fois dans la bouche ?


Non, celui qui m'empêche le plus de poster, c'est uniquement moi-même.

Si c'est juste pour donner mon avis comme un toutou pose sa crotte ou lève la patte, je n'en vois pas l'interêt. Bien sûr qu'il faut avoir un avis, il n'y a pas de discussion sinon. Mais il faut aussi qu'il y ait une reflexion derrière. Aprés le niveau de la reflexion c'est autre chose, malheureusement (ou heureusement) les gens n'en sont pas tous pourvu de la même manière, mais c'est bien le but de la discussion, faire évoluer cette reflexion.

Or sur des sujet comme l'islamisme ou le féminisme, bien souvent les sujets tournent court pour la même raison que j'évoque plus haut, la plupart des gens se conduisent en toutous qui, reniflant les effluves du chien précédent, lévent la patte à leur tour (c'est bien pour ça que je me plais sur ce forum, ici je n'ai pas remarqué ça). Moi ce sont des sujets qui m'interpellent mais je n'en ai pas suffisamment de connaissances pour pouvoir donner un avis réellement construit sur ces questions. Donc pour le moment je me documente à mes heures perdues qui malheureusement sont bien trop rares.

Au sujet du féminisme, pour dire mon sentiment, il est évident que c'est un problème que l'on doit uniquement à certaines religions, sans elles, la question ne se poserait même pas. Et je crois qu'il y a regression à l'heure actuelle, parce qu'aprés avoir obtenu de grandes avancées, même si il ne s'agit que d'avoir levé le voile de l'hypocrisie, le féminisme est rentré dans une phase où il va devoir se battre contre lui même. Ce qui est logique quelque part, aprés une guerre, la question se pose toujours de savoir quelle direction prendre ensuite et c'est là que la division commence. Ce qui illustre tout à fait et rejoint le sujet du port du voile chez les femmes musulmanes. J'imagine que pour une féministe convaincu, le port du voile est une des pires choses qui soit, mais refuser d'admettre que ces femmes ont fait ce choix délibérément, quelque part c'est leur refuser ce pourquoi les féministes se sont battus, le droit de disposer librement de leur personnes. C'est contradictoire non ?

Mais déjà ce que j'ai écrit ne me convient plus et je commence à partir dans toutes les directions. Bon j'arrête là. et je me fait violence pour cliquer sur envoyer Hihihi!
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19022
Dim 21 Aoû 2016 22:57
Message Re: La Technologie : un mauvais indicateur de l’évolution de la société ?
Voir aussi le message « Re: Les intelligences artificielles (en général) ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron