Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cout environnemental de l’internet
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Dim 17 Juil 2016 00:11
Message Le cout environnemental de l’internet
Ci‑dessous, des notes prises pendant un documentaire de France 5, intitulé « Internet, la pollution cachée », diffusé le 8 Juillet 2016, réalisé avant 2015 (en 2014 ?).

En moyenne, un mail avec pièce jointe coute 24 wattheure d’énergie, un mail sans pièce jointe, 5 wattheure. Une heure des échanges de mail sur tout l’internet, correspond environ à la consommation d’énergie de 4 000 aller‑retour Paris‑New York en avion. Le cout énergétique d’un SMS est nettement moindre que celui d’un e‑mail, mais c’est au moins en bonne partie dut à leur taille typique, le documentaire ne dit pas que l’infrastructure utilisée par les SMS est moins énergivore.

Le trafique de l’internet double tous les deux ans, environ.

Un data‑center, a en moyenne la consommation électrique d’une ville de 30 000 habitants. Un data‑center dédie 40% de son énergie consommée à son propre refroidissement. Il existe un projet de fragmentation des data‑center en petites unités pouvant être installées dans des appartements, afin d’exploiter cette chaleur pour le chauffage et ainsi économiser un peu d’énergie plutôt que dépenser de l’énergie à lutter contre.

La consommation électrique de Google équivaut environ à celle de la ville de Bordeaux.

Apple, Facebook et Google, ont installé leurs serveur en Caroline du Nord, et sont les destinataires de 5% de la consommation électrique de cette régions des États‑Unis. Ils se sont tous les trois installés là, parce qu’y existaient déjà des centrales électriques au charbon, alimentées par des filons des montagnes des Appalaches plus au nord‑ouest. Pour faire face à la consommation électrique de la Caroline du Nord, à laquelle ces trois grands participent, les filons sous‑terrains ont été délaissé au profit d’une exploitation à ciel ouvert, en rasant littéralement les montagnes en commençant par leur sommet. Le dynamitage et les résidus d’exploitation laisse un environnement où plus aucune végétation ne peut pousser, même à grand renfort d’engrais.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15460
Dim 17 Juil 2016 00:17
Message Re: Le cout environnemental de l’internet
Le documentaire trouvé sur YouTube, sans garanti qu’il restera (ne pas hésiter à signaler s’il disparait).

Internet, la pollution cachée — France 5 — 8 Juillet 2016

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron